Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

Hébreux 10:23-29, 35-39: «si nous péchons volontairement», «si quelqu'un se retire».



Pour continuer dans Hébreux, nous voyons un autre avertissement sévère dans Hébreux 10. Nous y lisons:

Hébreux 10:23-29, 35-39
“Retenons la confession de notre espérance sans chanceler, car celui qui a promis est fidèle; et prenons garde l'un à l'autre pour nous exciter à l'amour et aux bonnes œuvres, pas le rassemblement de nous-mêmes, comme quelques-uns ont l'habitude de faire, mais nous exhortant l'un l'autre, et cela d'autant plus que vous voyez le jour approcher. Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une certaine attente terrible de jugement et l'ardeur d'un feu qui va dévorer les adversaires. Si quelqu'un a méprisé la loi de Moïse, il meurt sans miséricorde sur la déposition de deux ou de trois témoins: d'une punition combien plus sévère pensez-vous que sera jugé digne celui qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu, et qui a estimé profane le sang de l'alliance par lequel il avait été sanctifié, et qui a outragé l'Esprit de grâce? …. Ne rejetez donc pas loin votre confiance qui a une grande récompense. Car vous avez besoin de patience, afin que, ayant fait la volonté de Dieu, vous receviez les choses promises. Car encore très-peu de temps, "et celui qui vient viendra, et il ne tardera pas. Or le juste vivra de foi; et: Si quelqu'un se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui". Mais pour nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour la perdition, mais de ceux qui croient pour la conservation de l'âme”.

Encore trois questions fondamentales donc la réponse est évidente dans le texte:

i) Est-ce que ce passage et notamment son avertissement sévère se rapporte-t-il au croyants? La réponse est oui. Il parle des personnes qui ont été sanctifié par le sang de l'alliance et sans doute, de telles personnes peuvent seulement être des chrétiens. Comme 1 Corinthiens 6:9-11 le dit, parlant des chrétiens:

“Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point du royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni ceux qui abusent d'eux-mêmes avec des hommes, ni voleurs, ni avares, ni ivrognes, ni outrageux, ni ravisseurs, n'hériteront du royaume de Dieu. Et quelques-uns de vous, vous étiez tels; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l'Esprit de notre Dieu”.

La sanctification et le pardon des péchés est quelque chose réservée a ceux qui croient, et le moyen pour l'obtenir c'est le “sang de l'alliance” (Matthieu 26:28).

ii) Maintenant est-il possible pour quelqu'un qui a été sanctifié par le sang de l'alliance -le sang de Christ - de se tourner et considérer ce sang très précieux comme une chose commune, fouler aux pieds le fils de Dieu et insultant le Saint-Esprit? Est-il possible que quelqu'un qui jadis avait cru se "retire"? Il est clair à partir de ce passage, et d’autres passages que nous avons étudié que c'est possible.

iii) La prochaine question est: est-ce que le salut attend ceux qui, bien que sanctifié par le sang de l'alliance, ils l'ont considéré comme quelque chose de commune et le faisant insultant l'esprit de grâce? C'est évident à partir du texte que la réponse est négative.

De plus, je voudrais souligner la partie suivante du passage:

“Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une certaine attente terrible de jugement et l'ardeur d'un feu qui va dévorer les adversaires”.

Plus loin dans le livre, nous allons nous appesantir d'avantage sur le péché et quand quelqu'un est vraiment hors de la foi. Mais pour quiconque voudra une réponse maintenant, c'est peut être dans la phrase “péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité”. “Pécher volontairement” ne signifie pas péché une fois, avoir un épisode de péché dans une vie qui s'efforce à pratiquer la justice. Au contraire, ce dont on parle c'est une vie qui pratique le péché, une vie qui a comme habitude et style de vie le péché en dépit de la connaissance de la vérité. Ce mépris délibéré et habituelle de tout ce dont nous savons que la Parole de Dieu dit être mortel et que la personne concernée doit se repentir immédiatement au lieu de se reposer dans un faux sentiment de sécurité au sujet de son salut.

Section suivante: Mauvaise Interprétation d'Hébreux 6 et 10

Auteur: Anastasios Kioulachoglou