Vérités Bibliques
Abonnez-vous

La pentecôte et les réalités de la nouvelle naissance (PDF) Edition PDF

La pentecôte et les réalités de la nouvelle naissance



La pentecôte et les réalités de la nouvelle naissance Nous avons vu dans le dernier numéro qu’Adam fut, à l’origine, fait corps, âme et esprit et lorsqu’il mangea de l’arbre de la connaissance du bien et du mal il perdit l’esprit. Par conséquent, Dieu ne pouvait plus communiquer avec lui comme il lui manquait le poste récepteur nécessaire, à savoir l’esprit. Dans ce numéro, nous examinerons la situation au regard de la disponibilité spirituelle postérieure à la chute d’Adam. Ce numéro pourrait tout aussi bien être donc intitulé "corps, âme, esprit. (Partie II)". Néanmoins, j’ai préféré l’intitulé "la pentecôte et les réalités de la nouvelle naissance" pour la seule bonne raison que notre thème central s’articulera autour de la Pentecôte.

1. L’homme après la chute d’Adam et avant la Pentecôte

Comme il a été dit, Dieu est Esprit et donc pour communiquer avec Lui, et Lui avec vous, il vous faut avoir l’Esprit. Du fait que l’Esprit n’était pas disponible après la chute d’Adam, Dieu plaçait simplement Son Esprit sur ceux avec qui Il voulait communiquer. Cela ne signifie pas que l’Esprit était donné. De la Genèse aux Actes, il n’y a aucune mention d’une quelconque instruction en rapport avec le baptême de l’Esprit, pour la simple raison que l’Esprit n’était pas donné1. Jean 7:37-39 nous le dit:

"Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié."

D’après ce passage, le Saint Esprit n’était pas disponible au moment où Jésus Christ proclamait ces Paroles et bien sûr aussi qu’Il n’était pas disponible avant ce temps. Durant toute cette période (de la chute d’Adam jusqu’au jour de la Pentecôte) si Dieu se proposait de communiquer avec quelqu’un, Il plaçait Son Esprit Saint sur lui. Voyons quelques exemples dans l’Ancien Testament à partir de Nombres 11:16-17. D’après le contexte, Moïse était en quête des personnes qui pouvaient l’aider à présider à la tête du peuple d’Israël et Dieu donna suite à sa demande aux versets 16 à 17:

Nombres 11:16-17
"L'Éternel dit à Moïse: Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d'Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui; amène-les à la tente d'assignation, et qu'ils s'y présentent avec toi. Je descendrai, et là je te parlerai; je prendrai de l'esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu'ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul."

Comme il ressort clairement de ce passage, Moïse avait l’Esprit et il L’avait sur lui. Il est important de souligner les points suivants: tout d’abord que l’Esprit n’était pas en lui, mais sur lui. Quand quelque chose est en vous, cela ne peut pas être séparé de vous. C’est une partie intrinsèque de votre être. Cependant, quand quelque chose est sur vous, cela ne fait donc pas partie intégrante de vous. Deuxièmement: le fait que Moïse avait l’Esprit de Dieu sur lui n’était pas parce qu’il avait décidé de L’avoir. Même s’il avait décidé de L’avoir, il n’y avait aucune garantie de L’avoir, pour la simple raison que l’Esprit n’était pas donné. En réalité, c’était Dieu qui décidait de placer Son Esprit sur Moïse et pas le contraire. Il en fut de même pour ces soixante dix anciens: l’Esprit de Dieu était sur eux, non pas parce qu’ils décidèrent de Le recevoir mais parce que Dieu les oignit de Son Esprit pour communiquer avec eux. Ayant vu ce cas, étudions quelques passages de plus sur le même sujet. Prenons donc:

Juges 3:9-10
"Les enfants d'Israël crièrent à l'Éternel, et l'Éternel leur suscita un libérateur qui les délivra, Othniel, fils de Kenaz, frère cadet de Caleb. L'esprit de l'Éternel fut sur lui. Il devint juge en Israël, et il partit pour la guerre. L'Éternel livra entre ses mains Cuschan Rischeathaïm, roi de Mésopotamie, et sa main fut puissante contre Cuschan Rischeathaïm....."

Est-ce qu’Othniel avait l’Esprit avant cela? Non. Dieu mit Son Esprit sur lui parce qu’il était le juge d’Israël et Dieu voulait communiquer avec lui. Examinons un autre exemple:

Juges 6:33-34
"Tout Madian, Amalek et les fils de l'Orient, se rassemblèrent; ils passèrent le Jourdain, et campèrent dans la vallée de Jizréel. Gédéon fut revêtu de l'esprit de l'Éternel; il sonna de la trompette, et Abiézer fut convoqué pour marcher à sa suite."

Est-ce que Gédéon avait l’Esprit avant cela? Non. Est-ce que Gédéon recevait l’Esprit de Dieu ou plutôt Dieu mettait-il Son Esprit sur Gédéon? Avant de recevoir quelque chose cela doit être disponible pour commencer, mais l’Esprit n’était pas disponible après la chute d’Adam. C’était donc Dieu qui choisit de mettre Son Esprit sur Gédéon parce que Gédéon était le juge d’Israël et Dieu voulait communiquer avec lui. Il y a plusieurs exemples similaires dans l’Ancien Testament. Ainsi, si l’on examine le cas de Saül, le premier roi d’Israël, on peut voir qu’au moment où il désobéit à Dieu, l’Esprit de Dieu qui était sur lui se retira de lui (voir: I Samuel 15:26, 16:14).

Donc, en résumé, Adam et Eve furent, à l’origine, faits corps, âme et esprit. Cependant, au jour où ils mangèrent de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ils perdirent l’esprit. Quand vous perdez une forme de vie c’est cela en réalité ce qui est appelé la mort. C’est pourquoi ils moururent ce jour-là, comme Dieu l’avait justement dit. Depuis ce temps-là jusque plus tard, l’Esprit n’était pas disponible. D’autre part, pour que Dieu communique avec le peuple il leur faut avoir l’Esprit. Dans ce dessein-là, Dieu plaçait Son Esprit sur certains hommes de Son choix. Par exemple, tous les prophètes avaient l’Esprit de Dieu sur eux. Dieu les oignait de Son Esprit pour leur donner la révélation. Ainsi, concernant la période d’avant le jour de la Pentecôte trois choses sont importantes à noter:

1. L’Esprit n’était pas disponible.

2. Dieu plaçait Son Esprit sur ceux avec qui Il voulait communiquer.

 3. Ils pouvaient perdre l’Esprit, ce qui signifie qu’ils L’avaient avec mesure.

2. La nouvelle naissance

Ayant vu ce qu’était la situation d’avant le jour de la Pentecôte il est maintenant temps de voir la situation d’après le jour de la Pentecôte. Pour voir cela, commençons à examiner certaines choses que Jésus Christ a dites dans les Evangiles. Pendant que nous lisons les témoignages correspondants, nous devons garder à l’esprit qu’au jour du Ministère terrestre de Jésus Christ, l’Esprit n’était pas disponible comme nous l’avons déjà vu à partir de Jean 7:37-39. Par conséquent, tout ce que nous voyons dans les Evangiles en rapport avec l’Esprit ne fait que se référer prophétiquement au temps où l’Esprit serait donné. Gardant cela à l’esprit, jetons un regard sur Jean 3:1-6:

"Mais il y eut un homme d'entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n'est avec lui. Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau [le texte grec se lit “être né d’en haut”], il ne peut voir le royaume de Dieu."

Selon Jésus Christ personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu, s’il n’est pas né d’en haut. Ceci est sans doute suffisant pour régler tous les divers arguments et présomptions concernant la condition pour entrer au ciel. La réponse est simple: Tu dois naître d’en haut. Que signifie donc ce "être né d’en haut"? La seule naissance connue de la plupart d’entre nous est celle qui nous vient de nos parents. Néanmoins, ici Jésus Christ nous révèle qu’il existe une autre naissance, qui est la condition préalable pour "entrer dans le Royaume de Dieu". Les questions qui peuvent venir immédiatement à nos esprits sont les suivantes: "Comment se produit cette naissance?", "qui est le parent de cette naissance?", "quels sont les bénéfices de cette naissance?” Comment répondrons-nous à ces questions? En allant à la Bible et en la laissant faire son propre interprète. Voyons donc ce qu’elle dit:

Jean 3:4-5
"Nicodème Lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: "En vérité, en vérité, Je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu."

Dans ce passage Jésus Christ nous explique que ce qu’il faut faire pour entrer dans le Royaume de Dieu, c’est de naître d’eau et d’esprit. Etre né d’eau renvoie à la première naissance. Sans la première naissance, comment pourrait-il être possible de naître de nouveau? Il nous dit également qu’il faut être né de l’Esprit. Le mot "esprit" comporte des usages si variés dans la Bible. Cependant, la plupart des usages se réfèrent soit à Dieu qui est Esprit (Jean 4:24 "Dieu est Esprit") ou à l’Esprit que Dieu donne. Dans le passage ci-dessus "être né de l’Esprit" signifie être né de Dieu qui est Esprit. Dans la première naissance nous étions nés "d’eau ". Dans la deuxième naissance vous êtes né de l’Esprit, à savoir né de Dieu. D’autre part, cette deuxième naissance qui vient de Dieu est aussi clairement révélée dans le verset 6 où on nous décrit les bénéfices de cette naissance:

Jean 3:6
"Ce qui est de la chair est chair, et ce qui est de l’Esprit est esprit."

Une fois encore les deux naissances sont mises ensemble dans la même phrase, mais cette fois le but est d’établir un contraste entre elles et de montrer qu’elles sont entièrement différentes. Ce que vous recevez de la première naissance qui vient de vos parents c’est la chair. Et de votre deuxième naissance engendrée de votre parent, Dieu, vous recevez l’Esprit. Ayant résolu la question sur la seconde naissance et sur son parent géniteur passons à l’étape suivante de savoir comment elle se produit. Une fois de plus, la Bible tranche très clairement dans ses réponses:

I Jean 5:1
"quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu"

Dans ce passage, la Parole de Dieu nous dit ce qu’il faut pour être né de Dieu c’est de croire que Jésus est le Christ c.-à-d. le Messie, le Sauveur. Oui, c’est aussi simple que cela. Prends une minute pour y penser. Si on est né de Dieu, qu’est-ce qu'on est donc? Un enfant de Dieu. Un fils ou une fille de Dieu!! C’est exactement ce que l’épître aux Galates déclare aussi:

Galates 3:26
"Car vous êtes tous des enfants de Dieu par la foi en Jésus Christ."

Pour devenir un enfant de quelqu’un cela demande une naissance. Et dans les passages susmentionnés, la Parole de Dieu déclare qu’on naît de Dieu au moment où on croit en Jésus Christ. Croyez-vous en Jésus Christ? Si oui, qui est votre Père? Dieu est votre Père. Y a-t-il quelqu’un plus puissant que Dieu? NON. Qu’est-ce qui Lui est impossible? Rien. La plupart des gens, à cause de leur religion ou tradition, croient que Dieu est quelqu’un qu’on ne peut pas approcher. Quelqu’un qui est loin d’eux et Il devient un peu plus proche seulement après qu’on suit un certain rite ou accomplit certains actes religieux. Si vous êtes hanté par la même idée, vous devez changer cela si vous voulez pleinement exploiter la puissance que Dieu a mise en vous quand Il vous a adopté comme Son enfant. Au lieu des idées religieuses que vous avez ramassées de vos églises, écoles et familles revêtez l’idée que la Parole de Dieu fait de vous un: ENFANT DE DIEU. Donnons un peu plus de détails à ce sujet.

Esaïe 49:15
"Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles?"

Si elle ne le peut pas, d’où nous viennent tous ces enfants qui vivent dans les rues et dans les établissements de garde des enfants? C’est pourquoi Dieu dit:

Esaïe 49:15
"Quand elle l’oublierait"

Toutefois, cela ne s’arrête pas là. mais il continue:

Esaïe 49:15
"Moi Je ne t’oublierai point"

Beaucoup de parents oublient ou maltraitent leurs enfants. Néanmoins, Dieu ne vous oubliera jamais. Savez-vous pourquoi? Parce que vous êtes Son enfant et Il vous aime. Et encore:

Hébreux 13:5
"Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent, contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu Lui-même a dit: "Je ne te délaisserai point, et Je ne t’abandonnerai point." C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: "Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien. Que peut me faire un homme?"

Qui a dit cela? Pas moi. Dieu ("Lui-même") l’a dit. Il promet qu’Il ne vous délaissera jamais ni ne vous abandonnera jamais. Vos amis peuvent vous abandonner, le gouvernement peut vous abandonner, votre patron peut vous délaisser. Mais Dieu ne vous abandonnera pas parce que vous êtes Son enfant. Si vous vous sentez oublié, négligé etc. c’est parce que vous regardez à des choses de vanité. Regardez à Dieu, votre Père; développez des relations de Père-à-fils avec Lui et vous expérimenterez combien votre vie va davantage rayonner. Vous pouvez aussi dire avec assurance: "Le Seigneur est mon aide; je ne craindrai rien. Que peut me faire un homme?"

3. La Pentecôte: le jour d’un nouveau commencement.

Revenons à nos moutons, souvenez-vous que l’Esprit fut perdu quand Adam pécha. Souvenez-vous aussi que l’Esprit n’était pas disponible, après ce jour-là. Cependant, dans Jean 3:6 Jésus Christ, parlant prophétiquement à Nicodème, révéla qu’on pouvait encore avoir l’Esprit. Dans le temps, le point où l’Esprit fut de nouveau libéré a été le jour de la Pentecôte, 2 000 ans à peu près. Lisons donc pour voir ce qui arriva en ce jour-là:

Actes 2:1-4
"Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer."

Ce qui est décrit ci-dessus est la première effusion du Saint Esprit, qui prit place au jour de la Pentecôte. Depuis ce jour-là jusqu’aujourd’hui, le Saint-Esprit est de nouveau disponible et toute personne qui croit en Jésus Christ Le reçoit et peut aussi Le manifester avec les neuf opérations listées dans I Corinthiens 12:7-10. L’une de ces opérations est le parler en langues et c’est cette manifestation qui a été opérée dans le passage susmentionné des Actes.

4. Avant la Pentecôte et après la Pentecôte: comparaisons

4.1 L’esprit est de nouveau disponible

Il est dès lors intéressant de comparer les deux situations: la post-Pentecôte avec la pré-Pentecôte. Comme nous l’avons déjà vu, avant le jour de la Pentecôte, l’Esprit n’était pas disponible. Cependant, depuis ce jour-là et en raison de ce que Jésus Christ a accompli, l’Esprit est de nouveau disponible et vous pouvez de nouveau être corps, âme et esprit. Quel formidable changement! Mais ce n’est pas le seul.

4.2 L’esprit est en vous: vous êtes le temple de Dieu

Nous avons vu plus haut qu’avant la Pentecôte les gens avaient l’Esprit de Dieu sur eux. Il n’était pas en eux. Au jour de la Pentecôte cette situation a extrêmement changé. Depuis ce jour-là jusqu’à aujourd’hui, toute personne qui croit en Jésus Christ ne reçoit pas seulement le Saint Esprit, mais aussi cet Esprit est en lui. Voyons quelques Ecritures à ce sujet:

I Corinthiens 6:19
"Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est EN vous, lequel vous a été donné par Dieu.....?"

Où demeure le Saint Esprit que vous recevez quand vous croyez en Jésus Christ? EN VOUS. Il n’est pas sur vous. Il est EN vous.

I Corinthiens 3:16
"Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous?"

Une fois de plus, où demeure l’Esprit de Dieu? Beaucoup de gens croient que l’Esprit de Dieu demeure dans telle et telle église de telle et telle dénomination. Combien les déclarations de la Bible sont-elles mal comprises par les gens? La Parole de Dieu nous dit ici que l’Esprit de Dieu demeure EN vous. Elle dit aussi que "VOUS êtes le temple de Dieu". Donc, le temple de Dieu n’est pas l’église du coin de la rue mais VOUS et savez-vous pourquoi? Parce que l’Esprit de Dieu habite EN vous. Voici la grande différence entre avoir l’Esprit sur soi (avant le jour de la Pentecôte) et avoir l’Esprit au dedans de soi (depuis le jour de la Pentecôte). Avant le jour de la Pentecôte, ces quelques personnes qui avaient l’Esprit de Dieu sur elles n’étaient pas le temple de Dieu pour la simple raison que l’Esprit de Dieu n’était pas en elles mais sur elles. C’est pour cette raison que le temple de Salomon fut construit. C’était un lieu d’habitation temporaire de Dieu. Mais aujourd’hui, les temples construits de main d’hommes ne sont plus nécessaires, simplement parce que Dieu n’habite pas dans des bâtiments, mais dans les hommes qui L’aiment. De ce fait, c’est désormais perte de temps et d’argent que d’attribuer une quelconque valeur à une maison faite de mains d’homme, prétendument habitée par Dieu.

4.3 Il est impossible de perdre l’Esprit

Finalement, il est très intéressant de voir si oui ou non on peut perdre l’Esprit que Dieu vous a donné. Nous voyons qu’Adam avait l’esprit avec mesure de telle sorte qu’il lui était interdit de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Quand il viola cette condition, il perdit l’esprit. De même, avant le jour de la Pentecôte, les gens qui avaient l’esprit sur eux, L’avaient avec mesure. Quand donc Saül désobéit à Dieu, il le perdit. Qu’en est-il aujourd’hui? La différence est grande une fois de plus. Aujourd’hui vous n’avez pas l’Esprit avec mesure et il est donc impossible de Le perdre. Il y avait une condition qui devait être accomplie pour recevoir l’Esprit et c’était de croire en Jésus Christ. Une fois que vous aviez cru, vous étiez né de Dieu et vous receviez le Saint Esprit. Vous ne L’avez pas reçu avec mesure et c’est pour cette raison que vous ne pouvez pas Le perdre. En outre, le Saint Esprit est ce que vous avez reçu quand vous êtes né de Dieu. Comme votre chair et votre sang sont des signes de votre première naissance ainsi en est-il de l’Esprit qui est le signe de votre seconde naissance. La naissance est une naissance. C’est un fait qui ne peut être altéré. De même manière que vous continuerez à être un enfant de vos parents terrestres quoi qu’il arrive, vous continuerez aussi à être un fils ou une fille de Dieu. I Pierre nous dit:

I Pierre 1:23
"Puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible mais par la semence incorruptible, par la Parole vivante et permanente de Dieu"

Notre nouvelle naissance est une résultante de notre foi dans ce que la Parole de Dieu dit concernant Jésus Christ. Elle est donc une naissance "par la Parole de Dieu". Ainsi, quand vous êtes né de Dieu, vous avez reçu l’Esprit de Dieu en vous. C’est cela la semence, la preuve, que vous êtes né de nouveau et cette semence est incorruptible. Si elle pouvait être ruinée, elle serait alors corruptible. Si Satan ou tout autre pouvait y parvenir, elle serait donc corruptible. Mais elle est INCORRUPTIBLE.

Est-il donc juste de dire que nous avons la même mesure d’esprit que ce qu’Adam avait avant la chute? NON ce n’est pas vrai car vous avez plus que ce qu’Adam avait. Adam perdit l’esprit parce qu’il l’avait avec mesure. Vous ne pouvez pas Le perdre parce que vous L’avez sans mesure. Maintenant, vous pouvez penser que dans tous les cas il vous serait impossible d’en avoir autant que tous ces grands prophètes de l’Ancien Testament, comme Moïse, Esaïe, David etc. Eh bien, en suivant ce que nous avons lu, vous avez certainement une plus grande portion que ce qu’ils avaient. Ils avaient l’Esprit sur eux, avec mesure et pour dire vrai, ils n’étaient que des serviteurs de Dieu puisque la nouvelle naissance n’était pas encore disponible. Mais vous:

Galates 4:7
"vous n’êtes plus un serviteur, mais un fils; et si vous êtes fils, vous êtes donc héritier de Dieu par Christ."

Est-ce donc beaucoup plus que ce que Moïse, Esaïe, David avaient? Certainement oui. Puissiez-vous utiliser dans toute sa mesure ce que Dieu a rendu disponible pour vous dans la nouvelle naissance et marcher dans la carrière qu’Il a préparée pour vous.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)



Notes de bas de page

1. Dans le cas où de telles instructions étaient données, elles étaient prophétiquement données pour la période d’après le jour de la Pentecôte.

2. Dans la première naissance, le bébé est entouré d’eau et il est en réalité donc "né d’eau".

3. Une habitation demande un lieu d’habitation dans lequel on vit. Dans notre cas, avant le jour de la Pentecôte, les gens ne pouvaient pas être appelés le "temple de Dieu" pour la simple raison que l’Esprit de Dieu n’étaient pas en eux.