Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Tentation: Dieu nous tente-t-Il par le mal? (PDF) Edition PDF

Tentation: Dieu nous tente-t-Il par le mal?



En commençant par cet article, j’aimerais parler de la tentation, de sa source et de la façon d’y faire face. Par tentation, je veux dire ici les pièges et complots, qui ont d’une manière ou d’une autre pour but de dévier quelqu’un de la foi ou de le rendre «inactif», sans fruits. Donc les épreuves dont parle cet article sont des complots contre la foi. Ce ne sont pas des tests partant d’une bonne intention pour vérifier ou améliorer celui qui est testé comme les tests que les professeurs font passer aux élèves et les parents à leurs enfants. Au contraire, les tentations, les épreuves auxquelles nous faisons référence dans cet article sont des pièges dont le but est la destruction de celui qui y tombe.

Pourquoi est-ce que je parle de ce qui précède? Parce qu’il y en a beaucoup qui mélangent toutes les épreuves (bien intentionnées et mal intentionnées) et ils les attribuent toutes sans aucune distinction à Dieu! Donc selon ce point de vue: quelqu’un a eu un accident de voiture? Le Seigneur le met à l’épreuve! Quelqu’un est persécuté à cause de sa foi? Le Seigneur le met à l’épreuve! Quelqu’un a-t-il été piégé en raison de ses désirs charnels? De nouveau, le Seigneur le met à l’épreuve et le fait à sa façon! Ce point de vue n’est pas du tout biblique et donc inacceptable. Cela a permis de diffamer Celui qui «a tant aimé le monde qu’Il a donné Son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:16) et de Le blâmer pour chaque épreuve et tentation que nous rencontrons sur notre chemin. Qui voudrait réellement avoir une relation avec un Dieu apparemment contradictoire qui d’une part donne Son Fils pour les gens et d’autre part qui tente par des tas de mauvaises choses les mêmes personnes qu’Il prétend aimer si fort? Ces points de vue sont contradictoires et bizarres et ce n’est pas le Dieu tel qu’Il s’est révélé dans la Bible qui nous dit clairement:

Jacques 1:13
Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

Combien de personnes, Dieu tente-Il par le mal? Que nous dit la Bible, Sa Parole? PERSONNE!

Dieu test –Il son peuple? Oui mais pas par le mal. Au contraire, Il nous teste comme un professeur teste ses élèves et un parent ses enfants. Voyez par exemple, le test suivant de Jésus sur Philippe, l’un des douze:

“Ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains, pour que ces gens aient à manger? Il disait cela pour l'éprouver, car il savait ce qu'il allait faire. Philippe lui répondit: Les pains qu'on aurait pour deux cents deniers ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit: Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons ; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens? Jésus dit: Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d'herbe. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes.”

Jésus n’a pas demandé à Philippe parce qu’il ne savait pas la réponse. Au contraire, il le lui a demandé pour le tester via une question. Le mot grec qui a été traduit par «tester» ici est le même mot grec que celui utilisé un peu partout pour dire «tenter». Mais apparemment ce n’était pas une tentation en tant que telle. Au lieu de cela, c’était un test comme ceux des professeurs, comme l’est Jésus, qui les font passer à leurs élèves. Il leur demanderait quelque chose, non pas parce qu’il ne connaît pas la réponse mais parce qu’il veut savoir si ils la connaissent! C’est un test fait avec de bonnes intentions et non une épreuve dont l’objectif est de faire mal. Ce genre de tests, du genre parent-enfant ou professeur élève sont les tests que Dieu nous fait passer. A propos, comme il ressort des réponses, Philippe et André ont échoué.

Anastasios Kioulachoglou