Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Actes 16:6-10 ou comment Paul vint en Europe (PDF) Edition PDF

Actes 16:6-10 ou comment Paul vint en Europe



Dans Actes 16:6-10 nous lisons ce qui suit:

"Ayant été empêchés par le Saint Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas. Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas. Pendant la nuit, Paul eut une vision: un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière: Passe en Macédoine, secours-nous! Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle."

Plusieurs d’entre nous se sont retrouvés devant des portes fermées. Plusieurs d’entre nous ont peut-être essayé d’aller dans une direction, en poursuivant quelque chose qui, en principe, est la volonté de Dieu, pour finir par trouver que la porte que nous frappons ne s’ouvre pas. Eh bien, nous ne sommes pas les seuls à nous retrouver devant les mêmes situations. Cela est également arrivé à l’apôtre Paul. Son objectif était de prêcher la Parole de Dieu. Il avait déjà abattu un grand travail en Asie. Comme nous le lisons dans Actes 16:5 "les églises se fortifiaient dans la foi, et augmentaient en nombre de jour en jour". C’est vrai, c’était une grande œuvre que Dieu avait accomplie par Paul dans cette région et il avait l’intention de la continuer. Pourtant, dans cet effort il se retrouva devant la porte fermée – non par le diable, non par le peuple mais par le Saint-Esprit. Comme l’Écriture dit: "Mais l’Esprit Saint ne le leur permit pas de prêcher la Parole en Asie". Puis, ils essayèrent d’aller à Bithynie – aussi en Asie Mineure – mais de nouveau l’Esprit ne leur permit pas. Oui, on peut avoir des objectifs qui sont en accord avec la volonté de Dieu en général et on peut par conséquent essayer d’en atteindre quelques uns – mais pourtant les portes restent fermées. La raison – et comme nous le verrons, cela s’est passé dans le cas de Paul pareillement – est que le Seigneur veut diriger ces desseins en direction des sentiers qui reflètent mieux Sa volonté. Dans le cas de Paul, les portes que Dieu ferma les conduisirent finalement à Troas, juste en face de la Macédoine, l’endroit où Dieu les voulait. Une fois à Troas, le Seigneur leur donna Ses instructions: Il ne voulait plus qu’ils restent encore en Asie, mais en Macédoine. Il était temps que l’Europe entende aussi la Parole de Dieu et c’était là où Dieu voulait qu’ils aillent maintenant.

Si vous savez que quelque chose est la volonté de Dieu, mais que vous n’avez pas encore trouvé une porte ouverte: FRAPPEZ ET L’ON VOUS OUVRIRA", dit la Parole (Luc 11:9). Paul ne resta pas assis à Jérusalem ni à Antioche, dans l’attente de la vision. Il ne faisait que frapper aux portes. Il continuait son bout de chemin. Malgré que les portes qu’il essayait étaient fermées, elles le conduisirent à travers toute l’Asie Mineure jusqu’à Troas, juste en face de l’endroit où Dieu voulait qu’il soit. Il peut se faire que les portes que vous frappez soient fermées. Cependant, le Seigneur ne dit pas "restez assis et on vous ouvrira". Il conseille de FRAPPER. Et si des portes sont fermées, Il ouvrira celle qu’Il veut pour vous.

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine M. (christian-translation.com)