Vérités Bibliques
Abonnez-vous

La priorité des priorités (PDF) Edition PDF

La priorité des priorités



Matthieu 6:33
"Cherchez d’abord le royaume de Dieu et Sa justice, et toutes ces autres choses vous seront données par-dessus."

Après sa chute et sa dépossession du Jardin d’Eden, l’homme, avec un sentiment renforcé d’auto-protection, s’est évertué à poursuivre la mission qui lui était donnée de dompter la terre qui était maintenant sous la malédiction de Dieu (Genèse 3:17-19 et 23-24). Dans ces premières années, toutes ses pensées et tous ses actes étaient centrés vers sa survie dans une terre maintenant hostile. Jusqu’à ce jour, les hommes, malgré leur progrès et développement culturel, sont toujours en train de naviguer dans la même direction. Pour tous, la priorité des priorités semble être la conservation de la vie et le maintien de son éclat de gloire et des richesses de ce monde.

Cependant, l’apôtre Paul en s’adressant à ceux qui étaient appelés hors de l’esprit de ce monde pour faire la volonté de Dieu, écrit:

"Ne vous conformez pas au siècle présent mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." (Romains 12:2)

Quand l’apôtre écrivait ces choses, il avait certainement à l’esprit la grande et difficile œuvre que les véritables disciples de Christ auraient à accomplir; un service dévoué basé sur une volonté pleinement soumise à la volonté de Dieu. Le Seigneur promet que si ceci est fait, la récompense de celui qui sème pour les choses spirituelles sera beaucoup plus grande que celle de celui qui sème pour la chair et qui, bien sûr, n’est que mort.

Une condition fondamentale

Dans Marc 14 nous trouvons le témoignage de Jésus parlant du jeune homme riche, qui souhaitait hériter de la vie éternelle. Après qu’ils aient discuté sur la loi mosaïque, et après la réponse clairement positive du jeune homme, le Seigneur lui dit quelque chose de plus qui était nécessaire pour hériter la vie éternelle. Marc 10:21 nous dit:

"Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi." (Marc 10:21)

De cette façon, notre Seigneur a présenté le principe d’une parfaite dévotion et sans réserve, comme une condition fondamentale pour obtenir la récompense de la vie que ce jeune homme recherchait. Ayant perçu le grand obstacle qui était caché dans sa situation, le Seigneur lui demanda de se débarrasser de ses biens terrestres, d’abandonner le style de vie auquel il était attaché habituellement, puis de prendre sa croix et de Le suivre. En d’autres mots, Il lui montrait de consacrer sa vie au service du Seigneur, de la vérité et des frères et en fait de le faire sans aucune pression, de sa propre volonté et avec joie.

En fait, c’est ce qu’Il exige de ceux qui suivent Ses traces, durant ce temps de l’appel et du choix de Son église: de placer tout sur le grand autel de Dieu!!! Bien que cela se comprenne qu’un croyant soit aussi occupé à subvenir aux besoins de la vie présente, il est cependant nécessaire que son cœur et sa disposition soient coordonnés de façon à ce que la priorité des priorités dans son cœur soit le Seigneur et Son œuvre.

L’échec de plusieurs

Le Seigneur a également parlé des obstacles qui causent l’échec de plusieurs à se placer entièrement à Son service. Voici ce qu’Il dit:

"Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples: Qu'il sera difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit: Mes enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu." (Marc 10:23-25)

Les disciples étaient surpris. Dans la vision qu’ils avaient avant la Pentecôte, les conditions de discipline et de dévotion semblaient être dures et presque irréalisables. C’est pour cette raison qu’ils Lui demandèrent:

"Et qui peut être sauvé?" Jésus les regarda, et dit: "Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu; car tout est possible à Dieu." (Marc 10:26-27)

Et pour dire vrai, la nature du croyant dévoué le rend capable de réaliser ces conditions de discipline, non de sa propre force et détermination, mais la puissance de Dieu qui opère dans son cœur et dans son esprit à travers Son Saint-Esprit.

Pierre et les autres disciples, qui avaient quitté leurs occupations, propriétés et maisons pour suivre le Seigneur, demandèrent de savoir quel serait le résultat d’une telle vie de sacrifices. Le Seigneur lui dit sans tergiverser:

"Je vous le dis en vérité, il n'est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle." (Marc 10:29-30)

La pensée est que le peuple de Dieu recevra au bout du chemin une récompense incomparable de gloire spirituelle et la vie pour leur fidélité et leur observance de la priorité des priorités. En conséquence, appliquons-nous à “chercher premièrement le royaume de Dieu et Sa justice, et tout … (nous) sera donné par-dessus” (Matthieu 6:33)

George Vlantis (Extrait du magazine "Lumière" (en grec))

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)