Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

Hébreux 3:4-6: Retenons ferme jusqu'au bout la confiance



Plus loin dans Hébreux 3 nous lisons:

Hébreux 3:4-6
“Car toute maison est bâtie par quelqu'un; mais celui qui a bâti toutes choses, est Dieu. Et Moïse a bien été fidèle dans toute sa maison, comme serviteur, en témoignage des choses qui devaient être dites; mais Christ, comme Fils, sur sa maison; et nous sommes sa maison, si du moins nous retenons ferme jusqu'au bout la confiance et la gloire de l'espérance”.

Et le passage continue:

Hébreux 3:7-14
“C'est pourquoi, -comme dit l'Esprit Saint: "Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, pas vos cœurs comme dans l'irritation au jour de la tentation dans le désert, vos pères m'ont tenté en m'éprouvant, et ont vu mes œuvres durant quarante ans. C'est pourquoi j'ai été indigné contre cette génération, et j'ai dit: Ils s'égarent toujours dans leur cœur et ils n'ont point connu mes voies. Ainsi je jurai dans ma colère: S'ils entrent dans mon repos !" Prenez garde, frères, qu'il n'y ait en quelqu'un de vous un méchant cœur d'incrédulité, en ce qu'il abandonne le Dieu vivant; mais exhortez-vous l'un l'autre chaque jour, aussi longtemps qu'il est dit: "Aujourd'hui", afin qu'aucun d'entre vous ne s'endurcisse par la séduction du péché. Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous retenons ferme jusqu'au bout le commencement de notre assurance”.

Est-il possible qu'un chrétien “abandonne le Dieu vivant”? “Prenez garde FRÈRES”, c’est ainsi que le passage connexe commence. Par conséquent, est-il possible qu'un chrétien “abandonne le Dieu vivant”?

De plus, voyons également les deux phrases conditionnelles commençant avec un "si". Nous sommes la maison de Christ “si du moins nous retenons ferme jusqu'au bout la confiance et la gloire de l'espérance”. Et encore: “Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous retenons ferme jusqu'au bout le commencement de notre assurance”. Ici, nous voyons une fois de plus ce que nous avons vu plusieurs fois jusqu'à présent- la foi est une course qui a un début et une fin. La fin c'est quand? Si Christ n'est pas revenu de notre vivant, alors la fin c'est la fin de notre vie. Sinon, ce serait le temps de Son avènement pour nous rassembler. Ceux qui “retiennent ferme jusqu'au bout le commencement de leur assurance”, c'est-à-dire, ceux qui ont couru et garder la foi jusqu'au bout entrerons dans le Royaume de Dieu. Mais ceux qui ont abandonné la foi n'y seront pas. Ils ne seront PAS "les compagnons du Christ" ni entré dans Sa maison. Voici ce que les phrases "si" dans ces passages disent clairement.

Section suivante: Matthieu 24:13: «Mais celui qui persévère jusqu'à la fin sera sauvé».

Auteur: Anastasios Kioulachoglou