Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Dieu: la source de la grâce (PDF) Edition PDF

Dieu: la source de la grâce



Dans cet article, nous allons examiner la grâce et comment elle est obtenue. Nous allons démarrer à partir d'Esther, puis étendre notre étude vers certaines autres personnes qui ont trouvé la grâce.

1. «Et Esther trouva grâce»

Il est dit de nombreuses fois dans le livre d'Esther que cette dernière trouva la grâce. Partons de la première de ces citations, quand Esther vint en compétition, nous pouvons lire:

Esther 2:8-9
«Lorsqu'on eut publié l'ordre du roi et son édit, et qu'un grand nombre de jeunes filles furent rassemblées à Suse, la capitale, sous la surveillance d'Hégaï, Esther fut aussi prise et conduite dans la maison du roi, sous la surveillance d'Hégaï, gardien des femmes. La jeune fille lui plut, et trouva grâce devant lui; il s'empressa de lui fournir les choses nécessaires pour sa toilette et pour sa subsistance, lui donna sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et la plaça avec ses jeunes filles dans le MEILLEUR appartement de la maison des femmes.»

La raison pour laquelle Esther a reçu aisément les choses nécessaires à sa toilette, sept servantes du roi du palace, et «le meilleur appartement de la maison des femmes» fut parce qu'elle a obtenu la grâce de la personne qui était responsable, à savoir la grâce de Hégaï le gardien.

Mais Esther n'obtint pas seulement la grâce de Hégaï. Esther 2:15-17 nous dit:

«Lorsque son tour d'aller vers le roi fut arrivé, Esther, fille d'Abichaïl, oncle de Mardochée qui l'avait adoptée pour fille, ne demanda que ce qui fut désigné par Hégaï, eunuque du roi et gardien des femmes. Esther trouvait grâce aux yeux de tous ceux qui la voyaient. Esther fut conduite auprès du roi Assuérus, dans sa maison royale, le dixième mois, qui est le mois de Tébeth, la septième année de son règne. Le roi aima Esther plus que toutes les autres femmes, et elle obtint grâce et faveur devant lui plus que toutes les autres jeunes filles. Il mit la couronne royale sur sa tête, et la fit reine à la place de Vasthi.»

La raison pour laquelle Esther devint la reine fut car elle «trouvait grâce aux yeux de tous ceux qui la voyaient.» Et, plus important, elle trouva grâce auprès du roi lui-même.

Quelque temps plus tard, Esther se risqua à venir au roi sans y être invitée, ce qui est «contre la loi» (Esther 4:16). Cependant, elle ne fut pas mise à mort car:

Esther 5:2
«Lorsque le roi vit la reine Esther debout dans la cour, elle trouva grâce à ses yeux; et le roi tendit à Esther le sceptre d'or qu'il tenait à la main. Esther s'approcha, et toucha le bout du sceptre.»

La raison pour laquelle Esther ne fut pas mise à mort fut qu'elle trouva grâce aux yeux du roi.

Outre les passages ci-dessus, le lecteur peut également vérifier lui-même Esther 5:8, 7:3, 8:5. Il verra que c'est car Esther a trouvé grâce aux yeux du roi que: 1) il lui permit d'organiser le second banquet critique (Esther 5:8), 2) qu'il répondit à sa demande concernant la menace de Haman (Esther 7:3), et 3) qu'il annula le décret de Haman (Esther 8:5).

Comme il apparait clairement des passages ci-dessus, Esther était une personne spécialement gracieuse. En fait, elle était tellement gracieuse qu'elle fut nommée reine en raison de la grâce qu'elle trouva. Puisque la plupart d'entre nous, je le pense, avons besoin de la grâce dans nos vies, il serait vraiment intéressant de rechercher la source de la grâce d'Esther. Évidemment, si nous réussissons à trouver cette source, alors nous pourrions faire un pas de plus en avant et l'exploiter pour trouver la grâce dont nous avons besoin.

Qui est la source de la grâce?

Pour trouver la source de la grâce, nous ne devons pas commencer par deviner ou suivre les opinions du monde. La Parole de Dieu seule peut nous révéler cette source et la manière dont nous pouvons l'utiliser. Ainsi, pour trouver la bonne réponse concernant la source de la grâce, nous devons consulter le Psaume 84:11. Nous pouvons y lire:

Psaume 84:11
«Car l'Éternel Dieu est un soleil et un bouclier, L'Éternel donne la grâce et la gloire, Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'intégrité.»

Selon le passage ci-dessus, la source de la grâce n'est pas la beauté, de bonnes études, le grand médiateur humain mais L'ÉTERNEL. Il est celui qui donne la grâce. Les passages d'Esther donnés précédemment nous racontent qu'Esther a effectivement trouvé grâce. Le passage présent des Psaumes nous parle de celui qui lui a fourni. Celui-ci n'est autre que L'ÉTERNEL, la source de la grâce.

Quelques autres qui ont trouvés grâce

Excepté Esther, il existe quelques autres personnes qui ont obtenu la grâce présentes dans l'Écriture. L'un d'entre eux était Joseph, le fils de Jacob, qui fut initialement prisonnier en Égypte. Toutefois, voyons ce qui s'est passé pour lui du fait de la grâce que le Seigneur lui a accordée.

Genèse 39:21-23
«L'Éternel fut avec Joseph, et il étendit sur lui sa bonté. Il le mit en faveur aux yeux du chef de la prison. Et le chef de la prison plaça sous sa surveillance tous les prisonniers qui étaient dans la prison; et rien ne s'y faisait que par lui. Le chef de la prison ne prenait aucune connaissance de ce que Joseph avait en main, parce que l'Éternel était avec lui. Et l'Éternel donnait de la réussite à ce qu'il faisait.»

Joseph trouva tellement de grâce aux yeux du gardien de la prison, que celui-ci en fit le chef de la prison!! Mais COMMENT a-t-il trouvé la grâce? Il la trouva car le pourvoyeur de la grâce, L'ÉTERNEL, la lui donna.

Une autre archive concernant la grâce et sa source se trouve dans le livre de l'Éxode. Ici, nous apprenons que lorsque les Israélites partirent d'Égypte, les Égyptiens leurs donnèrent «des vases d'argent et des vases d'or» (Exode 11:2; 3:21), c'est-à-dire, des dons véritablement précieux. Pourquoi? Exode 3:21 nous déclare:

Exode 3:21-22
Je [L'ETERNEL] ferai même trouver grâce à ce peuple aux yeux des Égyptiens, et quand vous partirez, vous ne partirez point à vide. Chaque femme demandera à sa voisine et à celle qui demeure dans sa maison des vases d'argent, des vases d'or, et des vêtements, que vous mettrez sur vos fils et vos filles. Et vous dépouillerez les Égyptiens.»

La raison pour laquelle les Égyptiens donnèrent des dons précieux aux Israélites était due au fait qu'ils trouvèrent grâce dans les yeux des Égyptiens. Comment l'ont-ils trouvée? C'est simple: L'Éternel, la source de la grâce, la leur a donnée.

Enfin, quand dans Daniel 1, nous apprenons que Daniel décida de ne pas se souiller avec la nourriture que le roi mangea et le vin qu'il but, «DIEU fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques (Daniel 1:9)». Et il viola le commandement du roi en donnant à Daniel ainsi qu'à deux de ses amis de la nourriture conforme avec les normes de la loi de Moïse.

Conclusion

À partir des passages ci-dessus, il doit être évident que la grâce possède une source qui la fournit, et que cette source n'est autre que Dieu. Ainsi, ce fut Dieu, la source de la grâce, qui fit obtenir à Esther ses soins nécessaires, qui lui donna le meilleur appartement dans la maison des femmes, qui lui apporta la grâce de toute ce qu'elle vit, qui fit d'elle la femme du roi, c'est-à-dire, la reine, qui la sauva de la mort lorsqu'elle vint dans la cour du roi sans y être invitée et qui lui apporta cette grande délivrance, à Mordecai et à l'ensemble des juifs. De façon similaire, Dieu est la source de la grâce qui la fit trouvée à Joseph et Daniel dans des circonstances vraiment difficiles, et qui aida les israélites à également à trouver la faveur des Egyptiens, malgré le fait qu'ils abandonnèrent leurs terres.

Pour conclure, donc, afin de trouver la grâce, nous devons aller vers Dieu qui la pourvoit. Comme Hébreux 4:14-16 dit:

Hébreux 4:16
«APPROCHONS-NOUS DONC AVEC ASSURANCE DU TRÔNE DE LA GRÂCE [c'est-à-dire le trône de Dieu] AFIN D'OBTENIR MISÉRICORDE ET DE TROUVER GRÂCE, [du grec: "charis", signifiant grâce, faveur1] POUR ÊTRE SECOURUS DANS NOS BESOINS.»

Autrement dit, allons ardemment vers Dieu et nous trouverons certainement la grâce dont nous avons besoin.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)

 



Notes de bas de page

1.«Charis» est le mot grec que le LXX (translation en grec antique de l'Ancien Testament) utilisé pour traduire le mot hébreu transcrit comme «grâce» dans l'ensemble des passages ci-dessus. Il est le seul mot traduit pour «grâce» dans le Nouveau Testament anglais (en français, nous pouvons trouver alternativement «faveur» ou «grâce», «grâce» étant le mot qui revient le plus souvent).