Vérités Bibliques
Abonnez-vous

«Le Père lui-même vous aime» (PDF) Edition PDF

«Le Père lui-même vous aime»



Nous pouvons lire dans Malachie 1:2:

Malachie 1:2
«Je vous ai aimés, dit l’Éternel. Et vous dites: en quoi nous as-tu aimés?

Tout comme les israélites en leur temps, nous avons à faire parfois à l'amour de Dieu avec quelques doutes et suspicions. «Si l'Éternel m'aimait vraiment, alors il aurait répondu à cette prière ou il n'aurait pas permis que tel ou tel événement m'arrive», pensent certains d'entre nous. La non-satisfaction éventuelle de certaines de nos attentes personnelles peut avoir un impact négatif sur la façon dont les gens perçoivent Dieu et son amour. Indépendamment toutefois de l'opinion des personnes, le jugement de Dieu, tel que décrit dans les Écritures, est véritable et le seul qui compte vraiment. C'est cette opinion que nous allons étudier aujourd'hui.

1. «L'amour de Dieu a été manifesté envers nous»

La Parole de Dieu, la seule vérité, contient de nombreux passages qui établissent clairement l'amour que Dieu a pour nous. Démarrons ainsi avec 1 Jean 4:8-10 où nous pouvons lire:

«Dieu est amour.»

La définition véritable de Dieu est l'AMOUR! Poursuivons:

«L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. «ET CET AMOUR consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.»

La définition basique de l'amour est Dieu et il nous a montré cet amour de la façon la plus ouverte et la plus évidente qu'il soit: bien que nous ne l'aimions pas, il nous aimait et nous a envoyé son fils unique comme victime expiatoire de nos péchés. Aujourd'hui, nous pouvons avoir une relation avec lui, mais elle est uniquement devenue possible en raison de son amour qui n'a pas renié son fils.

Poursuivons dans la même épître:

1 Jean 3:16
«Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous.»

L'amour de Dieu n'est ni théorique, ni rhétorique. Il est réel! Il a coûté le sang de Jésus Christ, le Fils sans péché de Dieu. Ce sang a été versé pour vous, moi, tous ceux présents sur cette terre. Comme le Seigneur le dit dans un autre passage:

Jean 15:13
«Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.»

Cependant, le Seigneur n'a pas seulement accompli cette action. Il n'a pas renoncé à sa vie pour les personnes qui étaient déjà les amis de Dieu. Il alla bien plus loin: il la donna pour les personnes «qui étaient encore pécheurs.» Car nous pouvons lire dans Romains 5:

Romains 5:5-11
«Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. À peine mourrait-on pour un juste; quelqu’un peut-être mourrait pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. À plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation.»

Mourir pour un homme bon demande un amour incroyable. Très peu de personnes en seraient capables. Imaginez quel amour est nécessaire pour mourir pour les pécheurs et les infidèles. Voici exactement ce que fit Dieu à travers le sacrifice de Jésus Christ. Il nous l'a envoyé pour nous, pour les pécheurs, pour tous ceux qu'il aimait. Car nous pouvons également lire dans Éphésiens 2:

Éphésiens 2: 1-7
«Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…» »MAIS DIEU, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ.»

Nous avons été sauvés par la foi. Cependant, notre salut ne tient pas à notre mérite ou à nos œuvres, mais à l'amour de Dieu. Nous sommes assis dans les lieux célestes et cela ne découle pas de notre bon caractère ou de notre valeur, mais de l'amour de Dieu. Nous ne sommes plus des enfants de la colère, mais nous sommes les biens aimés de Dieu, car il nous a aimés.

Jean 3:16
«Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.»

Comme 2 Corinthiens 2:5 dit:

2 Corinthiens 5:14-15, 18-21
«Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts; et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. 19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: soyez réconciliés avec Dieu! Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.»

Dieu ne nous a pas sauvés, car il pourrait obtenir des avantages ou parce que nous étions de «bons hommes». Nous étions les enfants du courroux, morts par les péchés et les tourments. Néanmoins, il souhaitait faire de nous ses amis et nous réconcilier avec sa personne, car il nous aimait. «Comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions» (2 Corinthiens 5:20) est l'expression que la Parole utilise. Dieu aime l'homme et le supplie de se réconcilier avec lui. «Celui qui n’a point connu le péché, il l’a [le Seigneur Jésus Christ] fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.' (2 Corinthiens 5:21)

2. «Lui qui n’a point épargné son propre Fils»

Les passages de la Parole montrant l'amour de Dieu ne se concluent pas avec les paragraphes susmentionnés. Poursuivons avec Romains 8 où nous pouvons lire:

Romains 8:28-39
«Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de beaucoup de frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? Selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.» Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur»

Qui sera capable de nous séparer de l’amour de Dieu? Il n'y a rien, aucune chose créée, qui puisse vous séparer de son amour. IL NOUS AIME AVEC L'AMOUR LE PLUS CHALEUREUX, POUR TOUJOURS. Car il est dit dans Éphésiens 3:

Éphésiens 3:16-19
«À cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; étant enracinés et fondés dans l’amour, que vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu

L'amour que Christ nous porte est sans limites. SON AMOUR POUR NOUS, POUR VOUS PERSONNELLEMENT, TRANSMET LA CONNAISSANCE !

3. «Voyez quel amour le Père nous a témoigné»

Poursuivons avec 1 Jean 3:1 où nous pouvons lire:

1 Jean 3:1
«Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu!»

Nous sommes les enfants de Dieu! Nous faisons partie de sa maison (Éphésiens 2:19), de sa propre famille. Lorsque nous croyons dans le Seigneur Jésus et dans sa résurrection d'entre les morts (Romains 10:9), alors Dieu devient Notre Père. En vérité, «Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu !» Nous sommes morts dans les tourments et dans le péché, mais sommes nés de nouveau. Nous étions les enfants de la colère, mais nous sommes désormais ses biens aimés que rien ne peut séparer de son amour. Oui, en vous adressant désormais au Seigneur, vous pouvez utiliser le nouveau terme que son amour a rendu possible et qui nous autorise à l'utiliser: appelons-le notre PÈRE.

4. «Quel est le fils que son père ne corrige pas ?»

Poursuivons avec Hébreux 12 où nous pouvons lire:

Hébreux 12:5-10
«Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu'il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu'il aime: il châtie tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. Supportez vos souffrances: elles servent à vous corriger. C'est en fils que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pas? Si vous êtes dispensés de la correction qui est le lot de tous les fils, alors vous êtes des enfants illégitimes, et non des fils. D'ailleurs, nous avions nos parents terrestres pour nous corriger, et nous les respections. N'allons-nous pas, à plus forte raison, nous soumettre à Notre Père céleste pour avoir la vie? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.»

Si nous ne faisions pas partie de la famille de Dieu, il n'y aurait aucune discipline provenant du Père. Toutefois, nous appartenons à sa maison. Nous sommes ses enfants, sa famille, et en tant que Père, il est responsable de notre discipline. L'amour motive ses actions. De même, celui qui endure la discipline, qui est profitable pour tous, est aimé «afin que nous participions à sa sainteté.»

5. «Le Père lui-même vous aime»

Enfin, rendons-nous dans l'évangile de Jean:

Jean 16:27
«Car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.»

et 1 Jean 14:21,23
«Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui (...) Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. «

Si vous croyez dans le Seigneur Jésus Christ et dans sa résurrection, l'amour de Dieu a été versé dans votre cœur par le Saint-Esprit (Romains 5:5). Dieu vous aime et il agit en conséquence. Comme nous l'avons vu:

• Il n'y a rien qui puisse vous séparer de son amour. (Romains 8:38-39)

• Il vous a aimé alors que vous étiez déjà morts dans les péchés et les tourments. (Éphésiens 2:4-5)

• Il vous aime de l'amour qui transmet la connaissance. (Éphésiens 3:19)

• Il vous aime d'un amour allant si loin qu'il nous a sacrifié son fils unique pour vous. (par exemple, Jean 3:16 et bien d'autres passages),

• Car il vous aime, il a fait de vous son enfant (1 Jean 3:1).

• Car il vous aime, il n'est pas indifférent lorsque vous avez besoin de discipline (Hébreux 12:6)

Dieu vous aime de l'amour le plus chaleureux qu'un Père peut offrir à son enfant et il agit MAINTENANT.

Anastasios Kioulachoglou