Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Choisis par Dieu: jettons un coup d’oeil à la doctrine de la prédestination (PDF) Edition PDF

Choisis par Dieu: un coup d’œil à la doctrine de la prédestination



La question de la prédestination face à la volonté de plein gré se pose depuis longtemps dans le corps du Christ. Il y en a beaucoup qui disent que Dieu a déjà choisi ceux qui seront sauvés et ce seront ceux-là et personne d’autre. Par conséquent et selon ce point de vue, si une personne doit être sauvée cela ne dépend pas tellement du fait qu’une autre personne lui annonce la Parole et que ce dernier croie à cette Parole par la suite. Bien qu’il ait définitivement besoin de le faire, il ne peut le faire essentiellement que parce que Dieu l’a «prédestiné» l’a «choisi». Si Dieu ne l’avait pas “ prédestiné, si Dieu ne l’avait pas “choisi” – c.à.d. le choisir lui plutôt qu’un autre qui n’a pas été choisi- alors il ne serait pas sauvé. Cela revient finalement à Dieu de décider qui sera sauvé et qui Il, de son point de vue, a «prédestiné» pré-choisi pour être sauvé. Ceux que Dieu a choisi de sauver seront sauvés mais ceux qu’Il n’a pas choisi (ce qui revient à dire: ceux dont Il a rejeté le salut), ne seront pas sauvés. C’est définitivement une doctrine très pratique qui remet la responsabilité du salut entre les mains de Dieu, si l’on dit qu’Il a, de ce point de vue, déjà choisi ceux qui seront sauvés. Donc si vous n’aimez pas parler de la Parole aux autres….ce n’est pas un grave problème. Dieu le savait et il n’a pas fait en sorte qu’une personne devant être sauvée croise votre chemin. Après tout, celui qui doit être sauvé sera sauvé peu importe….tout dépend de Dieu. Personnellement, je pense qu’aussi pratique que cette opinion puisse être, c’est aussi une doctrine archi-fausse et dangereuse. Je pense aussi que c’est cette doctrine qui est responsable, du moins en partie, de la passivité de beaucoup de personnes à propos de l’annonce de la Parole: les gens ne se sentent pas réellement responsables d’annoncer l’évangile en fin de compte et selon ce point de vue celui qui doit être sauvé sera sauvé. Je ne suis pas du tout d’accord avec cette position. Je crois que selon la Bible, Dieu a donne Son Fils afin que TOUS les hommes, ce qui signifie que Son choix pour octroyer le salut est: tout le monde. Ce qui signifie que l’opinion selon laquelle Dieu choisit d’en sauver quelques-uns plutôt que d’autres ne peut pas être juste.

Le salut: le choix de Dieu pour tous

Pour comprendre le désir de Dieu concernant le salut, commençons par I Timothée 2:4. Nous y lisons:

1 Timothée 2:4
“Dieu notre Sauveur .. qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.”

Qui Dieu veut voir sauvés? Quelle est Sa volonté concernant le salut? Qu’est-ce qu’Il veut, désire? Comme le passage nous le dit, Il désire, veut que tous les hommes soient sauvés! “Tous les hommes” signifie TOUS. Il n’a pas choisi certaines personnes plutôt que d’autres et donc donné son Fils pour eux seulement. Au lieu de cela, Il a donné Son Fils pour toutes les personnes, pour chacun à la surface de cette terre et Il désire que chacun sur la surface de cette terre soit sauvé! C’est Sa volonté déclarée, Son désir, Son souhait, Son choix. Voici ce que les versets 5 et 6 de la même épitre nous disent:

1 Timothée 2:5-6
“Car [il y a] un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon POUR TOUS. C’est là le témoignage rendu en son propre temps.”

Pour combien de personnes, Jésus Christ s’est-il offert en rançon? Par pour certains mais pour TOUS, frères et sœurs. Jésus-Christ a payé le prix pour chacun et Il l’a fait dans le but que chacun puisse goûter au salut. S’Il l’a fait alors, ne serait-ce pas contradictoire de dire que Dieu a choisi seulement certains parmi tous ceux pour qui Il a donné Son fils, ce qui revient en gros à dire qu’Il n’a pas choisi (p.ex. même rejeté) le reste? Imaginez que vous alliez dans une prison et que vous aimiez tous les prisonniers au point que vous payiez le prix le plus élevé possible – pour Dieu ce prix était Son Fils – pour les libérer. Combien voudriez-vous en voir libérés? Je suppose TOUS. Maintenant imaginez que certains décident de rester en prison. Que ressentiriez-vous? Ne seriez-vous pas très peinés et tristes? Vous avez payé le prix le plus élevé pour eux! Vous voulez les voir sortir! Je serais très triste s’ils choisissaient de rester à l’intérieur et je pense que c’est pareil pour Dieu. Il a donné Son Fils, Il a payé le prix le plus fort possible pour chacun et devinez quoi: Il veut que chacun soit libre «du pouvoir des ténèbres et transporté dans le royaume du Fils de Son amour” (Colossiens 1:13).

Voici ce que le fameux passage de Jean 3:16 qui est cité si fréquemment nous dit:

Jean 3:16-18
“Car Dieu a tant aimé le monde, qu’Il a donné Son Fils unique, afin que QUICONQUE croit en Lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé Son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde; mais pour que LE MONDE soit sauvé par Lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé: mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.”

Dieu a aimé le MONDE (reprenons notre exemple avec les prisonniers: Il a aimé TOUS les prisonniers, pas quelques-uns) et pour le monde entier, pour CHACUN, Il a donné Son Fils. Pourquoi? “POUR QUE LE MONDE SOIT SAUVE PAR LUI.” Quand Dieu donna Son Fils, il ne visait pas juste une partie du monde mais le monde entier! Il n’a pas voulu libérer quelques prisonniers mais TOUS les prisonniers. Le salut est le choix de Dieu pour chacun, parce que c’était pour tous qu’il en avait payé le prix. Il n’y a pas un homme à la surface de la terre que Dieu a décidé de perdre.

Que veut dire la Parole quand elle parle de ceux qui sont choisis?

Etre choisi signifie que quelqu’un vous a choisi, que vous êtes son choix. Comme nous l’avons lu dans les pages passées, c’est la volonté expresse de Dieu que tous les hommes soient sauvés et c’est pourquoi Dieu a payé avec la vie de Son Fils. Maintenant si Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, cela signifie que c’est le choix de Dieu que tous les hommes soient sauvés. Donc si c’est le choix de Dieu, la volonté de Dieu pour chacun que signifie donc chacun face au salut? CHOISI. En d’autres termes quand la Parole de Dieu parle de nous en tant qu’élus et choisis, cela ne signifie en aucune façon choisi en relation à d’autres qui ne sont pas choisis. TOUS sont choisis pour le salut car c’est le choix, la volonté de Dieu pour chaque homme (bien que de façon évidente, tous n’accepteront pas Son offre) Par contre ce que la Parole veut dire en nous appelant choisis, c’est choisi pour le salut. Le salut c’est le choix de Dieu, Sa volonté pour chaque homme et donc par rapport au salut, tous les hommes sont choisis par Lui. Cependant tous n’accepteront pas son offre et le résultat sera qu’ils seront perdus. Mais ils ne sont pas perdus parce que Dieu ne les a pas choisis pour le salut mais parce qu’ils ont choisi de rejeter le choix de Dieu pour eux. De la même manière, nous aussi nous n’avons pas été sauvés parce que Dieu nous a choisis plutôt que d’autres, qui n’étaient prétendument pas choisis. Nous avons par contre été sauvés parce que nous avons choisi d’accepter le choix de Dieu pour nous et pour chaque homme. Le salut est une question de foi. C’est une question de personnes qui choisissent Dieu et non une question de Dieu qui les choisit. Pour autant que Dieu soit concerné, il n’y a pas de question: il a choisi le salut pour TOUS LES HOMMES et pour ce faire Il a donné Son Fils. Relisez ces passages des écritures:

Actes 10:43
quiconque croit en Lui, reçoit par son nom le pardon des péchés.”

Romains 9:33, 10:11
quiconque croit en lui ne sera point déçu. “

I Jean 5:1
quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu”

Jean 11:26
quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais”

Jean 3:16
quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.”

Jean 12:46-48
quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée c’est elle qui le jugera au dernier jour.”

Voyez tous les “quiconque” dans ces passages. QUICONQUE peut importe qui il est – c’est ce que signifie “quiconque” – sera sauvé ou ne sera pas sauvé sur la base de sa foi ou de son manque de foi. S’il croit, il sera sauvé, comme c’est le choix de Dieu pour lui. Mais s’il choisit de ne pas croire, il ne sera pas sauvé. Ce n’est en aucune manière le choix de Dieu, la volonté de Dieu pour lui mais cela va arriver sur la base du choix que cet homme a fait. C’est aussi simple que cela.

Pour résumer: il y a deux espèces de choix. Une espèce de choix consiste à choisir une personne plutôt qu’une autre. En d’autres termes: je t’ai choisi au lieu d’une autre personne. Dans ce sens et selon la doctrine de l’élection, Dieu nous a choisis et a rejeté les autres. Il nous a prédestinés au salut, nous les Chrétiens et pas les autres. Les autres n’ont pas été choisis, selon son point de vue. Ce point de vue peut-il être correct? Non parce que d’après les autres passages de l’Ecriture, que nous avons lus, Dieu désire, c’est Son choix que chacun soit sauvé et c’est pour ce but exactement c.à.d. pour le salut de tous qu’il a donné Son fils. C’est pourquoi le choix et la prédestination dont il est question dans Ephésiens 1:3-7 – “il nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui. Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus Christ ...” – ne signifie pas que nous ayons été choisis plutôt que d’autres qui ne sont pas choisis mais que nous avons été choisis pour le salut. Le même choix – salut – que Dieu fit pour tout autre également, quand Il a donné son Fils. Comme les prisonniers de notre exemple: chacun a été choisi pour connaître la liberté. Suis-je donc justifié pour parler à ces prisonniers qui ont refusé mon offre et dois-je dire “vous avez été choisis pour la liberté “Je vous ai prédestinés à cela” “Vous êtes mon choix”? Oui je suis tout à fait justifié pour le faire. Cependant, étant donné que c’est aussi mon choix pour ceux qui sont toujours en prison, quand je dis “choisis” je ne veux en aucun cas dire qu’ils ont été choisis plutôt que les autres qui ont rejeté mon offre. Je souhaite aussi qu’ils soient libres. Dieu en effet nous a choisis mais Il ne nous a pas choisis PLUTOT que d’autres. Dieu ne tire pas au hasard pour choisir ceux qui seront sauvés. S’il le faisait Il ferait acception de personne et ce n’EST PAS LE CAS:

Actes 10:34
“Dieu ne fait acception de personne”

Au contraire, Dieu se laisse trouver par celui qui Le cherche. En fait, Il cherche des gens qui Le cherchent afin de Se révéler Lui-même à eux:

Psaumes 14:2
“L’Eternel du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu.”

et Deutéronome 4:29
“C’est de là aussi que tu chercheras l’Eternel, ton Dieu et tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme.”

Quand quelqu’un cherche Dieu, quand il L’invite à Se révéler et qu’il le veut vraiment, Dieu se montrera à 100%. Il est celui qui l’attirera à Lui. Mais ce n’est pas la seule chose que Dieu veut faire pour cette personne. C’est au contraire quelque chose qu’Il fait pour toute personne qui L’appelle. Dieu cherche des gens qui Le cherchent, ceux qui Le cherchent de tout leur cœur et de toute leur âme Le trouveront. Ce n’est pas une chose qui arrive à quelques personnes seulement, c’est une LOI dictée par la parole de Dieu. Quand quelqu’un invite Dieu dans son cœur, Dieu se montrera à 100% et l’invitera à Lui. C’est ainsi que nous devons comprendre ce que l’évangile de Jean dit:

Jean 6:44
“Nul ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire”

Beaucoup de gens prennent ce passage et disent “tu vois, cela dépend de Dieu. Si Dieu le veut, Il attirera cette personne à Lui. S’Il ne le veut pas, Il ne l’attirera pas”. Interpréter ce passage de cette manière, fait de Dieu quelqu’un qui fait acception des personnes et qui ignore que Jésus est mort pour TOUS afin que TOUS soient sauvés. Dieu ne tire pas au hasard celui qu’Il va attirer à Lui. Au contraire, Il se manifestera à chaque personne qui Le cherche. C’est une loi spirituelle qu’Il a dictée. Nous en parlerons plus à fond dans la section suivante.

Salut: les responsabilités et nos responsabilités

Dieu a en effet un rôle à jouer dans le salut, le rôle le plus important. Mais nous avons nos propres responsabilités et des rôles distribués par Dieu également. 2 Corinthiens 5:18-21 est très clair concernant notre Rolle dans la réconciliation entre Dieu et les hommes. Comme nous le lisons:

2 Corinthiens 5:18-21
“Et tout cela vient de Dieu qui nous a réconciliés avec Lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation; Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant pas aux hommes leurs offenses; et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeur pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous: nous vous en supplions au nom du Christ, soyez réconciliés avec Dieu. Celui qui n’a point connu le péché, Il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.”

En donnant Son fils, Dieu a réconcilié le monde avec lui-même. En d’autres mots, la porte vers Dieu est ouverte. Si on réutilise l’exemple des prisonniers, toutes les portes de la prison sont ouvertes! Mais les prisonniers sont aveugles. Ils ne peuvent le voir. Ils sont aveuglés par le dieu de ce siècle (2 Corinthiens 4:4), le diable, de sorte qu’ils ne voient pas le salut qui est disponible pour eux. Donc quelqu ‘un doit dire aux gens: “La porte qui mène à Dieu est ouverte! Soyez réconciliés avec Dieu. Puisqu’il a fait péché pour nous celui qui n’avait pas connu le péché afin qu’il devienne justice de Dieu en Lui!” Le fait de dire, de présenter les gens au Seigneur, c’est le ministère de la réconciliation. Et qui a ce ministère? La réponse est très simple: NOUS. Il est de notre responsabilité de parler aux gens. C’est nous qui sommes les ambassadeurs de Christ. Si vous voulez quelque chose d’un pays étranger, vous devez appeler l’ambassade de ce pays, les représentants, les “ambassadeurs” de ce pays. Pour Dieu, les ambassadeurs c’est NOUS. Dieu a ouvert les portes de la prison, Il a ouvert la porte vers Lui. Il a réconcilié le monde avec Lui-même en donnant Son fils. Maintenant, nous les ancien prisonniers, les anciens aveugles, nous devons dire à ceux qui sont toujours prisonniers et toujours aveuglés Venez à Dieu, la porte est ouverte!”

Nos responsabilités sont mieux expliquées en 1 Corinthiens 3:5-6. Comme nous lisons ici:

“Qu’est-ce donc qu’Apollos et qu’est-ce que Paul? Des serviteurs par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître.”

Regardez. Dieu a un rôle, le rôle le plus important à jouer. Le rôle de faire croître. Mais quelqu’un doit planter la semence et quelqu’un doit l’arroser. Et ce quelqu’un n’est pas Dieu. C’est nous! Ce sont les serviteurs et cela ne signifie pas le clergé, mais nous qui avons le ministère de réconciliation. Le texte ne dit pas: “Dieu a planté, Dieu a arrosé, Dieu a fait croître” Il y avait des personnes impliquées qui devaient faire ce que Dieu les avait appelées à faire. Des personnes qui disaient “voici Dieu réconciliez-vous avec Lui” et quand cette personne s’approchait de Dieu, Dieu la rencontrait, l’attirait à Lui. Il y avait aussi des personnes comme Apollo qui arrosaient la graine plantée dans les cœurs des gens, ouvrant la Parole de Dieu et partageant ses vérités avec eux. Voyez aussi le “au moyen desquels” que j’ai mis en évidence (“par lesquels vous avez cru”). Le moyen grâce auquel ces gens ont cru était Paul et Apollos. Ils ont joué le rôle que Dieu leu avait attribué – le rôle d’intermédiaire, le ministère de la réconciliation, l’ambassadeur de Christ, le rôle de planter et d’arroser. Mais imaginez que nous disions “voici Dieu” et que Dieu n’apparaisse pas. Est-ce que cette personne le rencontrerait? Même s’il le veut grandement, il ne le rencontrerait pas. Mais Dieu attire, se montre, joue son rôle. C’est pourquoi quand Jean dit que personne n’ira au Père, si le Père ne l’attire à Lui, c’est vrai: si Dieu ne se montre pas si Dieu ne fait pas croître, vous et moi, pouvons planter et arroser autant que nous le voulons mais rien ne se passera. Mais Dieu se montre, attire, fait croître. La question est de savoir si nous allons jouer notre rôle, le ministère de la réconciliation qui nous revient, la plantation et l’arrosage, le “allez par TOUT le monde et prêchez la bonne nouvelle à TOUTE la création” (Marc 16:15)? Ce ne sont pas des actes de Dieu mais des rôles qui nous sont impartis.

Conclusion

En résumé cher frère: la doctrine selon laquelle Dieu a choisi quelques personnes pour en sauver quelques autres qu’Il n’a prétendument pas choisis est une doctrine très pratique mais fausse également. Le choix de Dieu, sa volonté c’est que tout le monde soit sauvé et parvienne à la connaissance de la vérité. Si c’est le choix de Dieu pour chacun que signifie donc chacun? Choisi! Maintenant le fait que l’on soit réellement sauvé ou pas dépend de la foi. S’il croit il sera sauvé. Cependant, s’il ne croit pas, il ne sera pas sauvé. Dieu a-t-il un rôle à jouer dans cette histoire? Oui, le plus important: après qu’une personne invite Dieu dans son cœur à Se révéler à lui, Dieu se manifestera et l’attirera à Lui. C’est l’attraction du Père dont Jésus parle. Quiconque a eu la révélation de Dieu sait de quoi je parle. Cette révélation de Dieu n’est pas quelque chose qu’Il décide de faire de façon aléatoire mais quelque chose qu’Il est obligé de faire et qu’Il fera pour respecter Sa Parole. Celui qui Le cherche de tout son cœur, Le trouvera dit la Parole. Dieu se manifestera, à 100%, si quelqu’un Le cherche vraiment. Maintenant, pour en revenir à nous, Dieu NOUS a donné le ministère de réconciliation, le ministère de semer la Parole et de l’arroser. Il fait croître (l’attraction vers Lui) mais la semaille et l’arrosage, la présentation des personnes à Dieu, le ministère de la réconciliation nous a été donné. La doctrine selon laquelle Dieu n’a choisi que certains êtres humains pour le salut ce qui implique donc qu’Il en a choisi d’autres pour les envoyer en enfer est une doctrine complètement fausse qui a induit les gens à dormir car ils croient que Dieu sauvera ceux qu’Il veut au hasard. Ce n’est pas vrai. Nous avons des responsabilités mes frères et sœurs et annoncer la Parole, chercher des opportunités de diffuser l’Evangile est une chose que nous devons faire. Annoncez la Parole, dites aux prisonniers «sortez de votre prison». Qu’ils en sortent ou pas, c’est leur responsabilité. Mais il est de votre responsabilité de le leur dire. Il est de notre responsabilité de leur montrer le Père. Pour autant que le Père soit concerné, Il veut les sauver de tout Son cœur! Il a payé pour eux le même prix qu’Il a payé pour nous et Il les attend avec les mêmes bras ouverts qu’Il nous a attendus.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)