Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Quelques caractéristiques définissant Jésus (PDF) Edition PDF

Quelques caractéristiques définissant Jésus



Sans aucun doute, Jésus Christ est la personne centrale de la Parole de Dieu. Il est ainsi important d'examiner la Parole de Dieu et d'observer certains des éléments dont nous parle la Bible au sujet de Jésus. Je dis «quelques» car il est impossible dans un article comme celui-ci d'étudier tout ce que la Bible rapporte de Jésus. Toutefois, j'espère que les choses qui nous allons observer aujourd'hui nous aiderons à apprécier Jésus Christ et ce qu'il constitue de mieux pour nous.

1. Jésus Christ: Le Fils de Dieu

Pour débuter notre étude sur les éléments caractérisant Jésus, nous devons nous rendre à Jean 10:35-36. Ici, Jésus dit durant une conversation qu'il tint avec certains Juifs:

Jean 10:35-36
«Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites: Tu blasphèmes! Et cela parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu

Comme nous pouvons le voir dans ce passage, Jésus déclare qu'il est le Fils de Dieu, c'est-à-dire que Dieu était son Père. C'est pourquoi la première chose que nous étudions est que Jésus est le Fils de Dieu. Le fait que Jésus Christ soit effectivement le Fils de Dieu est également attesté par de nombreuses autres Écritures. Ainsi par exemple, lorsque l'ange annonça à Marie qu'elle serait la mère de Jésus, il lui dit également que Jésus serait appelé le Fils de Dieu. Voici ce que Luc 1:35 nous dit réellement:

Luc 1:35
«L'ange lui répondit [Marie]: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.»

Par ailleurs, Dieu à deux reprises, lors du baptême de Jésus (Matthieu 3:16-17) et sur la montagne de la transfiguration (Matthieu 17:5), le déclara publiquement comme Son Fils. Le passage relatif nous dit:

Matthieu 3:16-17
«Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix se fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.»

De même: Matthieu 17:5 nous dit
«Comme il [Pierre - voir Matthieu 17:1-4] parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection: écoutez-le!»

Outre tout cela, une preuve supplémentaire attestant que Jésus est effectivement le Fils de Dieu est le fait que Dieu le ressuscita d'entre les morts. Romains 1 nous rapporte à ce sujet:

Romains 1:1, 3-4
«Paul, serviteur de Jésus Christ....et [en ce] qui concerne son Fils (né de la postérité de David, selon la chair, et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts), Jésus Christ notre Seigneur.»

À l'ensemble des éléments ci-dessus, nous pouvons en ajouter de nombreux autres enregistrés déclarant que Jésus est le Fils de Dieu1. C'est pourquoi la première chose que nous étudions est que Jésus est le Fils de Dieu.

2. Jésus Christ: Le sauveur du monde

Après avoir vu que Jésus est le Fils de Dieu, examinons d'autres caractéristiques qui le définissent. Pour débuter, rendons-nous dans 1 Jean 4:14. Nous pouvons y lire:

1 Jean 4:14
«Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.»

Également dans Jean 12:47 Jésus dit:
«Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.»

Le salut requiert un sauveur, quelqu'un qui le rendra disponible. Comme le passage ci-dessus l'établit clairement, ce sauveur est le Seigneur Jésus Christ. En vérité, Romains 10:9 nous dit:

Romains 10:9
«Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.»

De plus Actes 4:12 nous déclarent concernant Jésus:
«Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»

Le salut est impossible sans Jésus Christ et ne peut être obtenu par aucun autre moyen qu'en le confessant comme Seigneur et de croire que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Par conséquent, la seconde caractéristique définissant Jésus est que le Sauveur est le seul par qui il y a salut.

3. Jésus Christ: Seigneur

En dehors d'être le Fils de Dieu et le Sauveur, un autre titre utilisé pour Jésus le désigne comme le Seigneur. Le mot «Seigneur» est une traduction du mot grec «kurios» qui signifie chef, quelqu'un qui est dans une position2 d'autorité. Que Jésus soit effectivement dans une position d'autorité est illustré par le fait qu'il est appelé «Le seigneur Jésus Christ» 82 fois dans la Bible. En dehors de tout ceci, il existe de nombreux passages dans la Bible qui réfèrent à sa seigneurie et à son autorité, tels que Philippiens 2: 9-11. Nous pouvons y lire:

Philippiens 2:9-11
«C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.»

De même, I Corinthiens 15:24-28 nous déclare:
«Ensuite viendra la fin, quand il [Jésus] remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. Car il faut qu'il [Jésus] règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. Dieu, en effet, a tout mis sous ses [Jésus] pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, [Jésus] il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses [Jésus] est excepté. Et lorsque toutes choses lui auront été soumises [Jésus], alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.»

Comme les passages ci-dessus l'établissent clairement, toute chose et chacun est ou sera mis aux pieds de Jésus. La seule exception est Dieu disant «que tout lui a été soumis» et dont, Jésus lui-même est le sujet. En dehors de Dieu toute chose ou tout individu est ou sera sous la sujétion de Jésus afin «que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.»

4. Jésus Christ: le chef de l'église

Non seulement Jésus Christ est le maître, le seigneur, mais il est également la tête, le chef du corps de ceux qui croient en lui, c'est-à-dire de «l'église». Comme Colossiens 1:18 nous dit:

Colosssiens 1:18
«Il [Jésus Christ] est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.»

De même, Éphésiens 4:15-16 nous déclare:
«Nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C'est de lui et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour.»

Comme le, passage ci-dessus l'établit clairement, l'église n'est pas un bâtiment, mais un corps constitué de chacun d'entre nous qui avons confessé le Seigneur, le chef, Jésus avec notre bouche, et croyons en notre cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Comme Corinthiens 12 le dit au sujet du corps et de ses membres:

I Corinthiens 12:12, 14, 18, 27
«Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.....Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres....Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.....Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.»

De même, 1 Corinthiens 11:3 ajoute:
«Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.»

Chacun d'entre nous est un membre du corps de Christ et a Christ comme Seigneur. Tous ensemble, nous constituons le corps de Christ, l'église qui a Christ à sa TÊTE qui a son tour a Dieu comme chef (1 Corinthiens 11:3). Dans un corps au sens littéralement parlant, la tête est la partie qui prend les décisions et est responsable de tout ce que le corps fait, de même que l'est Christ dans l'église: il (et seulement il) est responsable de décider de la manière, dont le corps, en tant qu'ensemble et chacun d'entre nous, en tant que membres, fonctionneront. Il est le chef de l'église, nous en sommes les membres, et Dieu est celui qui nous a placés au sein de l'église comme il lui plaisait. Comme ma main obéit à ma tête, nous devons, en tant que membres, être obéissants à la tête de l'église, le Christ. Il est celui qui possède la position de chef dans l'église. L'ensemble des autres membres dont le fonctionnement correct est nécessaire pour le fonctionnement en douceur du corps.

5. Jésus Christ: La seule voie vers Dieu

Bien que nous ayons désormais vu de nombreuses caractéristiques définissant Jésus, la liste ne s'arrête pas à celles-ci. En vérité, Jean 14:6 nous dit:

Jean 14:6
«Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.»

Jésus Christ est le chemin, la vérité et la vie. Comme il le dit, un individu e ne peut atteindre Dieu que par lui, c'est-à-dire, il est le seul chemin vers Dieu. Évidemment, ceci signifie que la théorie soutenant que l'ensemble des religions a simplement des moyens différents qui finalement les amènent toutes au seul et véritable Dieu est fausse. En vérité, selon ce que nous venons de lire ici, il n'existe qu'une seule voie menant à Dieu: le Seigneur Jésus Christ. Sans lui, personne ne pourrait atteindre Dieu.

6. Jésus Christ: le seul médiateur entre Dieu et les hommes

En dehors du fait d'être le seul chemin vers Dieu, Jésus Christ est également le seul médiateur entre Dieu et les hommes. En vérité, Timothée 2:15 nous dit:

1 Timothée 2:5
«Car il y a un seul Dieu, et aussi UN seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme.»

Comme il apparaît clairement dans ce passage, la théorie «des nombreux chemins menant à Dieu» est bibliquement erronée, tout comme celle des «nombreux médiateurs entre Dieu et l'homme»3. Comme le passage ci-dessus le montre clairement, il y a UN médiateur et seulement UN entre les hommes et Dieu, l'homme Jésus Christ. Lui seul a été désigné par Dieu pour arbitrer en notre nom et lui seulement est approprié pour ce travail.

7. Jésus Christ: Le pain de vie

Des informations supplémentaires caractérisant Jésus sont données dans Jean 6:35. Nous pouvons y lire:

Jean 6:35
«Jésus leur [les Juifs] dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.»

De même, Jean 6:47-48 répète:
«En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi à la vie éternelle. Je suis le pain de vie

Jésus Christ a promis que celui qui viendra à lui ne connaitra ni la faim ni la soif. Il a dit qu'il est le pain de vie. Nous savons tous combien la nourriture et l'eau sont vitales dans nos vies. Toutefois, même une abondance de ces éléments ne peut pas nous donner plus d'une moyenne de soixante-dix ans ou quatre-vingts ans de durée de vie, le pain qui est appelé Jésus Christ nous donne la vie éternelle. Comment? Nous l'avons déjà vu: En le confessant comme notre Seigneur et en croyant que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts (Romains 10:9).

8. Jésus Christ: la lumière de la vie

En dehors du fait d'être le pain de vie comme nous venons de le voir, Jésus est également celui que nous devons suivre pour obtenir la lumière de la vie. L'évangile de Jean nous dit:

Jean 8:12
«Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.»

Jean 12:46
«Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.»

Tout comme notre survie dépend du pain et de l'eau, notre marche dans la vie requiert la lumière afin qu'elle nous amène la sécurité et afin que nous sachions où nous allons. Comme Jésus Christ l'a déclaré de manière caractéristique:

Jean 12:35
«Celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.»

Lorsque nous marchons dans les ténèbres, nous ne savons pas où nous allons. C'est pourquoi nous avons besoin de la lumière. Toutefois, bien que la lumière physique ou artificielle soit suffisante pour marcher sur nos pieds, elle ne l'est évidemment pas pour notre marche dans la vie. Pour cette dernière, nous avons besoin d'un genre différent de lumière: la lumière de la vie. Comment est-il possible d'obtenir cette lumière? En suivant Jésus Christ. En vérité, comme le passage ci-dessus nous l'apprend si nous suivons Jésus, la voie, la vérité et la lumière, nous ne marcherons pas dans les ténèbres, mais nous aurons la lumière de la vie.

9. Jésus Christ: la porte

Pour débuter notre étude sur les éléments caractérisant Jésus, nous devons nous rendre à Jean 10. Nous pouvons y lire:

Jean 10:7-10
«Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.»

Ici, Jésus Christ utilise la figure de style pour nous donner plus d'informations à son sujet et sur ce qu'il arrivera à ceux qui le suivront. Dans cette figure, Jésus se présente lui-même comme une porte. Selon la signification de cette figure, nous savons tous qu'une porte est quelque chose qui nous permet d'entrer dans un endroit différent que celui où nous nous trouvions. Par conséquent, lorsque la Parole de Dieu présente Jésus comme la porte, elle souhaite nous apprendre qu'il est celui par qui, si nous entrons, nous serons dans un endroit différent que celui dans lequel nous nous trouvions auparavant. Et si une personne demande quel genre d'endroit est-ce? La réponse est donnée par Jésus lui-même. Car il dit: «Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.» En prenant ces éléments chacun à leur tour, si quelqu'un entre par la porte nommée Jésus Christ, c'est-à-dire, s'il confesse le Seigneur Jésus avec sa bouche et croit dans son coeur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts (Romains 10:9), il sera sauvé. En outre, il sera en mesure «d'entrer et de sortir», c'est-à-dire, il sera libre, ce qui signifie conséquemment que tant qu'il restera en dehors de la porte Jésus, il n'aura pas de liberté. Cela peut être vu à partir de Corinthiens 4:3-4 se référant à l'homme qui n'est pas sauvé en nous disant:

2 Corinthiens 4:3-4
«Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu.»

Pouvez-vous parler de liberté lorsque vous êtes aveuglé? Pouvez-vous entrer et sortir? Bien sûr que non. C'est en entrant par la porte de Christ, que l'individu sera seulement libéré de l'esclavage du diable et possèdera la véritable liberté.

Enfin, un autre élément trouvé par un individu lorsqu'il passe la porte de Jésus est le pâturage. Nous pouvons comprendre l'importance du pâturage si nous nous rappelons que Jésus a utilisé la figure de la brebis. Le pâturage pour une brebis est ce que représente la nourriture pour un homme. Si nous imaginons donc la manière dont une brebis est satisfaite lorsqu'elle trouve un bon pâturage, nous obtiendrons une image détaillée de la satisfaction de l'homme passant la porte de Jésus Christ.

10. Jésus Christ: Le bon berger

En dehors de la porte pour la brebis, Jésus est également le bon berger dont la brebis a (nous avons) besoin. En vérité, Jean 10:11, 14-15 nous dit:

Jean 10:11, 14-15
«Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis......Je connais mes brebis, et elles me connaissent, comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis.»

Pour que le troupeau soit sauvé, il doit également avoir un bon berger qui prend soin de lui. Revenons désormais à nous. La question est: existe-t-il un bon berger pour nos vies, c'est-à-dire, qui prendra soin de nous, de la même manière dont un bon berger prend soin de son troupeau? Nous avons vu que la réponse est positive: le Seigneur Jésus Christ. En vérité, Jésus Christ est le bon berger, le guide, prenant soin du troupeau dont nous avons besoin. Car il dit: «le bon berger donne sa vie pour ses brebis», et il la donna réellement pour nous. Car Éphésiens 5:2 nous dit4:

De même, Ephesiens 5:2
«Et marchez dans l'amour, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.»

Jésus a prouvé à quel point il est bon en se donnant lui-même pour nous. Toutefois, il n'est pas seulement un bon berger, mais il est également un guide puissant, un berger sous la direction duquel nous pouvons nous sentir saufs et en sécurité. Comme Jean 10:27-29 nous dit:

Jean 10:27-29
«Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.»

Personne ne peut nous ravir de la main de notre berger, car c'est Dieu qui nous a donnés à lui comme brebis, et personne ne peut nous ravir de la main de Dieu. Par conséquent, en ayant Jésus Christ comme berger, nous pouvons réellement nous sentir en sécurité et saufs car nous sommes sous la protection du plus puissant: Dieu.

11. Conclusion

Nous avons examiné dans cet article certaines des caractéristiques qui définissent Jésus. Ainsi, nous avons vu que Jésus Christ est:

1) Le Fils de Dieu

2) Le sauveur du monde

3) Le Seigneur

4) Le chef de l'église

5) Le seul chemin vers Dieu

6) Le seul médiateur entre Dieu et les hommes

7) Le pain de vie

8) La lumière de la vie

9) La porte

10) Le bon berger

Cette liste n’est en aucune façon exhaustive. Il existe certainement d'autres éléments qu'un individu peut trouver en étudiant la Parole de Dieu. Toutefois, les caractéristiques que nous avons observées dans cet article sont suffisantes, je le pense, pour nous montrer à quel point Jésus Christ est important pour nous. Puissions-nous, comme Paul l'a prêché, «comprendre avec tous les saints quelles sont la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur», et connaître son amour «qui surpasse toute connaissance». (Éphésiens 3:18-19)

Anastasios Kioulachoglou

 



Notes de bas de page

1. La Bible nomme de façon caractéristique Jésus le «Fils de Dieu» 46 fois.

2. Le mot «kurios» apparaît 748 fois dans le Nouveau Testament et il est le plus souvent traduit par «Seigneur». Sa signification formelle telle qu'elle est donnée par le dictionnaire de la «Bible En ligne» est: 1) Il est celui à qui appartient une personne ou chose, à propos desquelles il a le pouvoir de décider; maître, seigneur 1a) le possesseur et celui qui dispose d'une chose 1a1) le propriétaire; celui qui a le contrôle d'une personne, le maître 1a2) dans un état: le souverain, le prince, le chef, l'empereur romain 1b) est le titre d'honneur exprimant le respect et la révérence, avec lequel les serviteurs saluent leur maître 1c) ce titre est donné à: Dieu, le Messie.

3. Certains noms reconnus dans certaines confessions sont proposés comme «médiateurs"» en plus de Jésus, et comprennent Marie, Pierre et ceux que l'on appelle les saints.

4. Consultez également Galates 1:3-4, 2:20 et Tite 2:14.