Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (PDF) Edition PDF

Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu



L’un des premiers passages que j’eus à lire à mes débuts d’étude biblique: Romains 8:28. Il y est dit ce qui suit:

Romains 8:28
"Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu"

J’aimerais relever deux points ici:

i) Ce passage est adressé à ceux qui aiment Dieu. Si donc vous aimez Dieu alors VOUS êtes concernés aussi.

ii) selon ce passage TOUTES CHOSES, c.-à-d. le passé, le présent ou le futur, CONCOURENT AU BIEN de ceux qui L’aiment. La phrase "travailler ENSEMBLE" implique le travail combiné de plus d’un membre. S’il arrivait que l’un manque, ce "travailler ensemble" serait incomplet. En d’autres termes, TOUT ce qui arrive dans la vie d’un homme qui aime Dieu EST NÉCESSAIRE pour son bien, puisque c’est la combinaison de TOUT qui produit cela. Comme nous le lisons dans Proverbes 12:21:

"Aucun malheur n’arrive au juste"

La version ‘The Companion Bible’ le rend de cette manière: "Rien de vain n’arrivera au juste". Rien dans la vie d’un homme qui aime Dieu n’est un mal, ni un hasard, ni une chose vaine. En revanche, TOUT, même ces choses que nous n’acceptons pas avec joie, est une partie de la recette de Dieu pour notre bien. Ce n’est pas par hasard que la Parole dit: "Tous ceux qui veulent vivre pieusement seront persécutés" (II Timothée 3:12) et "beaucoup de malheurs arrivent sur le juste" (Psaumes 34:19) tandis qu’en même temps il est dit qu’ "aucun malheur ne lui arrivera", impliquant donc que même les afflictions NE sont PAS mauvaises ou vaines. Aussi, ce n’est pas par hasard qu’il est dit:

Ephésiens 5:20
"Rendez continuellement grâces pour TOUTES CHOSES à Dieu le Père, au Nom de notre Seigneur Jésus Christ"

Et I Thessaloniciens 5:18
”Rendez grâces EN TOUTES CHOSES, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ”

Dieu nous recommande de Le remercier en TOUTES CHOSES. Nous avons l’habitude de remercier quelqu’un pour l’intérêt qu’il porte envers nous. Beaucoup d’entre nous ne sont pas reconnaissants pour remercier Dieu en TOUTES CHOSES, pour la simple raison que nous ne croyons pas que Dieu soit intéressé en TOUTES CHOSES. Mais c’est comme Sa Parole le dit:

Lamentations 3:37-38
"Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée?"

Même le diable ne peut pas aller au-delà des limites que le Seigneur a fixées. Dans Job 1:2 nous voyons qu’il ne pouvait pas tenter Job sans une permission, et il ne pouvait pas aller au-delà de cette permission. Dans Luc 22:31 nous voyons que pour "cribler [les disciples] comme du blé", il devait d’abord DEMANDER [Grec: "exaiteo", "obtenir en demandant1"] Dans Jean nous voyons qu’il ne pouvait pas toucher Jésus parce que "son heure n’était pas encore venue" (Jean 7:30, 8:20). Dans I Corinthiens 10:13 nous voyons que nous ne serons pas "tentés au-delà de nos limites", non pas que le diable ne le veut pas, mais parce que "DIEU [qui] est fidèle ne permettra pas cela contre nous". Dans Matthieu 4:1 nous voyons que ce fut "PAR L’ESPRIT" (c.-à-d. Dieu) que Jésus fut conduit dans le désert pour être tenté par le diable. Quand Job dit: "Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal?" (Job 2:10), l’Ecriture dit: "En tout cela Job NE pécha POINT par ses lèvres". Quand il dit: "L’Eternel a donné, et l’Eternel a repris; QUE LE NOM DE L’ETERNEL SOIT BÉNI" (Job 1:21) il a encore dit la vérité: "En tout cela, JOB NE PÉCHA POINT ET N’ATTRIBUA RIEN D’INJUSTE À DIEU" (Job 1:22). Ce que Job dit était JUSTE ET EXACT.

Si vous vous demandez pourquoi vous êtes toujours sans emploi, ou pourquoi vous êtes encore célibataire, ou pourquoi vous n’avez pas été guéri, ou pourquoi telle et telle chose est arrivée, faites ce que le juste Job fit: GLORIFIEZ LE SEIGNEUR POUR CELA. Car "TOUTES CHOSES CONCOURENT AU BIEN DE CEUX QUI AIMENT DIEU." Ce que vous semblez prendre pour un malheur maintenant est NÉCESSAIRE POUR VOTRE BIEN. Autrement, sachez que vous n’auriez pas eu cela. Glorifiez le Seigneur et ayez confiance en Lui. REMERCIEZ-LE EN TOUTES CHOSES. Vous pouvez considérer certaines de ces choses comme "mauvaises" mais nous venons de le voir: "Aucun malheur n’arrivera au juste" (Proverbes 12:21) et VOUS ÊTES JUSTE (Romains 3:21-26).

Comme Paul a dit dans une situation similaire:

II Corinthiens 12:7-10
"Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir. Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort."

Paul SE GLORIFIAIT dans ses infirmités. Les opprobres, les disettes, les persécutions et les détresses n’étaient pour lui que des occasions à travers lesquelles il expérimentait la puissance du Seigneur. L’ "écharde dans la chair", ne vint pas de soi. CELA A ÉTÉ PLACÉ SUR LUI, afin de le garder humble. Certainement, cette écharde était pénible et il avait envie de s’en débarrasser, pourtant cela le gardait de ne pas s’enorgueillir. Paul pourrait s’être demandé à la troisième fois qu’il alla dans la présence du Seigneur, pourquoi les deux premières fois sa prière n’avait pas été exaucée. Nous pouvons également ne pas comprendre pourquoi certaines de nos prières avaient trouvé immédiatement de réponse, tandis que d’autres NON, même si nous y avions mis tous nos cœurs et consacré autant de temps. Néanmoins, ce qui nous est demandé n’est pas de comprendre MAIS PLUTÔT DE CROIRE. De croire que puisque nous aimons Dieu, toutes choses concourent à notre bien. Selon qu’Il dit:

Esaïe 55:8-9
"Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées"

Jérémie 29:11
"Car Je connais les projets que J’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance."

Et Romains 1:17
"Le juste vivra PAR LA FOI"

Pour vivre nous avons besoin de FOI. Il nous faut nous confier en Lui et capituler complètement entre Ses mains. Il n’est pas nécessaire que notre volonté soit faite. Ce qui est nécessaire c’est que SA VOLONTÉ soit faite, car elle est plus sublime que la nôtre.

1. "Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu": Quelques exemples

Nous allons maintenant examiner quelques exemples concernant ce que nous venons de lire. Pour commencer, nous irons à Philippiens 1:12-18. Là, nous lisons:

Philippiens 1:12-18
"Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m'est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l'Évangile. En effet, dans tout le prétoire et partout ailleurs, nul n'ignore que c'est pour Christ que je suis dans les liens, et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont plus d'assurance pour annoncer sans crainte la parole. Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes. Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l'Évangile, tandis que ceux-là, animés d'un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens. Qu'importe? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé: je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore."

Paul était en prison. "Naturellement" parlant, on se serait attend u à ce que son temps en prison ait été un temps mort pour l’Evangile. Mais voyons ce qu’il dit: "Ce qui m'est arrivé a plutôt CONTRIBUÉ AUX PROGRÈS DE L’ÉVANGILE" et " la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont PLUS d'assurance pour annoncer sans crainte la Parole". Non seulement les chaînes de Paul ne constituèrent pas un obstacle à l’Evangile, mais aussi elles contribuèrent à SA PROGRESSION. Elles devinrent réellement la puissance pour la proclamation avec plus d’assurance de la Parole de Dieu par les autres frères. Cela peut sembler négatif à l’égard de l’Evangile, le fait que Paul eut été emprisonné, mais ce n était pas le cas. En revanche, cela eut des effets positifs sur l’Evangile dans le sens de sa progression. Le même effet se fit aussi sentir du fait de sa présence dans le même endroit –c.-à-d. en prison – mais cette fois-là à Philippes. En fait, dans Actes 16:22-25 nous lisons:

 "La foule se souleva aussi contre eux, et les préteurs, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent qu'on les battît de verges. Après qu'on les eut chargés de coups, ils les jetèrent en prison, en recommandant au geôlier de les garder sûrement. Le geôlier, ayant reçu cet ordre, les jeta dans la prison intérieure, et leur mit les ceps aux pieds. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient."

Paul et Silas n’étaient pas en train d’argumenter avec Dieu concernant leur situation, mais ILS ÉTAIENT EN TRAIN DE PRIER ET DE LE LOUER. A cause de leur attitude, tous les prisonniers entendirent la Parole de Dieu en cette nuit-là, proclamée par le biais de ces hymnes et prières. L’auraient-ils jamais entendue, s’il n’y avait pas eu quelqu’un pour La proclamer là? Je ne le pense pas. Mais continuons à lire:

Actes 16:26-34
"Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus. Le geôlier se réveilla, et, lorsqu'il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant que les prisonniers s'étaient enfuis. Mais Paul cria d'une voix forte: Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici. Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas; il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé? Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison. Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens. Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu'il avait cru en Dieu."

Toutes ces choses se seraient-elles jamais arrivées si Paul et Silas n’avaient pas été emprisonnés? Aurions-nous jamais vu le geôlier et sa famille au ciel, si Paul et Silas n’avaient pas été là? Je ne le pense pas. Nous entendons parler de "prison" et nous disons "malheur", pourtant Ses pensées ne sont pas nos pensées mais sont considérablement plus élevées que les nôtres.

2. Conclusion

Nous ne pouvons épuiser le sujet à partir de tout ce qui a été dit2, mais nous pouvons conclure que si nous aimons Dieu, tout ce qui peut se produire dans nos vies, agréable ou désagréable, concourt au bien. Beaucoup sont découragés et achoppés quand "des tribulations ou persécutions surgissent à cause de la Parole" (Matthieu 13:21). Cependant, les tribulations et les épreuves-mêmes, CONCOURENT AU BIEN, si nous aimons Dieu.

Romains 5:3
"Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction PRODUIT la patience"

II Corinthiens 4:17
"Car nos légères afflictions du moment présent PRODUISENT POUR NOUS au-delà se toute mesure"

Jacques 1:2-4
"Mes frères, REGARDEZ COMME UN SUJET DE JOIE COMPLÈTE les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés sachant que l’épreuve de votre foi PRODUIT la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien"

Hébreux 5:8
"bien qu’il fût Fils, Il a appris l’obéissance PAR les choses qu’Il a souffertes"

Les afflictions "ŒUVRENT EN NOTRE FAVEUR". Elles produisent la patience. Elles produisent une gloire éternelle. Elles produisent l’obéissance. Il n’y a rien d’aléatoire ou de vain dans la vie d’un homme qui aime Dieu. En revanche, "TOUTES CHOSES CONCOURENT AU BIEN DE CEUX QUI AIMENT DIEU".

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)



Notes de bas de page

1. Voir "The Companion Bible", p. 1501.

2. Pour avoir plus d’exemples voyez Joseph, Ruth, Esther et Mardochée, Daniel, pour ne citer que ceux-là qui me sont venus à l’esprit maintenant.