Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

Jacques 5:19-20: Le frère égaré



Allons dans Jacques 5:19-20:

“Mes frères, si quelqu'un parmi vous s'égare de la vérité, et que quelqu'un le ramène, qu'il sache que celui qui aura ramené un pécheur de l'égarement de son chemin, sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés”.

La phrase “si quelqu'un parmi vous s'égare de la vérité”, explique clairement qu'un frère - et ce texte parle aux frères: “Mes frères, si quelqu'un parmi vous” - peut s'éloigner de la vérité. Qu'est-ce que ça veut dire? Il peut se tromper dans l'enseignement et être égaré - comme les Galates qui voulaient suivre la loi comme moyen de recevoir la justification - ou suivre les pratiques pécheresses. Sur ce dernier point, nous ne parlons pas ici d'un péché pendant notre marche sur la bonne voie (voir plus loin la discussion sur 1 Jean). Au contraire, nous parlons de quelqu'un qui s'égare de la vérité, de la lumière et marche maintenant dans les ténèbres. Alors, est-il possible que “quelqu'un parmi vous” s'égare de la vérité? Malheureusement, oui c'est possible.

Maintenant Jacques dit que si un frère ramène quelqu'un qui s'est égaré de la vérité, Il “sauvera son âme de la mort”. Le passage, en parlant de la mort de cette âme, précise que si la personne concernée ne revient pas, à la fin, il ne recevra pas la vie éternelle, mais l'exact opposé de celui-ci. Et ceci malgré le fait que jadis il était sur le bon chemin. Nous voyons la même vérité dans d'autres endroits dans les épitres. Voici quelque unes:

Romains 8:13
“Car si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez”.

Galates 6:7-8
“Ne soyez pas séduits; on ne se moque pas de Dieu; car ce qu'un homme sème, cela aussi il le moissonnera. Car celui qui sème pour sa propre chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle”.

Hébreux 10:26-27
“Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une certaine attente terrible de jugement et l'ardeur d'un feu qui va dévorer les adversaires”.

Nous moissonnons la vie éternelle lorsque nous courons la course de la foi, semant dans l'Esprit et à la nouvelle nature. Paul est très claire à ce sujet: “mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle”. Ceci ne veut pas dire que nous sommes sans faute ou sans péché. Personne ne l'est. Toutefois, ce sont des erreurs pendant que nous sommes sur le chemin. Nous nous efforçons de mener une vie de justice et parfois nous pourrions avoir des épisodes de péché ici et la. Mais ça s'arrête la, des épisodes, pas quelque chose que nous pratiquons vraiment, que nous adoptons comme un style de vie. Si, toutefois, nous vivons essentiellement une vie de péché, nous pratiquons l'iniquité, nous vivons - habituellement et comme un mode de vie - selon la chair, alors, nous récolterons ce que nous avons semé et à partir de ce que nous lisons ceci est “une attente terrible du jugement, et un feu de fureur», la corruption et la mort. Maintenant, certains pourrons demander: “mais pourquoi? N'est-ce pas le salut par la foi?” Oui c'est vrai, mais la vraie foi et vivre selon la chair ne vont jamais de pair. Ils sont mutuellement exclusifs. Nous ne pouvons pas nous trouvé dans les deux catégories au même moment.

Section suivante: «Quelques-uns apostasieront de la foi»

Auteur: Anastasios Kioulachoglou