Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Dieu punit-il le pécheur? (PDF) Edition PDF

Dieu punit-il le pécheur?



Beaucoup se sont créés dans leurs esprits – avec l’aide de la religion - l’image d’un Dieu en colère, un Dieu qui veut envoyer le feu et brûler les pécheurs, les punissant de leurs péchés. De même d’autres, si quelque chose de mauvais arrive dans le monde, dans leurs vies, ou dans la vie d’une personne qu’ils connaissent, l’attribuent à Dieu en disant: “le jugement de Dieu est tombé sur lui”, “il a fait quelque chose de mal et Dieu le punit”, “ce malheur est la punition de Dieu pour leurs péchés”. En d’autres termes, ils attribuent plus ou moins à Dieu les malheurs qui se passent dans ce monde en supposant que c’est un prétendu jugement, la punition de Dieu pour le péché dans le monde. Cependant cette conception est-elle exacte? La réponse est NON! Je crois que dans la période de grâce dans laquelle nous vivons, Dieu ne condamne pas, ne punit pas les pécheurs. Attention, je ne dis pas qu’il soit juste que quelqu’un pèche. Je ne dis pas que le péché n’est pas vraiment un péché. Je ne dis pas que nous ne devons pas confesser nos péchés au Seigneur et nous repentir. Ce que je dis c’est que le Seigneur ne condamne pas, ne punit pas les gens pour le péché, du moins pas dans la période de la grâce dans laquelle nous vivons. Cela ne signifie pas bien sûr que celui qui pèche n’en verra pas les résultats désastreux. Le salaire, le résultat du péché c’est la mort (Romains 6:23) dit la Parole! Cependant ce résultat désastreux N’est PAS le jugement de Dieu dans la vie des pécheurs mais le résultat, le fruit de ses propres actes. Par exemple, imaginons que quelqu’un soit alcoolique, s’il ne se débarrasse pas de son accoutumance, il aura la cirrhose du foie et il mourra. Est-ce le jugement, la punition de Dieu dans sa vie? Dieu a-t-il provoqué cela, le punissant de ses actes? NON! Il se l’est provoqué lui-même. Présenter cela comme une punition, un jugement de Dieu pour les actes de cet homme et attribuer sa mort à Dieu ne correspond pas à la réalité. Dieu n’a jamais fait ni voulu cela!

Mais voyons cela en prenant un exemple de la Bible. Jésus-Christ, le fils de Dieu est la représentation parfaite du Père. Il est l’image du Dieu invisible (Colossiens 1:15). Quiconque L’a vu a vu le Père (Jean 14:9) et Il ne fait que ce qu’Il a vu le Père faire (Jean 5:19). Donc ce que nous voyons Jésus faire, Dieu fera le même aujourd’hui également. Allons dans Jean 8. Nous voyons les Pharisiens amenant à Jésus une femme prise en adultère et Lui demandant ce qu’ils devraient faire de cette femme. Selon la loi de Moïse, cette femme aurait dû être lapidée pour son acte. Son péché était punissable de mort, sans exception. Mais voyez ici la réponse que Jésus leur donna:

Jean 8:7, 9-11
“Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.

Ce que Jésus a fait pour cette femme dont le péché selon la loi de Moïse méritait la mort, il le fait encore aujourd’hui. C’est le cœur de Dieu, frères et sœurs. Le cœur de Dieu est pardon et non jugement. Le cœur de Dieu souffre et ne se met pas vite en colère. Jésus pendant sa vie terrestre allait ça et là, visitant les pécheurs, mangeant avec eux et restant chez eux, faisant que les religieux de cette époque, les Pharisiens se fâchaient sur lui. Ils pensaient comme certains d’entre nous aujourd’hui que ces pécheurs auraient dus être mis de côté et punis pour leurs péchés. Mais ce n’est pas pour cela que Jésus est venu. Voyez ce que nous dit la Parole:

Jean 3:17
Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.”

Luc 19:10
Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Matthieu 9:12-13
“Ce que Jésus ayant entendu, il dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.”

Dieu n’a pas envoyé Son Fils pour juger le monde. Il ne l’a pas envoyé pour punir les pécheurs mais pour les sauver. C’est le temps de la grâce. C’et le temps où Dieu a étendu Sa main sur le monde entier et dit “soyez réconcilié avec moi” (2 Corinthiens 5:20-21). En effet, un jour viendra où Dieu jugera le monde et ceux à qui Il a donné Son invitation mais qui l’ont rejeté. C’est le “jour de la vengeance” (Romains 2:5), le jour où Dieu jugera ceux qui ont refusé la vérité de l’évangile et ce sera pour eux “tribulation et angoisse” (Romains 2:9). C’est le jour au cours duquel “celui qui ne connaît pas Dieu et qui n’obéit pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus Christ.. sera puni par une séparation éternelle de la présence de Dieu et de la gloire de son pouvoir;” (2 Thessaloniciens 1:8-9). Mais ce jour n’est pas encore arrivé! Aujourd’hui N’est PAS le jour de la revanche et de la punition mais le temps de la grâce; la période au cours de laquelle Dieu en donnant Son Fils a étendu Sa Main amicale à tous et veut que tous soient sauvés (1 Timothée 2:4). C’est le jour de la réconciliation et non le jour du jugement et de la punition.

Revenons à la femme qui a péché: ce qu’elle avait fait, était-ce un péché? Bien sûr que c’en était un et en tant que tel Jésus y fit face. Cependant, Jésus la punit-elle, la jugea-t-elle, la condamna-t-elle pour cela? NON. Au lieu de cela Il lui dit: “Moi non plus je ne te condamne pas; va et ne pèche plus”. Si vous faites partie de ceux qui pensent que Dieu est un Dieu fâché qui condamne et punit les pécheurs par des calamités et des jugements, vous vous trompez lourdement. Ce que vous croyez vient probablement de l’ancien testament, ignorant que l’Ancien Testament bien qu’il soit très utile est aussi ANCIEN! Ou vous le tenez de l’Apocalypse et les références à la colère, ignorant que le jour du jugement et de la punition, le moment de la révélation N’est PAS encore arrivé. Pour l’instant nous vivons au temps de la grâce. Jésus-Christ est venu et “Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux DU MONDE ENTIER.” (1 Jean 2:2). Jésus a payé le prix pour TOUT et pour TOUS. Il est la victime expiatoire même pour les péchés de ceux qui ne Le connaissent pas encore, pour le monde ENTIER. Dieu n’en veut plus à l’homme. Il ETAIT fâché avant le sacrifice de Jésus et il sera de nouveau fâché, au “jour de la vengeance”, sur ceux qui ont refusé la main d’amitié qu’il leur a tendue par la mort de Son Fils. Maintenant, cependant, au temps de la grâce, Sa porte est GRANDE OUVERTE. Il a donné Son Fils pour se réconcilier avec nous:

Romains 5:10
“Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.”

Avant la mort de Christ nous étions ennemis de Dieu. C’était le temps et la période avant le Nouveau Testament. Cependant, après la mort de Son Fils nous sommes maintenant réconciliés avec Dieu. C’est le temps et la période du Nouveau Testament, la période dans laquelle nous vivons! Aujourd’hui Dieu N’est PLUS fâché avec l’homme mais Il a tendu Sa main d’amitié. Voyez encore ce que nous dit 2 Corinthiens 5:

2 Corinthiens 5:18-19
“Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.”

Dieu a réconcilié le monde – pas une partie du monde, mais le monde entier – avec Lui. Quand? Quand Il a donné Son Fils. L’inimitié s’est terminée et donc elle n’existe plus aujourd’hui! Alors comment attribuer à Dieu des actes que l’on pourrait considérer comme des actes d’un Dieu méchant, un Dieu qui punit et juge les gens alors qu’Il a donné Son Fils pour réconcilier le monde avec lui-même, c’est déformer la réalité et c’est la cause des opinions horriblement fausses que certains ont à propos de Dieu. Qui veut vraiment avoir à faire avec un Dieu qui paraît-il punit, cause la destruction et est responsable de toutes les mauvaises choses qui arrivent dans le monde? Et la plupart du temps c’est l’image de Dieu que nous donne la religion. Mais cette image est ENTIEREMENT FAUSSE! La vraie image de Dieu c’est que Dieu a donné Son Fils pour nous et a ouvert Ses bras à chacun. Un Dieu qui “veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité” (1 Timothée 2:4). Et pour reprendre un passage de l’Ancien Testament:

Ezéchiel 33:11
“Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, ce que je désire, ce n'est pas que le méchant meure, c'est qu'il change de conduite et qu'il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël?”

Dieu n’a jamais voulu la mort du pécheur. Car Il veut qu’il revienne à Lui. Et comme nous voyons le Christ parler à la femme qui a commis un péché qui selon la loi est punissable de mort: “Moi non plus je ne te condamne pas; va et ne pèche plus”.

En résumé: Dieu punit-Il, juge-t-Il, condamne-t-Il quelqu’un pour son péché? La réponse est NON. Au contraire, ce que Dieu veut c’est que le pécheur revienne à Lui pour Le connaître et commencer une nouvelle vie avec Lui, abandonnant le péché et cherchant à connaître l’amour de Christ pour lui qui surpasse toute connaissance (Ephésiens 3:19). En effet, il y aura un jour, “le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu” (Romains 2:5), un jour de jugement et de punition pour ceux qui ont refusé de se réconcilier avec Dieu (2 Thessaloniciens 1:8-9). Mais ce jour N’est PAS encore arrivé. Aujourd’hui, aujourd’hui vraiment, le message de Dieu n’est pas un message de jugement et de punition mais un message de réconciliation: “comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu! Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.” (2 Corinthiens 5:20-21)

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)