Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

«A celui qui vaincra»



Il y a certaines bibles dans lesquelles les paroles de Jésus sont marquées en rouge. Si vous avez une de ces bibles, vous allez observer que après les évangiles, il y a peu de paroles en rouge dans Actes et les épitres, peut être une douzaine de versets en tout. Bien que les actes et les épitres aient pour auteur le même Saint-Esprit que les évangiles, Jésus ne parle pas à la première personne. Ceci change en apocalypse, le dernier livre de la Bible. Là bas, Jésus parle à nouveau à la première personne et dans cette section, j'aimerais mettre l'emphase sur certaines choses à partir du deuxième et troisième chapitre d'apocalypse. Ces chapitres contiennent des lettres adressées aux sept églises de l'Asie Mineur. Jésus Lui même a dédié ces lettres à l'apôtre Jean, lui donnant l'ordre de les écrire et les envoyés à ces églises, ensemble avec le livre entier. Cependant, c'est étonnant de voir comment ces épitres de Jésus ont reçu peu d'attention. Une théorie que j'ai entendue c'est que ces épitres de Jésus avec le livre entier d'apocalypse ne se rapportent pas à nous mais aux croyants à venir qui allaient le comprendre. Ce qui implique implicitement que nous ne pouvons ignorer ce livre ou le considérer comme quelque chose de «juste pour notre information”. Dans la troisième annexe de ce livre je donne les raisons pour lesquelles je considère ce point de vue faux.

Maintenant allons aux lettres elles-mêmes, ce que je tiens à souligner ici et je crois que c'est pertinent pour cette étude, est le fait suivant: dans les sept lettres, le Seigneur termine par une promesse à celui qui vaincra. Lisons ces promesses.

Apocalypse 2:7
A celui qui vaincra, je lui donnerai de manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu”.

Apocalypse 2:11
Celui qui vaincra n'aura point à souffrir de la seconde mort”.

Apocalypse 2:17
A celui qui vaincra, je lui donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc, et, sur le caillou, un nouveau nom écrit, que nul ne connaît, sinon celui qui le reçoit”.

Apocalypse 2:26-28
“Et celui qui vaincra, et celui qui gardera mes œuvres jusqu'à la fin, -je lui donnerai autorité sur les nations; et il les paîtra avec une verge de fer, comme sont brisés les vases de poterie, selon que moi aussi j'ai reçu de mon Père; et je lui donnerai l'étoile du matin”.

Apocalypse 3:5
Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs, et je n'effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges”.

Apocalypse 3:12
Celui qui vaincra, je le ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, et il ne sortira plus jamais dehors; et j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'après de mon Dieu, et mon nouveau nom”.

Et Apocalypse 3:21
Celui qui vaincra, -je lui donnerai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j'ai vaincu et je me suis assis avec mon Père sur son trône”.

C'est étonnant de voir tout ce qui est promis à celui qui vaincra; à celui qui persévérera jusqu'à la fin, qui conservera les œuvres et les paroles de Jésus, jusqu'au point de la mort. Aujourd'hui, plusieurs croient qu'ils n'ont pas besoin de vaincre quoique ce soit. Ils croient que tout a été fait et dépoussiéré pour eux par le passé, à un moment de la foi. Essentiellement et selon leur point de vue, la course de la foi a seulement commencé au moment de notre conversion mais s'est aussi achevé à ce même moment. Mais si c'était vraiment le cas, Jésus n'aurait aucune raison de s'adresser à ceux qui vaincront. En parler seulement ne signifie pas qu'il y a une nécessité de vaincre, mais aussi qu'il y aura des gens qui ne vaincront PAS et les promesses ci-dessus ne s'appliqueront pas à eux.

Prenons la promesse d'Apocalypse 3:5 comme exemple:

Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs, et je n'effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges”.

Si nous vaincrons, nos noms ne seront pas effacés du Livre de Vie, Jésus l'a promis. Cela veut également dire que si nous ne vaincrons pas, nos noms seront effacés. Le Livre de Vie est un registre de ceux qui vivront éternellement (voir Philippiens 4:3). Ceux dont les noms s'y trouvent auront la vie éternelle et entreront dans la nouvelle Jérusalem (Apocalypse 21:27) mais ceux dont les noms ne s'y trouveront pas finiront dans l'étang de feu (Apocalypse 20:15). Pour le dire autrement, seul ceux dont les noms sont dans le livre de vie auront la vie éternelle. Et comme c'est évident à partir de ceux que Jésus dit, le livre de vie n'accepte pas seulement les nouvelles entrées. Il accepte aussi que les noms soient ôtés, pour ceux qui n'auront pas vaincu, c'est-à-dire, ceux qui se retirent, qui reculent. Par conséquent, être dans le livre de vie ne garanti pas que nos noms y seront éternellement. Quiconque se retire, abandonnant la foi sans la repentance (où cette repentance est toujours disponible - voir notre discussion plus tard dans Hébreux 6), quiconque ne vaincra pas, à la fin, ne se trouvera pas dans le livre de vie. Je suis conscient que plusieurs personnes n'ont pas l'habitude d'entendre de telles choses mais voici la simple vérité que je vois dans la Parole et personnellement, je ne voudrais pas l'ignorer ni de le nier.

Section suivante: Une étude directe de quelques «paroles sévères» de Jésus: Conclusion

Auteur: Anastasios Kioulachoglou