Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Faits indéniables de la foi (PDF) Edition PDF

Faits indéniables de la foi



J'ai récemment lu un très bon livre d'un auteur chinois, Watchman Nee. Le nom du livre est «The new covenant» (le nouvel engagement) et l'auteur explique dans les premiers chapitres la différence entre les faits et les promesses. J'ai ses explications extrêmement simples et instructrices. La plupart du temps nous confondons les promesses avec les faits et inversement. Il est véritablement intéressant de savoir ce qu'est un fait et ce qu'est une promesse. La promesse apporte avec elle la possibilité de ne pas être accomplie sauf si certaines conditions sont réunies. C'est pourquoi il s'agit d'une promesse. Nous avons observé une telle promesse dans l'article «Honorez votre père et votre mère»: la promesse du bien-être et d'une longue vie. Celle-ci est conditionnée par le fait d'honorer son père et sa mère. D'un autre côté, l'affirmation de Dieu disant que si nous confessons nos péchés, il nous pardonnera et nous purifiera de toutes les injustices (1 Jean 1:9), n'est pas une promesse. Il s'agit d'un fait. Dès que vous avez confessé vos péchés, vous n'avez plus à penser à leur présence continue ou à leur pardon. Ils ont été pardonnés ! Ceci n'est pas une promesse. C'est un fait ! Il en est exactement de même avec la Parole de Dieu lorsqu'elle nous déclare que ceux qui croient en Jésus Christ sont les fils et les filles de Dieu et qu'ils sont nés en Dieu. C'est un fait ! Si vous croyez que Jésus est le Seigneur et que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, vous êtes un fils de Dieu et vous l'êtes dès maintenant ! Il s'agit d'un fait merveilleux! Un de mes amis me racontait récemment que les parties de l'armure de Dieu sont celles de notre identité dans Christ. Le diable craint plus que tout de nous voir marcher conformément à ce que nous sommes. Il craint plus que tout que nous réalisions ce que la Parole de Dieu dit que nous sommes! Que vous vous sentiez ou non juste ne change pas le fait que vous l'êtes! Toutefois, cela affecte le chemin que vous suivez dans cette vie. Vous pouvez être juste, mais si vous ne croyez pas dans ce fait ou si vous ne le connaissez pas, alors vous manquez immédiatement la cuirasse de la justice (Éphésiens 6:14)! Le but du diable est simple: vous faire oublier ou renier par l'incrédulité (le doute) ce que vous êtes en Christ.

Les faits contre les promesses: une application de Romains 6:6

Revenons aux faits. En voici une de plus: lorsque la Parole de Dieu dit que nous devons compter sur notre vieil homme crucifié avec Christ, il ne s'agit pas d'une promesse ; vous ne priez pas Dieu de crucifier le vieil homme. Le vieil homme EST crucifié. Dieu ne peut accomplir quelque chose de plus! Il l'a déjà réalisé! Il l'a crucifié! Votre vieil homme est crucifié maintenant. «Pourquoi donc péchons-nous toujours?» certains diraient. Voici la réponse de Watchman Nee:

«Certains demandent “si tel est le cas, pourquoi péchons-nous toujours? Si le vieil homme a déjà été crucifié et que nous avons le nouvel homme, pourquoi continuons de pécher ?” Ceci nous amène à une nouvelle question. Que devons-nous faire pour réaliser les faits accomplis de Dieu? Changer les faits de Dieu en promesses est une erreur courante de nombreuses personnes. Le vieil homme a été crucifié. Cependant, certains pensent que Dieu a uniquement promis de crucifier le vieil homme. Ils pensent qu'ils doivent demander à Dieu d'agir ainsi. Dès qu'ils pèchent, ils pensent que le vieil homme n'est pas crucifié. Ils demandent donc encore et encore à Dieu d'agir ainsi. Dès qu'ils rencontrent la tentation, ils pensent que le vieil homme est toujours présent et demandent une fois de plus à Dieu d'intervenir. Ils ne réalisent pas que les faits de Dieu sont différents de ses promesses. Dieu a accompli de nombreuses choses. Les faits ne sont pas des choses que Dieu a promis de faire.

Par conséquent, nous n'avons pas besoin de prier. Nous n'avons pas besoin de prières plus zélées, mais nous devons croire. À travers les faits de Dieu, nous devons simplement croire. Si nous agissons ainsi, nous obtiendrons l'expérience. Fait, foi, expérience — voici l'ordre que Dieu a ordonné, voici un grand principe de notre vie spirituelle. Nous devons uniquement accomplir ceci: en premier lieu, nous devons connaître les faits de Dieu. Dieu doit nous les révéler par le Saint-Esprit. Puis, une fois que nous connaissons les faits de Dieu concernant un sujet en particulier, nous devons prendre la Parole de Dieu et croire que nous nous conformons déjà sa Parole. Les faits de Dieu nous l'enseignent et nous sommes ce que sa Parole annonce. Troisièmement, nous devons exercer cette foi et remercier Dieu d'être ce que nous sommes conformément à sa Parole. Nous devons vivre en accord avec ce que sommes déjà. Quatrièmement, dès que les tentations et les épreuves surviennent, nous devons croire que la Parole de Dieu et les faits sont davantage dignes de confiance que notre expérience. Tout ce que nous devons faire est de croire entièrement dans la Parole de Dieu: il sera responsable de nous octroyer l'expérience. Si nous prêtons uniquement attention à notre expérience, nous échouerons. Nous devons être attentifs à croire les faits de Dieu. Ceci est notre unique responsabilité. Nous pouvons engager notre expérience de Dieu, car il s'agit de sa responsabilité.

Romains 6:6 constitue la base de l'expérience d'un chrétien. Tout ce que nous devons faire est d'autoriser l'esprit de Dieu à nous montrer comment le vieil homme est crucifié. Puis, nous devons prendre la Parole de Dieu et croire que nous sommes morts concernant le péché. Après tout ceci, nous devons vivre comme si nous étions déjà morts. Même lorsque les tentations surviennent et nous susurrent que nous ne sommes pas morts, nous devons toujours croire dans l'accomplissement de Dieu et non dans nos sentiments et notre expérience. Si nous agissons ainsi, l'expérience suivra. Nous devons noter que le fait de Dieu ne devient pas réel en agissant ainsi. Au contraire, nous agissons ainsi, car le fait de Dieu est déjà réel.

Si notre vieil homme n'était pas mort, nous pourrions prier et lui demander de le crucifier. Mais, si la crucifixion n'était pas un fait accompli et que nous demandions toujours à Dieu d'agir ainsi de nouveau, alors il n'y a rien de plus à dire, outre que nous présentons un manque flagrant dans notre foi. Puissions-nous avoir une foi sans faille devant Dieu. J'admets que si je n'étais pas personnellement passé par ma maladie durant les trois dernières années, je n'aurais pas su ce que la foi était. J'ai vu de nombreux frères dans un grand nombre d'endroits. Mais j'ai rarement vu une personne qui croit en Dieu. Qu'est-ce que la foi? La foi est la croyance en la Parole de Dieu quelle qu'elle soit et dans le fait qu'elle signifie exactement ce qu'il a dit. C'est croire que tout est selon la Parole de Dieu. Dieu a dit que notre vieil homme est mort. Cela signifie qu'il est vraiment mort. Un fait est quelque chose que Dieu a accompli à travers Christ. Personne ne peut dire quoi que ce soit de plus à son propos. Dieu a envoyé son fils pour tout accomplir pour nous et nous dire, à travers la Bible, ce qu'il a réalisé. Ce qu'il a accompli est désormais achevé ; Dieu ne peut rien faire de plus, et nous ne pouvons pas faire autre chose que de l'accepter devant lui avec un cœur humble et croire que sa parole est réelle. Puisse nos cœurs endurcis et malfaisants remplis d'incrédulité être purifiés afin de recevoir la grâce de Dieu» (Watchman Nee, The New Covenant, Living Stream ministry, pp. 19-21)

La foi consiste à croire les paroles de Dieu telles qu'elles ont été dites! Dieu a-t-il dit que notre vieil homme est mort? C'est la vérité. Dieu dit dans Romains 10:9-10 que celui qui se confesse de sa bouche le Seigneur Jésus et croit de tout son cœur que Dieu l'a ressuscité sera sauvé. Si vous avez accompli ceci, vous n'avez pas besoin de chercher à savoir si vous êtes sauvé ou non. VOUS L'ÊTES! C'est un fait! Lorsque la Parole de Dieu nous dit que ceux qui croient que Jésus est le Christ sont nés de Dieu (1 Jean 5:1), il n'y a pas d'autres significations que celle des mots! Si vous croyez en ceci, vous êtes né de Dieu! C'est un fait! Voici quelques faits tirés d'Éphésiens 2:

Éphésiens 2:1-10, 19-20
«Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres. Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Car c'est par la grâce que vous avez été sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. C'est ce que Dieu attend: «car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que les pratiquions. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.»

Ce qui est décrit dans les versets susmentionnés n’est ni des promesses, ni des choses que nous pourrions peut-être obtenir. Bien au contraire, il s'agit de faits à part entière! Il n'est pas vrai que vous êtes morts dans le péché! C'ÉTAIT vrai. Voici la vérité: bien que morts dans le péché et les trépas «, Dieu nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés) ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ.» Voici les FAITS. Voici ce que nous sommes et où nous sommes AUJOURD'HUI! Il ne s'agit pas d'éléments pour lesquels vous devez prier! Il s'agit de quelque chose pour laquelle vous devez remercier Dieu! Elle est accomplie! Il en est de même également pour le passage suivant: «Car c'est par la grâce que vous avez été sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que les pratiquions.» Vous ne devez pas attendre pour être sauvé. Si vous avez cru en Jésus et dans sa résurrection, VOUS ÊTES SAUVÉ! Vous n'est plus un étranger! C'est ce que vous ÉTIEZ! Désormais, vous faites partie de la famille de Dieu! Confessez-le! Croyez en lui! Ce que le diable désire plus que tout est que vous ne sachiez jamais que vous ÊTES en Christ. Une fois que vous savez que vous êtes en Christ, le diable souhaite que vous le rejetiez en ne croyant pas en lui! Ne tombez pas dans son piège. Les faits de Dieu constituent des suretés et elles sont votre DÉSORMAIS. VIVEZ AVEC EUX! Comme Watchman Nee l'a déclaré: «Nous devons noter que le fait de Dieu ne devient pas réel en agissant ainsi. Au contraire, nous agissons ainsi, car le fait de Dieu est déjà réel.» Ils disent que voir, c'est croire. Vous l'avez vu dans la Parole de Dieu, alors croyez-y! Vous êtes ce que Dieu dit que vous êtes! Rien de moins!

Anastasios Kioulachoglou