Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

«Car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire»



Matthieu 25 ne s'arrête pas avec la parabole des talents, mais c'est immédiatement suivit par le passage ci-dessous qui n'est pas une parabole mais qui est directement connecté aux trois paraboles précédente que nous avons lu.

Matthieu 25:31-46
“Or, quand le fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il s'assiéra sur le trône de sa gloire, et toutes les nations seront assemblées devant lui; et il séparera les uns d'avec les autres, comme un berger sépare les brebis d'avec les chèvres; et il mettra les brebis à sa droite et les chèvres à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, les bénis de mon Père, héritez du royaume qui vous est préparé dès la fondation du monde; car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais infirme, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venu auprès de moi. Alors les justes lui répondront, disant: Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, et que nous t'avons nourri; ou avoir soif, et que nous t'avons donné à boire? Et quand est-ce que nous t'avons vu étranger, et que nous t'avons recueilli; ou nu, et que nous t'avons vêtu? Et quand est-ce que nous t'avons vu infirme, ou en prison, et que nous sommes venus auprès de toi? Et le roi, répondant, leur dira: En vérité, je vous dis: En tant que vous l'avez fait à l'un des plus petits de ceux-ci qui sont mes frères, vous me l'avez fait à moi. Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche: Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges; car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; nu, et vous ne m'avez pas vêtu; infirme et en prison, et vous ne m'avez pas visité. Alors eux aussi répondront, disant: Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou être étranger, ou nu, ou infirme, ou en prison, et que nous ne t'avons pas servi? Alors il leur répondra, disant: En vérité, je vous dis: En tant que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, vous ne l'avez pas fait non plus à moi. Et ceux-ci s'en iront dans les tourments éternels, et les justes, dans la vie éternelle”.

Certains sont prompts à rejeter le passage ci-dessus comme faisant référence à d'autres et pas pour nous, car nous sommes sauvés par la grâce, par la foi et non par les œuvres. Je serais heureux d'accepter - et il est vrai que je l'ai fait pendant des années - ce raisonnement si je n'avais pas vu les problèmes suivants:

1. A qui est-ce que le Seigneur s'adressait lorsqu'Il a prononcé les paroles ci-dessus ainsi que les trois paraboles de Matthieu 24 et 25 que nous avons lu? C'est évident à partir du texte. L'enseignement du Seigneur a commencé comme une réponse à la question suivante:

Matthieu 24:3
“Et comme il était assis sur la montagne des Oliviers, les disciples vinrent à lui en particulier, disant: Dis-nous quand ces choses auront lieu, et quel sera le signe de ta venue et de la consommation du siècle”.

Et après les avoir parlé des faux christs, des faux prophètes, de l'abomination de la désolation etc., Il dit:

Matthieu 24:36-39, 42-43
“Mais, quant à ce jour-là et à l'heure, personne n'en a connaissance, pas même les anges des cieux, si ce n'est mon Père seul. Mais comme ont été les jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du fils de l'homme. Car, comme dans les jours avant le déluge on mangeait et on buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et ils ne connurent rien, jusqu'à ce que le déluge vint et les emporta tous, ainsi sera aussi la venue du fils de l'homme. …. Veillez donc; car vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur vient. Mais sachez ceci, que si le maître de la maison eût su à quelle veille le voleur devait venir, il eût veillé, et n'eût pas laissé percer sa maison. C'est pourquoi, vous aussi, soyez prêts; car, à l'heure que vous ne pensez pas, le fils de l'homme vient».

“Veillez donc; car vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur vient”. Qui sont ceux qui doivent veiller, être en alerte? Ses disciples. Et le Seigneur continue en donnant plusieurs exemples qui se rapportent au même cas. Comment quelqu'un qui attend l'avènement du Seigneur doit se comporter pendant Son absence. Ne sommes nous pas exactement ces personnes? Si nous ne sommes pas ces personnes, alors qui l'est? Pour le dire autrement, si nous nous excluons de ces paroles de Christ qu'Il a donné à Ses disciples, alors, personne d'autre ne sera concerné par ces paroles. C'est la raison fondamentale qui me fait croire que ces paroles du Seigneur ne se rapportent pas à d'autres personnes mais à moi personnellement. Notons également le temps où ces paroles ont été prononcées. Nous le voyons dans Matthieu 26:1-2.

Matthieu 26:1-2
“Et il arriva, lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, qu'il dit à ses disciples: Vous savez que la Pâque est dans deux jours, et le fils de l'homme est livré pour être crucifié”.

C'étaient des enseignements donné à ses disciples à la fin du ministère du Seigneur, deux jours avant Sa crucifixion. Il ne nous l'a pas donné pour notre information mais pour notre application. De plus, ce que Jésus a dit plus haut n'est pas du tout unique. Voyons ici ce que Dieu dit dans son épitre:

1 Jean 3:16-18
“Par ceci nous avons connu l'amour, c'est que lui a laissé sa vie pour nous; et nous, nous devons laisser nos vies pour les frères. Mais celui qui a les biens de ce monde, et qui voit son frère dans le besoin, et qui lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui? Enfants, n'aimons pas de paroles ni de langue, mais en action et en vérité”.

Jacques utilise le même exemple dans 1 Jean 3:16-18 et le rend encore plus fort:

Jacques 2:14-17
“Mes frères, quel profit y a-t-il si quelqu'un dit qu'il a la foi, et qu'il n'ait pas d'œuvres? La foi peut-elle le sauver? Et si un frère ou une sœur sont nus et manquent de leur nourriture de tous les jours, et que quelqu'un d'entre vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous, -et que vous ne leur donniez pas les choses nécessaires pour le corps, quel profit y a-t-il? De même aussi la foi, si elle n'a pas d'œuvres, est morte par elle-même”.

Que nous soyons vraiment les disciples de Christ est montré simplement par si oui ou non nous suivons Sa Parole, faisant -oui avec des erreurs et des échecs (Je répète: nous ne sommes pas encore parfait mais nous courons vers la perfection (Philippiens 3:12)) - ce que Sa Parole dit. Comme le Seigneur l'a dit, ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de Son Père. En effet, c'est la foi qui sauve mais la vraie foi, et une telle foi est manifestée en faisant la volonté de Dieu, les œuvres que Dieu a préparés pour nous. Et pour éviter tout malentendu, nous n'avons pas besoin d'une révélation spéciale pour bon nombres de ces œuvres. Ils sont clairement écrits dans Sa Parole. Voici quelque unes:

“Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais infirme, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venu auprès de moi. Alors les justes lui répondront, disant: Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, et que nous t'avons nourri; ou avoir soif, et que nous t'avons donné à boire? Et quand est-ce que nous t'avons vu étranger, et que nous t'avons recueilli; ou nu, et que nous t'avons vêtu? Et quand est-ce que nous t'avons vu infirme, ou en prison, et que nous sommes venus auprès de toi? Et le roi, répondant, leur dira: En vérité, je vous dis: En tant que vous l'avez fait à l'un des plus petits de ceux-ci qui sont mes frères, vous me l'avez fait à moi”.

Et Jacques 1:27
“Le service religieux pur et sans tache devant Dieu le Père, est celui ci: de visiter les orphelins et les veuves dans leur affliction, de se conserver pur du monde”.

Section suivante: La parabole du serviteur avec une dette de dix milles talents

Auteur: Anastasios Kioulachoglou