Vérités Bibliques
Abonnez-vous

L'église: sa définition, son chef et ses membres (PDF) Edition PDF

L'église: sa définition, son chef et ses membres



L'église: sa définition, son chef et ses membres Nous avons, parmi les mots qui sont si fréquemment utilisés par les chrétiens, le mot "église". Malheureusement, il n’y a que peu d’entre eux qui comprennent vraiment ce mot, comme l’entend la Bible, et qui mettent son sens biblique en pratique. Compte tenu de l'importance d'une compréhension claire de ce que la Parole de Dieu dit au sujet de l'église, nous consacrerons cet article à son examen approfondi.

1. Eglise: la définition.

Un regard rapide sur ce que la plupart des personnes pensent être le sens du mot "église" révèle que la grande majorité des gens utilisent ce mot pour désigner soit un lieu où se tiennent une variété de cérémonies religieuses, ou une composante sous forme de titre de diverses dénominations1. Cependant, ces usages du mot "église" ne correspondent pas à la définition de l'église donnée par la Parole de Dieu, ce qui justifie de faire un examen plus profond du sens de ce mot.

1.1 Le mot "Ekklesia" et son sens général

Le mot "église" est une traduction du mot grec "ekklesia" qui signifie "ce qui est appelé hors de ou appelé à sortir2". Comme EW Bullinger le dit, ce mot a été utilisé en rapport avec "une assemblée, mais particulièrement de citoyens, ou à une sélection d'entre eux, les "bourgeois3". Dans le Nouveau Testament il est utilisé 115 fois, dont 3 sens sont traduits comme "assemblée", et 112 comme "église". Un regard sur les trois fois où ce mot est traduit comme "assemblée" est suffisant pour nous montrer que son usage ne s’appliquait pas exclusivement aux assemblées chrétiennes. En effet, Actes 19, en faisant allusion à une manifestation contre Paul, qui a eu lieu à Éphèse, dit:

Actes 19:32, 35, 39, 41
"Les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre, car le désordre régnait dans l’assemblée [grec: ekklesia], et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s’étaient réunis....Cependant le secrétaire, ayant apaisé la foule, dit [à l’assemblée]:....."Si vous avez en vue d’autres objets, ils se régleront dans une assemblée [grec: ekklesia] légale....Après ces paroles, il congédia l’assemblée [grec: ekklesia]."

Comme il ressort de ce passage, le mot "ekklesia" a été utilisé pour désigner les non-chrétiens, et, comme on peut le constater dans notre cas, même pour les assemblées antichrétiennes.

Ce sens général du mot "ekklesia" qui est "assemblée", est également apparent par l'usage de ce mot dans la Septante. Là, ce mot est utilisé 71 fois, toutes servant de traduction du mot hébreu "qahal" qui signifie "un regroupement, un rassemblement, l’acte; une assemblée, une congrégation, une réunion ; et dans un sens plus large toute assemblée ou multitude d’hommes, de troupes, de nations, d’injustes, de justes4 etc."

Pour conclure donc: le sens général du mot que la VRJ traduit par église, est "assemblée". Ce mot n'a ni été utilisé exclusivement pour des assemblées chrétiennes, ni pour les bâtiments qui abritaient de telles assemblées. En revanche, il s’agissait d’un terme général utilisé pour désigner toute assemblée quelle que soit sa nature.

1.2 Le mot "ekklesia": sa signification dans la Parole de Dieu.

Ayant vu ce que le mot «ekklesia» désigne généralement, nous pouvons maintenant nous pencher sur sa signification dans la Parole de Dieu, et en particulier dans la partie de cette Parole qui fait référence à l'âge de la grâce (c.-à-d. dans les Actes et les épîtres5) dans lequel nous vivons. Là, bien que ce mot signifie de nouveau une assemblée, cette fois-ci il s’agit d’une assemblée spécifique, ayant pour membres TOUS ceux qui sont nés de nouveau, c.-à-d. tous ceux qui ont confessé de leur bouche le Seigneur Jésus et qui croient dans leur cœur que Dieu l'a ressuscité des morts (Romains 10:9). Un autre terme que la Bible utilise pour désigner l’ensemble universel des croyants en Christ6 est "corps" ou "le corps de Christ". Le fait que les termes "église" et "corps" ou "corps de Christ" soient synonymes, et soient utilisés pour désigner l'ensemble des croyants en Christ, ressort de plusieurs passages dans la Parole de Dieu. Ainsi, en commençant par I Corinthiens 12:27, nous lisons:

" VOUS ETES LE CORPS DE CHRIST, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part."

Aussi Colossiens 1:18 nous dit
"Et Il [Jésus Christ] est la tête DU CORPS, L’ÉGLISE,..."

En outre Ephésiens 1:22-23 dit:
"Il [Dieu] a tout mis sous ses pieds [de Christ], et Il L’a donné pour chef suprême à L’ÉGLISE, QUI EST SON CORPS [de Christ].”

NOUS, tous les croyants ensemble, composons le corps du Christ. La Parole de Dieu ne dit pas que dans ce lieu il y a un corps et que dans cet autre lieu il y en a un autre. Elle ne dit pas non plus que cette dénomination-ci est un corps et que celle-là en est une autre. Voici par contre ce qu'elle dit: "VOUS ETES LE CORPS DE CHRIST", L’EGLISE. Je fais partie de ce "vous", vous en faites partie aussi, et généralement tous les croyants nés de nouveau en font partie. En ce qui concerne la Parole de Dieu, il n'y a pas de distinction, soit en raison de la dénomination, de la couleur, du statut social, du lieu de résidence ou de toute autre raison. En fait, Galates 3:26-28 nous dit:

"Car vous êtes TOUS fils de Dieu par la foi en Jésus Christ; vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ; Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car TOUS VOUS ETES UN EN JÉSUS CHRIST."

Nous sommes TOUS, sans aucune distinction, les fils de Dieu PAR LA FOI en Jésus-Christ et nous sommes tous, encore une fois sans aucune distinction et par la même foi, membres du corps de Christ.

Que l'église ou le corps soit UN SEUL et NON PAS PLUSIEURS ressort de nombreux autres passages dans la Parole de Dieu. En effet, dans Romains 12:4-5, nous lisons:

"Car, comme nous avons plusieurs membres dans UN SEUL CORPS, et que tous les membres n’ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons UN SEUL CORPS en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres."

Aussi, I Corinthiens 12:12-13 nous dit:
"Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’UN SEUL CORPS, AINSI EN EST-IL DE CHRIST. Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former UN SEUL CORPS – soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres- ......"

I Corinthiens 12:20
"Maintenant donc il y a plusieurs membres, et UN SEUL CORPS."

Ephésiens 2:16
"et pour qu’Il [Jésus] puisse les réconcilier l’un et l’autre [Juifs et Gentils] en UN SEUL CORPS, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié."

Ephésiens 4:4
"Il y a UN SEUL CORPS et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;"

Et finalement Colossiens 3:15
"Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former UN SEUL CORPS, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants."

Comme il ressort de tous ces passages, l'église, le corps de Christ est un seul corps qui comprend, TOUS ceux qui sont nés de nouveau c.-à-d. tous ceux qui ont confessé de leur bouche le Seigneur Jésus et qui croient dans leur cœur que Dieu l'a ressuscité des morts. Malheureusement, ce qui est clairement déclaré par la Parole de Dieu semble être ignoré par la grande majorité de croyants, comme le démontre du moins l'existence de tant de dénominations. En réalité, beaucoup d'entre nous, au lieu de nous considérer comme étant membres d’UN SEUL corps de Christ et TOUS les autres chrétiens comme nos frères et membres du même corps, nous nous considérons comme les membres de telle ou telle dénomination que nous osons également qualifier de corps ou L'église, et qualifions tous les autres chrétiens qui n'appartiennent pas à notre dénomination d’étrangers pour ne pas dire d’ennemis. Heureusement, la Parole de Dieu ne partage pas ce point de vue. En effet, comme nous l'avons vu, aux yeux de Dieu, nous (TOUS les chrétiens) ne sommes ni des étrangers ni des ennemis les uns des autres, même s’il nous arrive d’avoir des opinions différentes sur beaucoup de choses. Du moment que nous sommes d'accord que Jésus est le Seigneur et que Dieu l'a ressuscité des morts, nous sommes tous enfants de Dieu, frères, membres du même corps et, en fait, comme le dit Romains 12:5, membres les uns des autres. N'est-ce pas merveilleux? C’est très dommage que le diable ait réussi à cacher cette glorieuse vérité à nos cœurs, en nous faisant croire que le corps est limité à notre dénomination, notre organisation, ou notre groupe de prière. Ce n’est pas cela le corps mais plutôt des PARTIES du corps7 qui est composé de milliers d’autres groupes religieux et de millions d'autres chrétiens, même si leurs points de vue ne convergent avec les nôtres que sur la seule vérité que Jésus est le Seigneur et que Dieu l'a ressuscité des morts. Au lieu donc de luttes et de haines confessionnelles, nous devrions semer dans nos cœurs la vérité d’UN SEUL corps, et agir en conséquence, en aimant et en nous mettant au service de TOUS les autres chrétiens qui appartiennent également au même corps que nous. Sinon, il est certain que nous continuerons à nous disputer les uns avec les autres, ce qui ne fera que du mal au corps.

2. Eglise: son chef

Ayant vu que l'Eglise, telle qu'elle est définie dans la Bible, n’est qu’UN SEUL corps, composé de TOUS ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ et à sa résurrection, nous allons maintenant continuer pour voir qui est la tête, le chef, de l’église. La réponse de la Bible à cette question très critique est de nouveau très claire. En effet, Ephésiens 5:23 nous dit:

"CHRIST EST LE CHEF DE L’ÉGLISE"

D'autres passages qui confirment également que le chef, la tête, de l'église est bien le Seigneur Jésus-Christ sont les suivants:

Ephésiens 1:22
"Il [Dieu] a tout mis sous Ses pieds [de Jésus], et IL L’A DONNÉ POUR CHEF SUPRÊME À L’ÉGLISE."

Colossiens 1:18
"Et IL [Jésus] EST LA TÊTE DU CORPS, l’église"

Comme il ressort de tous ces passages, celui que Dieu a donné pour être principal Guide de l'église, pour chef SUPRÊME à Son église, est le Seigneur Jésus-Christ8. Il est la tête et l'église est son corps. Et comme dans un corps littéral, la tête est la partie qui dirige le corps, de même dans l'église, le Christ, étant son chef suprême, est celui qui dirige, gouverne l'église. Lui et lui seul est son unique Guide et son unique Chef. Ainsi, contrairement aux diverses hiérarchies que l'on peut trouver dans de nombreuses dénominations et organisations, la hiérarchie dans l'Eglise, telle qu'elle est décrite dans la Parole de Dieu, se présente comme suit: d'abord et avant tout Dieu est le chef de Christ (I Corinthiens 11:3). Ensuite, le Christ le chef de l'église, et enfin nous tous qui croyons en Christ et dans sa résurrection, et qui composons le corps du Christ, l'église. Pour conclure donc, au lieu d’avoir une "multitude d’églises avec une multitude de chefs mortels’’, il y a "UNE SEULE église avec UN SEUL chef immortel: le Seigneur Jésus-Christ".

3. Eglise: ses membres

Nous avons déjà vu que pour devenir membre de l'église, la seule chose qui est requise est d’être né de nouveau, sauvé, ce qui se produit, répétons-le, quand tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts (Romains 10:9). Nous avons également vu que la tête, le chef de l'église est le Seigneur Jésus-Christ. Ayant vu tout cela, nous continuons afin d'examiner plus en détail le rôle des membres dans le corps de Christ.

3.1: Diversités de besoins et de rôles dans l'église

Ce n'est pas du tout par hasard que la Bible nous présente l'Eglise en tant que corps. Bien que dans la dernière section, nous ayons couvert, dans notre discussion de Christ en tant que chef de l'église, certains aspects de cette image, I Corinthiens 12 nous donne plus de détails. Donc, partant du verset 12 nous lisons:

I Corinthiens 12:12-14
"Car, comme le corps [un corps littéral] est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, AINSI EN EST-IL DE CHRIST. Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps [l’église], soit Juifs, soit Gentils, soit esclaves, soit libres;......Ainsi LE CORPS N’EST PAS UN SEUL MEMBRE, MAIS IL EST FORMÉ DE PLUSIEURS MEMBRES."

Quatre fois dans ce passage on nous dit que le corps est UN, ce qui confirme, une fois de plus, ce que nous avions vu précédemment, c.-à-d. qu'il n’existe qu’UN et qu’un seul corps auquel appartiennent tous les chrétiens. A part cela, une autre chose qui mérite également d’être soulignée est que "LE CORPS N’EST PAS UN SEUL MEMBRE, MAIS IL EST FORMÉ DE PLUSIEURS MEMBRES". Les versets 15-20 suivants, nous aiderons à mieux comprendre ce que Dieu veut nous dire par là. Nous y lisons:

I Corinthiens 12:15-20
"Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps-ne serait-il pas du corps pour cela? Et si l'oreille disait: Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps, -ne serait-elle pas du corps pour cela? Si tout le corps était œil, où serait l'ouïe? S'il était toute ouïe, où serait l'odorat? MAINTENANT DIEU A PLACÉ CHACUN DES MEMBRES DANS LE CORPS COMME IL A VOULU. Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps."

 Dans ce passage, Paul par révélation, établit une comparaison entre un corps littéral et l'église, le corps de Christ. Sa conclusion est que, de même qu’un corps littéral peut avoir plusieurs membres, chacun avec une tâche spécifique nécessaire au corps ; de même aussi le corps de Christ, l'église, a également PLUSIEURS membres, chacun placé dans le corps COMME DIEU L’A VOULU, pour manifestement remplir une tâche nécessaire à celui-ci, et qui est aussi différent du travail d'un autre membre. Pour nous aider à mieux comprendre ce point, Paul nous demande d'imaginer ce qui arriverait si tout le corps était un œil. Il est évident, dans ce cas de figure, qu’il serait impossible de sentir, de bouger, de s’incliner ou de faire toute autre chose si ce n’est que de voir. Il est par conséquent bien évident, qu’au lieu d'avoir un corps qui ne soit composé que d’un œil, il est de beaucoup préférable d'avoir une spécificité de rôles dans le corps en fonction des besoins. De cette façon, nous parviendrons à une exploitation complète de tous les membres du corps et en même temps à une prise en compte effective de tous les besoins. Comme nous dit I Corinthiens 12:19: "Et si tous étaient un seul membre [c.-à-d. si tous les membres avaient le même rôle], où serait le corps?" En comparant cette image au corps de Christ, il est évident qu’au lieu d’avoir les membres ayant tous le même rôle, autrement dit, au lieu que tous les membres ne soient qu’un seul membre, il est bien plus préférable d'avoir une spécification de fonctions dans le corps afin d’assurer l’opération totale de tous les membres et la prise en compte complète de tous les besoins du corps. Et c'est exactement ce qui se passe. Romains 12:4-5 nous dit:

"Car, COMME NOUS AVONS PLUSIEURS MEMBRES DANS UN SEUL CORPS, ET QUE TOUS LES MEMBRES N’ONT PAS LA MÊME FONCTION, AINSI, NOUS qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ"

Comme il ressort de ce passage, il y a une spécification de fonctions dans le corps de Christ et chaque membre est placé dans le corps avec une fonction qui est différente de la fonction d'un autre membre. Qui est-ce qui définit maintenant quel serait notre fonction dans le corps? I Corinthiens 12:18 donne la réponse très clairement. Comme il y est dit: "DIEU a placé chacun des membres dans le corps COMME IL L’A VOULU". C'est donc Dieu qui définit notre fonction dans le corps.

Ayant vu qu'il existe effectivement une diversité de fonctions dans le corps et qu’il n’est pas nécessaire pour tous les membres d'avoir la même fonction, nous allons continuer pour en savoir plus. Ainsi, en continuant dans I Corinthiens 12, nous lisons:

I Corinthiens 12:21-25
"L'œil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur, tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres."

Il n'y a aucun membre du corps de Christ qui n'ait pas besoin d’autres membres, et il n'y a aucun membre qui ne soit d’aucune utilité dans le corps. En effet, comme le passage ci-dessus nous indique, Dieu a disposé le corps d'une telle manière qu’il y a une relation d’interdépendance et de besoin mutuel entre les membres du corps.

Revenons maintenant aux fonctions dans le corps, I Corinthiens 12:28-30 nous dit:

"Et DIEU A ÉTABLI DANS L’ÉGLISE [le corps], premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils docteurs? Tous ont-ils le don des miracles? Tous ont-ils les dons de guérir? Tous parlent-ils en langues? Tous ont-ils le don d’interprétation?"

Dans ce passage la Parole de Dieu nous présente une liste de fonctions que l'on peut trouver dans le corps de Christ et qui, je le répète, sont distribuées par Dieu aux membres du corps comme Il le veut. Les fonctions qui sont énumérées dans le passage ci-dessus sont: les apôtres, les prophètes, les docteurs, les dons d’opérer des miracles, les dons de guérison, le parler en langues, l’interprétation des langues9. Éphésiens 4:7-8, 11 nous en dit plus. Nous y lisons:

Ephésiens 4:7-8, 11
"Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. C’est pourquoi il est dit: Étant monté en haut, Il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes....Et il [Christ] a donné les uns comme apôtres; les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs;"

Aussi, Romains 12:4-8 nous dit:
"Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi; que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie."

Comme on peut le voir dans tous ces passages, il existe une diversité de rôles dans le corps, qui sont distribués à chaque membre par Dieu, dans le but évidemment de subvenir le mieux possible aux besoins du corps. Ainsi, il y a des enseignants pour subvenir au besoin de l'enseignement, des évangélistes pour subvenir au besoin de l'évangélisation, des pasteurs pour subvenir au besoin pastoral, etc. De même que notre corps littéral est complet, de même aussi le corps du Christ est également complet, car pour tout besoin imaginable dans le corps, Dieu a placé un membre pour y subvenir.

4. Un examen plus approfondi de I Corinthiens 12:28-30

Après tout ce qui précède, le lecteur peut penser qu'une personne ne peut bénir le corps qu’à travers la fonction que Dieu lui a donnée. En d’autres mots, on peut penser qu’un enseignant ne peut pas faire le travail du pasteur, ou qu'une personne ne peut pas parler en langues ou interpréter ou prophétiser si cela n'est pas la fonction que Dieu lui a donnée dans le corps. Un passage qui est souvent utilisé pour soutenir ce point de vue est I Corinthiens 12:28-30. Nous y lisons:

"Et Dieu a établi dans l’église, premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils docteurs? Tous ont-ils le don des miracles? Tous ont-ils les dons de guérir? Tous parlent-ils en langues? Tous ont-ils le don d’interprétation?"

L’interprétation faite par beaucoup de gens sur les points d'interrogation dans ce passage, est que tous les chrétiens ne peuvent pas parler en langues, ou interpréter ou prophétiser ou enseigner, ou guérir, mais seulement ceux qui sont placés dans le corps avec cette fonction. Cependant, on ne peut arriver à une telle conclusion qu’en ignorant le contexte du passage ainsi que les autres références sur le même sujet. Prenons le don de parler en langues comme exemple. I Corinthiens 12:8-12 le classe comme l’une des neuf manifestations de l'Esprit10, tandis que I Corinthiens 14:5 indique clairement que c'est le désir de Dieu que TOUS parlent en langues. En effet, I Corinthiens 14:5 nous dit:

“Je désire que vous parliez TOUS en langues"

Le vocable "désirer" dans ce passage provient du verbe grec "thelo" au présent, qui signifie désirer, aimer, prendre plaisir à, tirer plaisir11. De plus, le fait que ce verbe soit au présent signifie que dans ce passage Dieu exprime ce qu'Il aime, ce qu'Il désire être fait au temps présent. Ainsi, parler en langues fait partie des choses que Dieu désire, aime que nous fassions maintenant. "J’AIME que vous parliez TOUS en langues" dit-Il. Il ne s’agit pas d’un souhait hypothétique, mais de ce que Dieu désire que nous fassions TOUS MAINTENANT, au temps présent.

En revenant maintenant à notre sujet, la question est simple: Serait-il jamais possible que Dieu désire, aime, souhaite que nous parlions TOUS en langues sans que ce soit disponible? Bien sûr que non12. Par conséquent, puisque Dieu désire que nous parlions TOUS en langues, cela veut dire que CHACUN d’entre nous peut parler en langues. C'est bien ce que dit la Parole de Dieu et c'est bien ce qu’elle entend. En fait, tous les chrétiens peuvent non seulement parler en langues, mais ils peuvent également prophétiser et interpréter. En effet, le verset 5 nous dit:

I Corinthiens 14:5
"Je désire [grec: thelo] que vous parliez TOUS en langues, mais encore plus que vous [TOUS] prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’église en reçoive l’édification."

Puisque Dieu nous demande aussi, en plus de parler en langues, de prophétiser et d’interpréter (ces deux derniers lorsque nous sommes dans l'église, afin de pouvoir édifier par notre message), cela signifie que nous pouvons non seulement parler en langues, mais également prophétiser ET interpréter.

Après avoir examiné tout ceci (il reste encore plein de choses que nous aborderons probablement une autre fois) la question qui reste est la suivante: que signifient donc les questions dans I Corinthiens 12:28-30? La réponse se trouve dans le contexte du passage. En vérité, comme nous l'avons vu, le contexte (I Corinthiens 12:12-30) ne concerne pas les manifestations de l'Esprit, mais le ROLE, la FONCTION SPECIALE qu’un croyant peut avoir dans l'église. Dans notre cas, TOUS les chrétiens peuvent et devraient parler en langues et prophétiser et interpréter et en général opérer toutes les neuf manifestations de l'Esprit énumérées dans I Corinthiens 12.7-10. Toutefois, TOUS NE SONT PAS PLACÉS DE MANIÈRE PARTICULIÈRE POUR SERVIR, OPÉRER, DANS LE CORPS à travers le parler en langues ou à travers l'enseignement ou la prophétie ou l'interprétation, etc. Afin de mieux le comprendre, supposons qu’une personne soit placée par Dieu pour opérer dans le corps comme un enseignant tandis que quelqu’un d’autre y soit placé pour opérer à travers le parler en langues. LES DEUX ont la capacité d’enseigner et de parler en langues, mais en œuvrant dans le corps, le premier sera plus doué pour l'enseignement tandis que le dernier sera plus doué pour parler en langues. Comme nous l'avons vu, nous appartenons tous au MÊME corps, mais nous NE sommes PAS tous le même membre.

Pour conclure donc: TOUS les chrétiens peuvent TOUT faire. Toutefois, certains sont placés par Dieu pour fonctionner dans le corps d'une certaine manière et d’autres d’une autre manière. Si maintenant une personne devait demander "quelle est ma fonction dans le corps" ma réponse serait "allez devant Dieu et voyez ce qu’Il veut que vous fassiez". Le titre du rôle n'est pas ce qui importe. Car, je peux avoir été placé dans le corps pour évangéliser, par exemple, mais sans jamais l’exercer. D’autre part, si je m’en remets à Dieu, il me guidera certainement à faire ce qu'Il pense qu’Il a besoin de me voir faire dans le corps. Il peut arriver que je ne connaisse même pas le titre de ma fonction, mais ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte c'est de me rendre disponible à Dieu pour qu'il se serve de moi en tant que membre du corps de la façon qu’il juge meilleure. C'est pourquoi nous devrions aller devant Dieu, et lui demander de nous montrer ce dont il a besoin que nous fassions dans le corps. Sa responsabilité est de nous révéler ce dont Il a besoin de nous voir faire et de nous y guider sur le parcours. Notre responsabilité et notre travail est de nous mettre à Sa disposition pour tout ce dont Il a besoin que nous fassions pour Lui, et d'agir quand Il veut que nous agissions et de la manière dont Il veut que nous agissions.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)



Notes de bas de page

1. Par exemple "l’Eglise catholique romaine", "l’Eglise orthodoxe grecque", "l'Eglise anglicane» ou toute autre église.

2. Voir la concordance de la Bible de Young, p.59.

3. Voir EW Bullinger: Figures of Speech used in the Bible, Baker Book House, Grand Rapids, Michigan, édition de 1995, p.72.

4. Voir New Wilson's Old Testament Word Studies, Kregel Publications, Grand Rapids, Michigan, p.92.

5. En dehors des 3 occurrences dans les évangiles et 7 dans l'Apocalypse, toutes les autres occurrences de "ekklesia" sont dans les Actes et les épîtres.

6. Outre ce sens large, le mot "église" est également utilisé dans un sens plus étroit, pour signifier l'assemblée des croyants nés de nouveau se trouvant dans une région particulière. Ainsi Romains 16:3-5 et I Corinthiens 4:15 nous parlent de l'église dans la maison de Priscilla et Aquila, c.-à-d. l'assemblée des croyants qui se tenait dans leur maison. De même, Colossiens 4:15 nous parle de l'église dans la maison de Nympha. D'autres passages dans lesquels des assemblées locales de croyants sont appelées "églises" sont les suivants: Romains 16:1, I Corinthiens 1:2, I Thessaloniciens 1:1 et Galates1:2. Que, dans un passage, le mot "église" désigne une assemblée locale de croyants ou l’ensemble universel des croyants est à déterminer selon le contexte

7. Il est important de noter que, quoique le mot "église" se rencontre également au pluriel, notamment lorsqu’il est utilisé dans un sens étroit (voir la note de bas de page 5 ci-dessus et Galates 1:21 en guise d’exemple), le mot "corps", N’EST JAMAIS UTILISE AU PLURIEL car il désigne L’UNIQUE corps universel de Christ, L’ (c'est L’) EGLISE.

8. I Corinthiens 11:3 indique clairement que Christ a aussi Sa tête: Dieu.

9. Voir la section 3 de cet article pour un examen plus approfondi de I Corinthiens 12:28-30. Noter aussi que "apôtre" est une fonction dans le corps de Christ et non pas un titre n’appartenant qu’aux 12 apôtres de la Bible. Ainsi, en guise d’exemple il y aujourd'hui des enseignants ou des évangélistes, il y a donc également des apôtres. Personne ne peut l’exclure.

10. Selon l’énumération dans I Corinthiens 12:8-12 il s’agit de: une parole de sagesse, une parole de connaissance, la foi, les dons des guérisons, d’opérer des miracles, la prophétie, le discernement des esprits, le parler en langues, l’interprétation des langues.

11. Voir le lexique grec de la Bible en ligne.

12. Sinon, I Jean 1:5 ne nous dirait pas qu'Il "est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres", car ne serait-il pas ténèbres que de demander quelque chose que vous-même, en même temps, refusez de rendre disponible.