Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Quel jour! (PDF) Edition PDF

Quel jour!



Dans nos communautés, pour une raison ou une autre que nous jugeons importante, nous avons d’ordinaire des anniversaires divers. Ainsi, par exemple, nous considérons comme jour spécial le dernier jour de la seconde guerre mondiale. De même, peut-être, également le premier jour de cette guerre. Aussi, dans nos vies personnelles des jours tels que celui de notre anniversaire, notre anniversaire de mariage, etc. sont habituellement marqués comme des journées spéciales. Cependant, bien que foisonnent des anniversaires un examen minutieux révèle que la plupart (si pas tous) des événements correspondants qu’on commémore: i) n’affectent qu’un groupe particulier de gens (quelques amis (anniversaire), un pays (anniversaires nationaux), ou un groupe de pays (p.ex. la fin de la seconde guerre mondiale)), ii) affectent différentes personnes de diverses manières et dans beaucoup de cas les effets sont plutôt indirects et iii) au fil des temps, les effets de l’événement correspondant diminuent de plus en plus. Ainsi en est-il de plusieurs événements qui étaient considérés comme importants il y a quelques décennies et qui ne le sont plus de nos jours.

Contrairement à ces événements, nous allons voir aujourd’hui un événement qui, malgré qu’il eut lieu il y a 2 000 ans, à peu près, affecte TOUTES les personnes dans le monde, au MÊME point et ces effets n’ont pas décliné à travers les âges et ne le feront pas du tout. C’est vrai, ces effets sont si immenses aujourd’hui qu’ils l’étaient il y a 2 000 ans. Cet événement n’est rien d’autre que la résurrection de Jésus Christ. En effet, la résurrection n’est pas un simple événement historique. Comme nous le verrons, ses effets sont si PRÉSENTS aujourd’hui qu’ils l’étaient alors.

1. La résurrection: les faits.

Pour voir le témoignage de la Parole de Dieu concernant la résurrection, allons à l’Evangile de Marc. Il est rapporté, là, ce qui suit: Marc 16:1-6

"Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus. Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. Elles disaient entre elles: Qui nous roulera la pierre loin de l'entrée du sépulcre? Et, levant les yeux, elles aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée. Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d'une robe blanche, et elles furent épouvantées. Il leur dit: Ne vous épouvantez pas; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié; IL EST RESSUSCITÉ, IL N’EST PAS ICI."

Elles y allaient pour L’embaumer avec des aromates et huiles. Elles s’attendaient à Le trouver dans la même position où Il fut enterré. Elles étaient en train de se poser des questions au sujet de la pierre. Cependant, Dieu les en épargna de toutes: Il avait ressuscité Jésus Christ d’entre les morts. Les femmes trouvèrent un ange qui leur révéla ce qui était arrivé: "IL EST RESSUSCITÉ. IL N’EST PAS ICI". Jésus Christ était ressuscité des morts. Le reste des hommes qui sont morts ont vu la corruption. Cependant, Jésus Christ n’a pas connu la corruption. Il est ressuscité des morts. Il vit éternellement. Actes 13 nous donne le témoignage suivant :

Actes 13:34-37
"Qu'il (Dieu) l'ait ressuscité des morts, de telle sorte qu'il ne retournera pas à la corruption, c'est ce qu'il a déclaré, en disant: Je vous donnerai Les grâces saintes promises à David, ces grâces qui sont assurées. C'est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. Or, David, après avoir en son temps servi au dessein de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères, et a vu la corruption. MAIS CELUI QUE DIEU A RESSUSCITÉ N’A PAS VU LA CORRUPTION."

Tout le monde, à l’exception de Jésus Christ, a vu la corruption. Tous les différents héros qui ont vécu au cours des âges ont vu la corruption. Tous les fondateurs de toutes sortes de religions sont morts. Ils ont vu la corruption. Pourtant, ce ne fut pas le cas avec Jésus Christ. C’est une des raisons qui font que le christianisme soit si différent. Son chef est vivant MAINTENANT et IL SERA ÉTERNELLEMENT VIVANT.

2. La résurrection: les témoins oculaires.

A part le témoignage de la Parole de Dieu concernant la résurrection, il y a également de nombreux témoins oculaires de cet événement historique. I Corinthiens 15 donne un exposé de ceux qui virent le Christ Jésus dans Sa forme ressuscitée.

I Corinthiens 15:3-8
"Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; et qu'il est apparu à Céphas (un autre nom pour Pierre, voir Jean 1:42), puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton"

J’ai souligné les témoins qui virent le Christ Jésus dans Sa forme ressuscitée. Même si personne ne L’avait vu, le témoignage que Dieu donne dans Sa Parole serait suffisant pour le croire. Notre foi n’est basée non pas sur ce que quelqu’un d’autre a vu ou ce que vous avez vu, mais nous croyons parce que la Parole de Dieu le dit. Toutefois, dans le cas de la résurrection, la Parole de Dieu fait référence à des centaines des témoins oculaires. En jetant un œil dans les témoignages de l’Evangile, nous voyons que les disciples touchèrent Jésus dans Son corps de résurrection et qu’Il "a mangé et bu" (Actes 10:41) avec eux. De même qu’il est dit dans Actes ce qui suit: Jésus Christ "après qu’Il eut souffert, Il leur apparut vivant, et leur en donna PLUSIEURS PREUVES" (Actes 1:3). Pendant quarante jours, Jésus Christ se présenta sans cesse vivant et leur donna plusieurs (non pas seulement une ou deux, mais plusieurs) preuves infaillibles.

Dans les procédures judiciaires de cours et tribunaux, la personne qui a une importance vitale en matière de témoignage est le témoin oculaire. Il y en a plusieurs centaines qui ont vu Jésus Christ dans Son corps de résurrection. CE SONT là les témoins oculaires de Sa résurrection. Aujourd’hui, même deux témoins oculaires seraient suffisants pour établir un fait. Mais ici, vous avez des centaines des témoins oculaires et nous trouvons des esprits incrédules qui, après deux mille ans, se présentent et disent: "Venez à moi. Je vais vous dire ce qui arriva ce jour-là". Comment le savent-ils? Etaient-ils là? Je doute de cela. Je préfère le témoignage que Dieu donne dans Sa Parole. Il sait certainement ce qui se produisit.

3. Les effets de la résurrection.

Après avoir vu ce que la Parole de Dieu dit de la résurrection de Christ, nous continuerons à examiner les conséquences, les répercussions de la résurrection. Comme nous avons eu à le dire, contrairement à d’autres événements dont l’importance décline au fil des temps, la résurrection de Jésus Christ apporte les mêmes puissants effets sur les vies des gens aujourd’hui comme cela fut ressenti au moment où elle se produisit.

3.1 La résurrection: condition préalable pour notre justification.

Pour voir les résultats de la résurrection commençons par Romains 4:25, où il est dit:

Romains 4:25
"lequel (Jésus Christ) a été livré pour nos offenses et a été ressuscité pour notre justification"

Jésus Christ a été livré pour nos offenses et a été ressuscité pour notre justification. Notre justification devant Dieu est basée sur le fait que Jésus Christ est ressuscité des morts. La justification n’aurait pas été possible sans Sa résurrection. C’est aussi simple que cela. Nous avons vu dans un précédent article que la justification demande de croire en Jésus Christ. Cependant, cette condition (croire en Jésus Christ et être justifié) a été rendue possible à cause de la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts. Oh, que c’est merveilleux d’être justifié devant Dieu! Et tout cela à cause de la résurrection. La résurrection n’est pas seulement un fait historique. Ses implications continuent d’être les mêmes aujourd’hui qu’elles l’étaient il y a 2 000 ans.

3.2 La résurrection: condition préalable de la nouvelle naissance.

Après que nous avons vu que c’était par le fait de la résurrection de Jésus Christ que nous sommes justifiés à la suite de notre foi en Lui, allons à I Pierre 1:3. Là, nous lisons:

I Pierre 1:3
"Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui, selon Sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts"

Dieu nous a régénérés pour une espérance vivante. Aujourd’hui, quand on croit en Jésus Christ on naît (engendré) de nouveau. Cependant, il convient de noter que cela a été rendu possible "par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts". Si Jésus Christ n’avait pas été ressuscité d’entre les morts, la nouvelle naissance n’aurait pas donc été possible. Vous pouvez sans doute mieux comprendre les grands effets de la résurrection sur des millions qui ont cru, qui croient ou qui croiront en Jésus Christ, quand vous voyez le résultat: chacun d’eux est né de nouveau, fils ou fille de Dieu. Néanmoins, les effets de la résurrection ne s’arrêtent pas là.

3.3. La résurrection: condition préalable pour l’envoi du Saint-Esprit.

Un autre effet de la résurrection est décrit dans Actes 2. Le passage se réfère au jour de la Pentecôte, où, pour la première fois, le Saint-Esprit avait été donné. Pierre est en train de s’adresser aux Israélites qui étaient là, étant dans l’étonnement du fait que les apôtres parlaient en langues (voir Actes 2:1-13). Il dit:

Actes 2: 22-23, 32-33
"Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’Il a opérés par Lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous L’avez crucifié, vous L’avez fait mourir par la main des impies;.........C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins. Elevé DONC par la droite de Dieu, Il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et Il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez."

Que “virent-ils et qu’entendirent-ils”? Ils virent et entendirent les apôtres manifester le Saint Esprit en parlant en langues. La preuve que le Saint Esprit était déversé était qu’ils les virent et les entendirent parler en langues. Cependant, retenez D’ABORD que Jésus Christ a été ressuscité d’entre les morts et PUIS Il a reçu la promesse du Saint Esprit et l’a répandue. Ce "donc", que j’ai mis en majuscules, nous montre que ce qui suit est une conséquence de ce qui précède. Le fait que le Saint Esprit a été répandu est dû à la résurrection d’entre les morts. Sans la résurrection nous ne pouvions pas avoir ce "donc" et toute la suite (l’effusion du Saint Esprit). Toutefois, Jésus Christ a été ressuscité des morts. Le même Esprit qui se manifesta au jour de la Pentecôte EST toujours disponible aujourd’hui pour quiconque croit en Lui. En outre, comme dans le cas des apôtres, où le parler en langues fut une preuve que l’Esprit était donné, ce qui, à son tour, est arrivé à cause de la résurrection de Jésus Christ, ainsi en est-il aujourd’hui lorsque quelqu’un parle en langues ou opère les autres huit manifestations de l’Esprit (voir I Corinthiens, chap. 12, 13, 14) cela n’est pas seulement la preuve qu’il a le Saint Esprit, mais aussi que Jésus Christ a été ressuscité d’entre les morts. Parce que s’Il n’était pas ressuscité d’entre les morts, le Saint-Esprit ne pouvait pas être répandu et, en revanche, vous ne pouviez pas Le manifester Donc, si l’on a besoin d’une preuve de la résurrection, en voici une autre: les neuf manifestations de l’Esprit.

3.4. La résurrection: Nous étions ressuscités avec Lui!

Pour voir une autre preuve des effets de la résurrection allons à Ephésiens 2:.Là, il est dit:

Ephésiens 2:4-7
"Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie AVEC CHRIST (c’est par grâce que vous êtes sauvés); IL NOUS A RESSUSCITÉS ENSEMBLE, et nous a FAIT ASSEOIR ENSEMBLE DANS LES LIEUX CÉLESTES, en Jésus Christ."

Selon ce passage, Quand Dieu ressuscita Jésus Christ d’entre les morts, nous étions aussi ressuscités avec Lui. Quand Jésus Christ a été vivifié, nous étions vivifiés avec Lui. Quand Jésus Christ s’est assis dans les lieux célestes, nous nous sommes assis là aussi avec Lui. Ces choses ne se sont pas encore matérialisées. Elles le seront, quand Jésus Christ reviendra. Néanmoins, selon la manière de voir de Dieu, c’est quelque chose qui a été accompli au jour où Il ressuscita Jésus Christ. C’est cela la signification de ces "ensemble". Si le Christ n’a pas été ressuscité d’entre les morts, aucune de ces choses ne se seraient sans doute pas passées. MAIS Jésus Christ A ÉTÉ ressuscité d’entre les morts. A cause de cet événement, vous êtes aussi considérés comme ressuscités d’entre les morts, comme vivants et assis dans les lieux célestes. C’est cela quelques effets remarquables de la résurrection.

3.5. La résurrection: Est-il possible qu’on puisse croire en vain? NON!

Pour voir un autre effet de la résurrection, allons à I Corinthiens 15. Comme nous le verrons là, il y avait de faux enseignants à Corinthe qui enseignaient qu’il n’y a pas de résurrection. Dieu devait relever ce défi. Comment le fit-Il? Il donna Sa Parole. C’est de cette manière qu’il faut affronter le faux enseignement: avec la Parole de Dieu correctement placée c.-à-d. avec un bon enseignement. Par conséquent, commençons par le début du chapitre:

I Corinthiens 15:1-2
"Je vous rappelle, frères, que l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si du moins vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain"

Beaucoup de chrétiens ont été troublés par le sens à donner à cette expression "croire en vain". Nous savons à partir d’autres écritures que quand vous croyez en Jésus Christ vous êtes sauvé (voir par exemple Romains 10:9 et Ephésiens 2:1-10). Il n’y a aucun lieu de croire en Jésus Christ et de ne pas être sauvé. Aussi, comme on peut visiblement le voir à partir des versets ci-haut, les Corinthiens avaient accepté l’Evangile que Paul prêchait et qui est contenu dans les épîtres de Paul. Ils avaient donc cru en Jésus Christ et Sa résurrection d’entre les morts et selon les écritures correspondantes ils étaient sauvés. Que signifie alors ce "croire en vain"? Une chose à laquelle on doit faire très attention quand on étudie la Bible est d’éviter de sortir les choses de leur contexte ou d’ignorer d’autres références parlant du même sujet. Toute la Bible s’accorde parfaitement quand elle est correctement interprétée. Ainsi, dans notre cas, nous allons continuer d’examiner le contexte de notre passage. Les versets 3 à 8 nous donnent un petit résumé de l’Evangile que Paul prêchait:

I Corinthiens 15:3-8
"Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; et qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton..."

Voyez dans ce passage, l’importance que Paul, par la révélation, place sur la résurrection de Christ. Il cite de manière précise les témoins de la résurrection. Nous verrons dans une minute pourquoi il fait cela. Dans la seconde partie du verset huit, une parenthèse est ouverte où Paul parle de lui-même. Cette parenthèse est fermée au verset 10. Ainsi, le verset 11 nous ramène à notre sujet:

I Corinthiens 15:11
"Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c’est ce que vous avez cru"

Les Corinthiens avaient cru ce que Paul et les autres prêchaient. Toutefois, cela ne fut pas le cas pour tous. Car il est dit:

I Corinthiens 15:12-17
"Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. Et SI Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et VOTRE FOI (pistis) AUSSI est VAINE Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité. Et SI Christ n'est pas ressuscité, votre foi (pistis) est VAINE, VOUS ÊTES ENCORE DANS VOS PÉCHÉS!"

Il n’y a que dans un cas hypothétique qu’on pourrait trouver quelqu’un qui croit en Jésus Christ inutilement. Cela arriverait ainsi SI Jésus Christ n’a pas été ressuscité d’entre les morts. Dans ce cas, même votre foi la plus sincère ne serait pas capable de vous sauver. Vous voyez, la résurrection était nécessaire pour notre salut. Il n’y aurait pas de salut si la résurrection n’avait pas eu lieu. Sans la résurrection notre foi serait vaine, vide, futile. Voyez quelque chose d’autre qui se serait produit si Christ n’était pas ressuscité:

I Corinthiens 15:17-18
"Et si Christ n’est pas ressuscité.......par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus."

Si Christ n’a pas été ressuscité, alors tous ces croyants qui sont morts en croyant en Lui seraient perdus. Car quel serait leur espoir s’il n’y a pas de résurrection? Toutefois, tout cela ne serait envisageable que dans cette situation hypothétique. Car il est dit ce qui suit dans:

I Corinthiens 15:20-23
"MAIS MAINTENANT CHRIST EST RESSUSCITÉ DES MORTS"

Le mot "mais" fait contraste entre ce qui va être dit et ce qui a été dit. Le mot "maintenant" renvoie à ce qui a été dit, à partir des situations hypothétiques décrites dans les versets 12 à 19 à la réalité: "mais maintenant, Christ est ressuscité des morts". C’est cela la réalité. Notre foi n’est pas vaine. Elle serait vaine, SI (et seulement si) Christ n’était pas ressuscité. Mais maintenant, "IL EST RESSUSCITÉ". La condition de nos péchés a été réglée. Ceux qui sont morts en Christ tout en ayant leur foi dans Son retour ne seront pas perdus, car il est dit:

I Corinthiens 15:20-22
"Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ."

Faites attention à ce "revivront" là. Il n’est pas dit qu’ils sont vivants, mais qu’ils revivront. Quand? Le verset 23 nous en donne la réponse:

I Corinthiens 15:23
"Mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, LORS DE SON AVÈNEMENT"

Jésus Christ reviendra et puis tous ceux qui sont morts en croyant en Lui revivront. Mais notez que c’est grâce à la résurrection qu’ils revivront.

C’est vrai, le jour de la résurrection a été un jour d’une importance capitale. Il a changé, change et changera des millions de gens de manière absolue. Cela est dû au fait que la résurrection de Jésus Christ a rendu la justice, le salut, la nouvelle naissance, le placement dans les lieux célestes, le Saint Esprit accessibles. Certainement qu’il y a tant à dire à ce sujet: Quel jour!!

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)