Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Les deux généalogies de Jésus Christ (PDF) Edition PDF

Les deux généalogies de Jésus Christ



Les généalogies de Jésus Christ sont données dans Matthieu 1:1-17 et dans Luc 3:23-38. Cela ne devrait pas nous contrarier le moins du monde de faire face à deux généalogies. Chacun a deux généalogies: l’une de son père et l’autre de sa mère. Maintenant, le Père de Jésus était Dieu et ainsi Il ne pouvait pas avoir une généalogie de son père naturel. Cependant, son statut légal dans la société était attaché à l’homme que les gens supposaient être son père c.-à-d. Joseph. C’est pour cette raison que la Parole de Dieu donne deux généalogies. Au regard de ces généalogies deux soi-disant problèmes avaient été pointés. Le premier est en rapport avec ce qui est rapporté dans la généalogie de Matthieu (Matthieu 1:16):

"Jacob engendra Joseph le mari de Marie"

c.-à-d. que Joseph était fils de Jacob, dans la généalogie correspondante de Luc nous lisons:

Luc 3:23
"Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença son ministère, étant, comme on le croyait, fils de Joseph, fils d'Héli, fils de Matthat, … "

Le problème est habituellement créé ici parce que les gens ont considéré cette généalogie comme une généalogie de Joseph. Mais la généalogie n’est pas de Joseph, mais de JÉSUS. Jésus, qui était supposé par la communauté être le fils de Joseph, était le fils d’Héli, qui était le fils de Matthat etc. Il n’était pas le fils d’Héli issu de Joseph vu que selon Matthieu Joseph n’était pas engendré par Héli mais par Jacob. Par qui alors Jésus était le fils d’Héli? La réponse est par Marie évidemment1.

A part cela, un autre point qui a été une source de controverse est le comptage des générations dans le verset 17 de Matthieu 1, où nous lisons:

Matthieu 1:17
"Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone, et quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ."

La plupart des gens lisent les 3 quatorze du passage ci-dessus et au lieu d’essayer de trouver ces trois quatorze ils essayent plutôt de trouver un seul quarante deux (42). En réalité, où est-ce que la Parole parle-t-elle de quarante deux générations? Nulle part. Le seul passage où elle en parle c’est pour les trois groupes de quatorze générations chacune. Quels sont ces trois groupes? La réponse de l’Ecriture est très claire:

Le premier groupe est depuis Abraham jusqu’à David. En réalité:

"depuis Abraham jusqu’à David quatorze générations"

Abraham, Isaac, Jacob, Judas, Phares, Esrom, Aram, Aminadab, Naasson, Salmon, Boaz, Obed, Isaï, David.

Le 2ème groupe est depuis David jusqu’à la captivité à Babylone. L’erreur de plusieurs est que, bien que la Parole dise "DEPUIS DAVID" ils commencent à compter depuis Salomon. D’après les démarcages de la Parole nous avons:

"depuis David jusqu’à la captivité à Babylone quatorze générations"

"David, Salomon, Roboam, Abia, Asa, Josaphat, Joram, Ozias, Joatham, Achaz, Ezéchias, Manassé, Amon, Josias"

C’est le groupe royal de quatorze générations vu qu’eux tous étaient des rois. Le groupe commence avec David et se termine avec Josias le dernier vrai roi du royaume.

Concernant le troisième groupe il nous est rapporté que c’est depuis la captivité à Babylone jusqu’à Christ. En réalité:

"depuis la captivité à Babylone jusqu’à Christ quatorze générations"

Jechonias2, Salathiel, Zorobabel, Abiud, Eliakim, Azor, Sadok, Achim, Eliud, Eléazar, Matthan, Jacob, Joseph, Jésus.

Cela paraît donc évident, quand la Parole parle de trois groupes de quatorze générations c’est cela ce que ça signifie. Si maintenant nous essayons de trouver quarante deux générations, nous cherchons quelque chose que la Parole ne dit pas et nous allons certainement avoir des problèmes.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)



Notes de bas de page

1. Le fait que, au lieu du nom de Marie, nous avons celui de son mari ne doit pas nous sembler étrange. Comme nous pouvons en avoir la confirmation en examinant les diverses généalogies données dans la Bible, il est réellement très rare d’y voir le nom d’une femme. Cela est aussi le cas avec les généalogies qui figurent dans Matthieu et dans Luc où il n’y aucune femme dedans. La raison de ce phénomène est probablement à rechercher dans les traditions orientales des régions et temps bibliques.

2. Bien qu’il ait fait mention de Jéchonias deux fois, une fois dans Matthieu 1:11, il nous est raconté que lui et ses frères étaient engendrés "À PEU PRÈS au temps de la déportation à Babylone", et l’autre fois un verset plus loin dans Matthieu 1:12 où il est dit qu’ "APRÈS qu’ils furent déportés à Babylone Jéchonias engendra Salathiel...", il doit être inclus seulement dans l’un de deux groupes qui ont comme partage la déportation babylonienne. La raison en est que (contrairement à David dans le cas du premier et du second groupe) la ligne de démarcation n’est pas Jéchonias mais la captivité à Babylon et donc Jéchonias dans le comptage doit être placé seulement dans l’un de deux côtés de cette démarcation. Le groupe dans lequel Jéchonias appartient est le troisième groupe, puisque placé autrement, le second groupe aurait quinze générations tandis que le troisième groupe en aurait treize, ce que la Parole ne dit pas.