Vérités Bibliques
Abonnez-vous

2 Corinthiens 8:7-8 (PDF) Edition PDF

2 Corinthiens 8:7-8



Commençant par le 8ème chapitre de II Corinthiens, Paul mentionne une référence qui continue jusqu’au 9ème chapitre concernant les contributions matérielles des saints. Là, aux versets sept et huit du 8ème chapitre, et après qu’il a déjà fait mention de l’exemple des Macédoniens qui: "Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part", il tourne vers les Corinthiens et leur dit:

II Corinthiens 8:7-8
"De même que vous excellez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle à tous égards, et dans votre amour pour nous, faites en sorte d'exceller aussi dans cette œuvre de bienfaisance. Je ne dis pas cela pour donner un ordre, mais pour éprouver, par le zèle des autres, la sincérité de votre charité."

Ce fut la dernière partie du verset 8 qui a attiré mon attention. Où il est dit que les Corinthiens montraient diligence, sincérité, intérêt pour d’autres et pour leurs besoins, démontraient également l’authenticité de leur amour. Et c’est cela la mesure de l’authenticité de notre amour: l’intérêt pour les autres. Pas seulement l’intérêt dans les paroles mais également l’intérêt matérialisé dans l’action; l’intérêt qui nous ferait avec joie accepter de retirer quelque chose de notre avoir et de le confier là où il y a un plus grand besoin. Comme le dit encore Paul:

II Corinthiens 8:9
"Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis."

 Et comme Philippiens 2:5-8 le dit également:
"Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix."

Jésus Christ duquel nous sommes appelés à avoir de Son Esprit, s’humilia Lui-même et alla même jusqu’à la croix. Il fit cela simplement parce qu’Il nous aimait. Comme la Parole de Dieu le dit dans Ephésiens 3:19, "connaître l’amour de Christ qui surpasse toute connaissance" Jésus Christ nous aime d’un vrai amour qui surpasse toute connaissance. Cet amour, cette pensée, est ce que nous sommes appelés par la Parole de Dieu à suivre en exemple, nous aimant les uns les autres de la même manière. Car, nous voyons cela dans la question de Jacques:

Jacques 2:15-16
"Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l'un d'entre vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez! Et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il?”

"Tu n’as rien à manger….. Ne t’en fais, mon frère….. Dieu te bénisse". D’habitude, c’est au travers de nous que le Seigneur passe Ses bénédictions aux autres, et si nous n’avons pas le véritable amour, même si nous disons de belles paroles, "à quoi cela sert-il" alors? Jean dans I Jean 3:16-18 surenchérit aussi à ce sujet:

I Jean 3:16-17
"Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui?

Nous avons connu l’amour du Seigneur non pas parce que nous lisons de belles paroles, mais parce que ces Paroles se sont transformées en actes – Son amour a été manifesté par le don de Sa propre vie pour nous. À l’opposé de cet exemple nous avons le frère qui, malgré qu’il avait la capacité matérielle, il n’était pas prêt d’aider. "Il lui ferma ses entrailles" dit la Parole, choisissant de ne pas exercer miséricorde. Dans ce cas cependant, "comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui?" Avec deux questions la Parole ne laisse aucune place pour des malentendus et des illusions: "à quoi cela sert-il?" dit Jacques. "Comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui?" demande Jean, pour conclure un verset plus loin:

"Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions avec vérité."

Et encore:

I Jean 4:12
"Personne n’a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous."

C’est l’intérêt, la diligence qu’on porte aux autres qui prouve l’authenticité de notre amour. L’amour qui, lorsqu’on en a besoin, ne se réalise pas en actions n’est pas le vrai amour. Et un tel "amour" n’est pas celui que nous sommes appelés à avoir. Notre amour devrait être "non pas en paroles, avec la langue, mais en actions et avec vérité".

Anastasios Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)