Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Daniel 11:35 (PDF) Edition PDF

Daniel 11:35



Dans Daniel 11:35 nous lisons:

Daniel 11:35
"Quelques-uns des hommes sages succomberont, afin qu'ils soient épurés, purifiés et blanchis, jusqu'au temps de la fin, car elle n'arrivera qu'au temps marqué."

Selon ce passage – bien qu’étant dans un contexte prophétique, il s’applique aussi dans le sens général du terme (voir les autres passages ci-dessous) – même les sages succomberont et le but est d’être raffinés, purifiés et blanchis. Comme Esaïe 48:10 nous le dit:

Esaïe 48:10
"Je t’ai mis au creuset, mais non pour retirer de l’argent; Je t’ai éprouvé dans la fournaise de l’adversité."

Considérant la signification de la fournaise, nous voyons que c’était un endroit où on mettait, les métaux précieux comme l’or et l’argent, et grâce à un feu très ardent, ils étaient raffinés et purifiés de tous les mélanges. De même, la fournaise de l’affliction, est l’endroit où le Seigneur met Son propre PRÉCIEUX peuple, pour le purifier et le libérer de tous mélanges.

De même que le confesse David:

Psaumes 119:67, 71
"Avant d’avoir été humilié...Il m’est bon d’être humilié, afin que j’apprenne Tes statuts."

Ceux qui entrent dans la fournaise d’affliction sont ceux que I) LE SEIGNEUR AIME (voir aussi Hébreux 12:6), et considère PRECIEUX mais II) ont des mélanges, et se sont égarés. Certes, la fournaise signifie une chaleur extrêmement haute. Comme Hébreux 12:11 nous le dit: "Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie.". Cependant, "mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice". Ceux qui sortent de la fournaise, sont BLANCHIS, NETTOYÉS ET RAFFINÉS. ILS CONNAISSENT LES STATUTS DU SEIGNEUR, pas seulement dans leurs têtes, mais aussi dans leurs cœurs.

Néanmoins, il serait faux de penser que Dieu prend plaisir dans l’affliction, et tout ce qu’elle comporte. De même, Lamentation 3:33 nous dit:

"Car ce n’est pas volontiers qu’Il humilie et qu’Il afflige les enfants des hommes."

Quand on a un enfant, on ne prend pas plaisir à le châtier. Ainsi en est-il avec le Seigneur. "Il ne prend pas plaisir à nous affliger". C’est quelque chose quand cela arrive, c’est simplement parce qu’IL Y EST FORCÉ, NON PAS QU’IL AIME LE FAIRE. N’entrent dans la fournaise de l’affliction que ceux qui ont besoin de raffinement et uniquement "À LEUR AVANTAGE, afin d’être capables d’avoir part à Sa sainteté" (Hébreux 12:10)

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)