Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

Est-ce que les enseignements des évangiles, y compris «les paroles sévères» sont pour nous?



Plusieurs verrons cette question comme idiote et dirons que, bien sur, les évangiles sont importants pour nous. Mais il y a certains qui implicitement ou explicitement croient que les évangiles n'ont pas une telle importance car selon leur point de vue, ils ne s'adressent pas à nous mais aux Juifs, vivant sous la loi. Le fondement de cette théorie est ledit dispensationalisme, qui conclut que ce ne sont que les épîtres qui sont pertinent pour les croyants (et dans certaines formes extrêmes du dispensationalisme, seules certaines parties d'entre eux!), Tandis que la Parole de Dieu qui reste est plutôt pour notre information. En effet, la Bible contient des parties qui ne sont pas pour l'application du chrétien. Par exemple, la loi avec ses injonctions est une chose qui couvre la majeure partie d'Exode, Lévitique, Deutéronome et Nombre. Comme la loi de Moïse n'est plus valide (Hébreux 8:13, Colossiens 2:13-14) nous serions juste de dire que ces parties ne sont pas là pour notre application directe mais plutôt pour notre information et notre avantage. Bien sur, cela ne s'applique pas à tout l'Ancien Testament. Les Psaumes et Proverbes, par exemple, sont des livres de vérités éternelles qui n'ont aucune connexion à une époque particulière. La même chose s'applique également à de nombreux écrits prophétiques. Ainsi, au lieu de ce que beaucoup font, la classification de la partie avant les évangiles comme «Ancien Testament» (ceux qui soutiennent que les évangiles ne sont pas pertinents pour nous, mettent cette séparation dans les Actes), je préfère prêter attention et lire ce qui est dit et alors me demander s'il y a une raison que quelque chose ne peut pas se référer à moi. Pour le dire autrement, au lieu de briser la Parole de Dieu en parties comme l'Ancien Testament et le Nouveau Testament (qui sont des divisions humaines de toute façon) je préfère prendre la Parole de Dieu comme UNE et évaluer s'il existe des raisons pour lesquelles quelque chose ne pourrait pas se référer à moi. Par conséquent, une majeure partie de Nombres ou Deutéronome etc., ne se rapporte pas à moi, il se rapport à l'Ancien Testament et ceux qui y vivent. J'ai des raisons de ne pas appliquer la mise à mort de chèvres, les divers sacrifices etc. puis que ceux-ci sont obsolètes: Jésus-Christ a donné son sang une fois pour toutes et aucun autre sacrifice n’est nécessaire. Nous pourrons dire la même chose à propos de la loi du sabbat, la loi de la dîme, etc. je peux apprendre d'eux, mais ils ne sont plus une loi valable pour mon application directe.

Pour parler de Jésus maintenant et ses enseignements, certains disent que lorsque Jésus parlait la loi était toujours là, en train de s'accomplir par Lui (il a été entièrement accompli avec sa crucifixion), et sur ce fait, ils soutiennent que ce que dit Jésus ne nous ai pas adressé, mais à ceux vivant sous la loi. Ainsi une partie des épîtres sont élevés et les évangiles sont déclassés comme n'étant pas pertinent pour nous, créant ainsi une antithèse artificielle entre Jésus et les écrits de Ses disciples. Je crois que c'est faux car même-si Jésus a vécu à l'époque où la loi était valide et était encore entrain d'être accompli par Lui, Il n'est pas venu enseigner sur la loi Mosaïque. Alors, quelle était Sa mission? Pourquoi a-t-Il été envoyé? Permettons-Lui de nous donner la réponse. Il le fait dans Luc 4:43 où nous lisons:

“Mais il leur dit: Il faut que j'annonce le royaume de Dieu aux autres villes aussi; car j'ai été envoyé pour cela”.

La raison pour laquelle Jésus a été envoyé était pour prêcher la bonne nouvelle du Royaume de Dieu. Il n'est pas venu pour prêcher juste quelques bonnes nouvelles, mais quelque chose de spécifique: la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, la bonne nouvelle que le Royaume de Dieu arrive. La prédication sur l'avènement du Royaume de Dieu était, comme Il l'a dit Lui même, la raison pour laquelle Il a été envoyé.

Matthieu 4:17 vérifie très clairement que le Royaume de Dieu (ou le Royaume des cieux, comme il est appelé dans Matthieu) était le début et est resté le sujet principal de l'enseignement de Jésus:

Mathieu 4:17
“Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux s'est approché”.

Et encore après quelques versets:

Mathieu 4:23
“Et Jésus allait par toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, et prêchant l'évangile du royaume, et guérissant toute sorte de maladies et toute sorte de langueurs parmi le peuple”.

Ce que Jésus prêchait n'était pas la loi mais l'évangile du Royaume de Dieu. Puis dans son premier enseignement enregistré dans Matthieu, le soi-disant sermon de la montagne, nous Le voyons en train de commencer ainsi:

Matthieu 5:2-3
“Et ayant ouvert sa bouche, il les enseignait, disant: “Bienheureux les pauvres en esprit, car c'est à eux qu'est le royaume des cieux”.

De plus, dans Luc 8:1
“Et il arriva après cela, qu'il passait par les villes et par les villages, prêchant et annonçant le royaume de Dieu”.

Et Luc 9:59-60
“Et il dit à un autre: Suis-moi; -et il dit: Seigneur, permets-moi d'aller premièrement ensevelir mon père. Et Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; mais toi, va et annonce le royaume de Dieu”.

Les phrases "Royaume de Dieu" et son synonyme "royaume des cieux" reviennent 84 fois au total dans les évangiles. Le Royaume de Dieu était le sujet principal de l'enseignement du Maitre. Alors imaginez: ce dont il a parlé principalement et qui est enregistrée dans les évangiles est le royaume de Dieu - le sujet et la mission principale - et non de la loi, même si, puisque la loi n'avait pas encore été accomplis, mais était en train d'être accompli, vous pouvez voir les choses ici et là se référant à la loi. Mais en aucun cas quelqu'un peut classifier le message de Jésus comme se référant uniquement aux Juifs vivant sous la loi. En revanche, le message de Jésus était sur la bonne nouvelle du Royaume de Dieu et comment y entrer. N'est-ce pas, l'entrée dans le Royaume de Dieu, l'objectif principal pour vous et moi? Si oui, prêtons attention à ce que Le spécialiste en la matière, le Roi Lui-même dit à ce sujet, au lieu de faire la grave erreur de le mettre essentiellement de côté comme n'étant pas pertinents pour nous.

Pour continuer, penchons-nous sur ce que Jésus parlait avec Ses disciples, après qu'il a été ressuscité d'entre les morts et jusqu'à son ascension. Dans Actes 1:3, nous voyons un résumé:

“À qui aussi, après avoir souffert, il se présenta lui-même vivant, avec plusieurs preuves assurées, étant vu par eux durant quarante jours, et parlant des choses qui regardent le royaume de Dieu”.

Le Royaume de Dieu n'est pas quelque chose que Jésus enseignait seulement avant sa crucifixion ou tout simplement un sujet parmi tant d'autres. En revanche, c'était le sujet principal, LE sujet principal, je dirais, de son ministère. Il prêchait à ce sujet avant la crucifixion et a aussi continué à parler après la résurrection, tout le chemin jusqu'à la date de son ascension. Maintenant, qu'est-ce que les disciples ont fait après l'ascension? Y avait-il un changement de politique? Une fois de plus le livre des Actes nous donne la réponse:

Philippe prêchait au sujet du royaume de Dieu (Actes 8:12):
“Mais quand ils eurent cru Philippe qui leur annonçait les bonnes nouvelles touchant le royaume de Dieu et le nom de Jésus Christ, tant les hommes que les femmes furent baptisés”.

Paul et Barnabas, ont prêché au sujet du Royaume de Dieu et comment y entrer, qui apparemment est “par plusieurs tribulations”:

Actes 14: 21-22
“Et ayant évangélisé cette ville-là et fait beaucoup de disciples, ils s'en retournèrent à Lystre, et à Iconium, et à Antioche, fortifiant les âmes des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et les avertissant que c'est par beaucoup d'afflictions qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu”.

Une fois de plus, cette fois en Ephèse:

Actes 19:8
“Et étant entré dans la synagogue, il parla avec hardiesse, discourant pendant trois mois et les persuadant des choses du royaume de Dieu”.

Paul, maintenant à Rome, arrêté:

Actes 28:23
‘Et lui ayant assigné un jour, plusieurs vinrent auprès de lui dans son logis; et il leur exposait la vérité, en rendant témoignage du royaume de Dieu, depuis le matin jusqu'au soir, cherchant à les persuader des choses concernant Jésus, et par la loi de Moïse et par les prophètes”.

Et le livre des Actes s'achève ainsi, parlant de ce grand apôtre:

Actes 28:30-31
“Et Paul demeura deux ans entiers dans un logement qu'il avait loué pour lui, et il recevait tous ceux qui venaient vers lui, prêchant le royaume de Dieu et enseignant les choses qui regardent le Seigneur Jésus Christ, avec toute hardiesse, sans empêchement”.

Pour résumé, le royaume de Dieu est le but pour lequel Jésus a été envoyé. Il en prêchait tout le temps jusqu'à son ascension. Puis les apôtres ont continué en faisant la même chose. Paul a prêché au sujet du royaume de Dieu en le proclamant jusqu'à la fin de sa vie. Philippe a fait la même chose et je suis sur que les autres ont fait pareil. Nous voyons que le message n'a pas changé, Jésus et Ses disciples ont prêché sur le royaume de Dieu. C'est une grave erreur de déclasser les évangiles comme faisant partie de la loi, parce que, bien que la loi fût encore en train de s'accomplir, ce que les évangiles décrivent essentiellement, ce qu'est leur thème principal, est le Royaume de Dieu et non la loi.

Par conséquent, les évangiles ont beaucoup plus à voir avec la nouvelle ère dans laquelle nous vivons au lieu de la vieille époque de la loi. Cela est particulièrement vrai dans les parties que nous avons lu précédemment dans le chapitre 3 de cette étude, qui étaient en effet adressée à ses disciples et ont été délivré - pour la plupart - quelques heures avant son arrestation. A la question “ces passages sont-ils pour nous”, la réponse est courte et simple, oui, ils le sont. Si nous sommes les disciples de Christ, des personnes qui veulent entrer dans le Royaume de Dieu, ce que le Maitre et Ses apôtres disent sont pertinents pour nous et ils ne se contredisent pas. De toutes les façons, comment auront-ils pu? Voici le commandement que le Seigneur a donne à Ses disciples juste avant Son ascension:

Matthieu 28:18-20
“Et Jésus, s'approchant, leur parla, disant: Toute autorité m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez donc, et faites disciples toutes les nations, les baptisant pour le nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées. Et voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la consommation du siècle”.

Le Seigneur a commandé les apôtres de faire des disciples et les enseigner à garder “toutes les choses que je vous ai commandées”. "Je vous ai commandées" est au passé composé. Par conséquent, ce n'était pas une nouvelle révélation qu'Il parlait ici, mais les commandements et les enseignements qu'Il les avait déjà donnés, et le lieu où ces enseignements et ces commandements du Seigneur déjà donné peuvent être trouvé c'est dans les évangiles.

Alors, est-ce que les évangiles, les paroles du Christ et en particulier Ses paroles à Ses disciples, sont important pour les chrétiens aujourd'hui? Absolument. Mais ne vous méprenez pas à ce sujet.

Section suivante: Apocalypse 2,3: Les épîtres de Jésus aux sept églises sont-ils pertinent pour nous?

Auteur: Anastasios Kioulachoglou