Vérités Bibliques
Abonnez-vous

Téléchargez gratuitement la version PDF de l'étude optimisé pour votre lecteur électronique / ordinateur de bureau / Smartphone: Livres électroniques gratuit. Edition PDF

1 Jean 2:24-25 – «si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous»



Quittant Hébreux, allons à présent dans 1 Jean 2:24-25. Nous y lisons:

“Pour vous, que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous: si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous aussi vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. "Et c'est ici la promesse que lui nous a promise, -la vie éternelle”.

Jean s'adresse à qui? C'est clair dans le verset 21 où il dit à son public: “Je ne vous ai pas écrit parce que vous ne connaissez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez et qu'aucun mensonge ne vient de la vérité”. Alors son public c'est les croyants, des personnes qui connaissent la vérité. Maintenant, pour ces croyants, Jean dit que si ce qu'ils avaient entendu dès le commencement, c'est-à-dire la Parole de Dieu, demeurait en eux, ils allaient aussi demeurer dans le Fils et dans le Père. A partir de ceci, c'est évident que quelqu'un qui a entendu et connait la vérité - puisque ceux-ci connaissaient la vérité (verset 21) - cesse de demeurer (rester) dans la vérité. Voici ce que ce "si" dans le passage signifie (“si ce que vous avez entendu des le commencement demeure en vous”). Comme Jean le dit clairement, seul ceux dans les cœurs desquels la Parole de Dieu continue à demeurer, vivre, demeurent dans le Fils et dans le Père. En d'autre termes et pour le dire autrement, si la Parole de Dieu a cessé de demeurer dans le cœur de quelqu'un, alors lui aussi a cessé de demeurer dans le fils et dans le Père. Et qu'est-ce qui se passe dans une telle situation? Jean le clarifie en quelques versets plus tard au verset 28:

1 Jean 2:28
“Et maintenant, enfants, demeurez en lui, afin que, quand il sera manifesté, nous ayons de l'assurance et que nous ne soyons pas couverts de honte, de par lui, à sa venue”.

Voyons ce "afin que". Quand nous voyons un "afin que", nous savons que ce qui suit est complètement dépendant sur ce qui le précède. Il y a seulement un moyen par lequel nous n'auront pas honte et nous éloigné de Lui à cause de la honte pendant son avènement, c'est de DEMEURER EN LUI. Et demeurer en Lui, nous en lisons dans 1 Jean 1:24-25, Sa Parole doit demeurer, vivre en nous. Ce n'est qu'alors que nous demeurons en Lui. Pour éviter la confusion, faisons le résumé:

“Nous n'auront pas honte lorsqu'Il viendra, si nous demeurons en Lui” (1 Jean 2:28).

“Et demeurer en Lui signifie que Sa Parole demeure, habite en nous” (1 Jean 2: 24-25).

Par conséquent, demeurer dans le Seigneur n'est pas quelque chose que nous avons fait une fois puis nous demeurons en Lui pour toujours, indépendamment de notre style de vie, de si la Parole de Dieu demeure vraiment en nous. Si c'était ainsi, Jean n'aurait aucune raison de s'adresser aux croyants en les encourageant de laisser la Parole demeurer en eux et de demeurer en Christ. Au contraire, demeurer en Lui est une décision qui, bien que nous l'avons pris une foi, elle doit aussi être notre décision aujourd'hui.

La phrase “demeurer en Lui” est la façon de Jean de nous dire “combattez le bon combat de la foi”, “demeurez dans la foi”, “demeurez dans sa bonté”, “menez la course devant vous”, et les autres phrases que Paul et les autres auteurs d'Hébreux ont utilisées. C'est sa façon à lui de nous dire la même chose. Et à lire 1 Jean 2:28 à nouveau d'une manière différente: puisque nous avons besoin de demeurer en Lui, afin que nous ne puisons pas avoir honte à sa venue, alors il est clair que ceux qui ne vont pas demeurer en Lui auront honte à sa venue. Ceci nous donne une indice de comment nous devons comprendre les passages comme Romains 9:33:

“Qu’il est écrit: "Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement, et un rocher de chute," et "celui qui croit en lui ne sera pas confus”.

Remarquons que dans ce passage, le présent de l'indicatif est utilisé (celui qui croit), déclarant que la foi en question est une réalité présente. Malheureusement, certains l'ignorent et le lisent comme si ça parlait d'une chose qui s'est produit une fois par le passé, c'est-à-dire, comme ce qui suit: “celui, qui jadis, a cru en Lui indépendamment de ce qu'il a fait de sa foi ne sera pas confus”. Mais la vérité est différente, puisque selon Jean, nous ne seront pas confus à Son avènement non seulement si nous commençons en Lui mais nous DEMEURONS (c'est-à-dire rester) en Lui. Ce “celui qui croit en Lui ne sera pas confus” de Romains 9:33 s'adresse aux personnes qui "croient" (maintenant dans le présent) et demeureront en Lui à Son avènement, ou la fin de leur vie les trouve demeurant en Lui. Ceux-ci ne seront pas confus. Cependant, ceux qui ne seront pas en Christ à Son avènement seront confus. En effet, le Seigneur l'a rendu encore plus clair quand il a donnée la parabole du cep:

Jean 15:5-6
“Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent”.

De plus, certains qui ont reçu l'enseignement que la grâce de Dieu signifie qu'elle est suffisante pour le salut, et quelqu'un qui débute dans la foi pourrait se sentir inconfortable avec ce qui précède. Selon le passage ci-dessous, il ne suffit pas seulement de commencer dans la foi mais de terminer ce qui a été commencé. Il doit demeurer dans le Seigneur et Sa Parole demeurer en lui. S'il ne demeure pas, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent. Certains diront que c'est un manque de compassion, impoli et sans amour que de parler de telles possibilités. Malheureusement, à notre époque, cacher la vérité de manière consistent est considéré comme de l'affection afin de ne pas rendre certaines personnes inconfortable. Mais cacher la vérité est un mensonge et n'est pas l'amour. Ne tombons pas dans le piège qui n'est rien de plus que l'esprit de cette époque. Si la Parole de Dieu, si le Dieu qui ne ment jamais et qui est Amour nous dit de telles choses, alors la meilleur chose que nous pouvons faire c'est de sérieusement les prendre en considération.

Section suivante: 2 Jean 8-9: «Quiconque vous mène en avant et ne demeure pas dans la doctrine du Christ»

Auteur: Anastasios Kioulachoglou